Actualités Météo
- 48°C relevés aux USA jeudi et 37°C de plus ce week-end !

Par Karine DURAND, rédactrice

Les Etats-Unis viennent de connaître leur pire coup de froid depuis les années 90. Après avoir frôlé les -50°C au Minnesota jeudi, le mercure va grimper de manière spectaculaire en l'espace de 3 jours.

Entre jeudi matin et ce dimanche matin, certains états de la région des Grands Lacs connaîtront une hausse de 30 à plus de 40°C.

Une descente d’air polaire touche tout l’est des Etats-Unis depuis le début de la semaine : il s'agit du fameux "vortex polaire", cette masse d'air froid qui se situe habituellement au pôle nord et qui peut parfois descendre jusqu'au nord des USA. 160 records de froids ont été enregistrés dans les villes américaines.

Parmi les températures les plus extrêmes, on a relevé ce jeudi matin :

-48°C à Cotton (Minnesota) : il ne s'agit pas d'un record puisqu'on a déjà enregistré -51°C en 1996

-41°C à Mather (Wisconsin) ce qui bat le record de 1903

-36°C à Moline (Illinois) ce qui bat le record de 1996

-35°C à Rockford (Illinois) ce qui bat le record de 1982

-34,4°C à Cedar Rapids (Illinois)

-29,4°C à Chicago (Illinois). Il avait fait -30,6°C mercredi matin, le record absolu étant de -33°C pour cette ville.

Précisons que même si cette vague de froid américaine est exceptionnelle, le pays a déjà connu des températures bien plus extrêmes : le record absolu de froid enregistré aux USA est de -62,2°C en Alaska (Prospect Creek) le 23 janvier 1971. En dehors de l'Alaska, l'autre record de froid (pour les états contigus) est de -56,6°C enregistré au Montana (Rogers Pass) le 20 janvier 1954.

La vague de froid s'est terminée hier et la hausse sera spectaculaire d'ici dimanche matin :

-11°C à Cotton (Minnesota)

2°C à Mather (Wisconsin)

5°C à Cedar Rapids (Illinois)

5°C à Chicago (Illinois)

 

À lire aussi

Qu'est-ce que le vortex polaire ?

Australie : canicule et records de chaleur

Tornade meurtrière en Turquie

L'actualité météo

Articles les plus lus