ACTUALITES - France & Étranger

Sécheresse : une situation inquiétante

5
Réagir
Actualités - Mise à jour le dimanche 16 avril 2017 par La Chaîne Météo

Depuis le mois de juillet 2016, les précipitations sont déficitaires sur la France, à l'exception des mois de novembre et mars où l'on a observé un léger excédent de 12 et 14%. Après un hiver très sec, les pluies du mois de mars n'ont offert qu'un petit répit, bien insuffisant pour espérer recharger correctement les nappes phréatiques.

Un mois d'avril 2017 très sec

Depuis le début du mois, les conditions anticycloniques dominent à nouveau et les hautes pressions font barrage aux perturbations océaniques. Seules les régions proches des Pyrénées et la Provence ont bénéficié d'une perturbation active en tout début de mois (22 mm à Biarritz, 26 mm à Hyères et Tarbes, 31 mm à Istres et même 37 mm pour Dax). Sur les 3 quarts du pays, il n'a quasiment pas plu depuis le début du mois comme à Paris, Lille, Metz et Strasbourg.

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

En regardant ce qui s'est passé ces 10 dernières années, on s'aperçoit que les mois d'avril secs sont assez fréquents en France, et notamment sur le Bassin parisien avec des mois très secs en 2007 (5 mm), 2010 (14 mm), 2011 (9 mm) et 2013 (11 mm). Sur ces 10 dernières années, on note un déficit de 37% des précipitations par rapport à la normale 1981-2010.

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

Pas d'arrosage conséquent ces prochains jours

Si l'anticyclone faiblit jusqu'à mardi, laissant passer quelques perturbations très affaiblies, ce n'est pas du tout suffisant pour espérer retrouver de vraies bonnes pluies pour la nature, d'autant que l'ouest et le sud du pays ne sont pas concernés par cette dégradation pluvieuse. Samedi, une perturbation atténuée a donné des pluies éparses sur les régions situées au nord de la Seine ; les cumuls de pluie sont restés faibles, ne dépassant généralement pas 1 à 3 millimètres. Après de nouvelles pluies éparses lundi au nord et à l'est, le reste de semaine prochaine s'annonce à nouveau sec sur tout le pays.

 

Une tendance chaude et sèche qui pourrait s'avérer durable

Dans un contexte de déficit pluviométrique chronique depuis juillet dernier, la situation pourrait rapidement devenir problèmatique si la récurrence de conditions de blocage anticyclonique se poursuivait. Une grande partie des nappes phréatiques présente un niveau inférieur à la normale, en lien avec une recharge très faible l'hiver dernier. Avec les températures élevées de ces dernières semaines et l'avance de la végétation les besoins en eau sont déjà importants. Dans le domaine agricole, après les semis de printemps, la pluie commence à se faire désirer.

Selon nos tendances saisonnières, l'été s'annonce chaud et orageux. La situation pourrait donc rester critique car les orages se produisent souvent de manière aléatoire et les précipitations intenses ruissellent et ne permettent pas une humidification des terres en profondeur.

 

Déjà des restrictions d'eau

Plusieurs départements sont déjà touchés pas des restrictions d'eau. Une alerte renforcée, de niveau orange concerne l'Eure et le Maine-et-Loire. Une alerte de niveau jaune intéresse les Côtes-d'Armor, l'Ille-et-Vilaine et la Charente. La liste de ces départements devrait rapidement s'allonger étant donné le contexte de temps sec durable.

 

Voir aussi :

Prévisions saisonnières pour l'été

Tendance météo à 4 semaine

 

  • Reporters - Paris 75000
    Crédit : La Chaîne Météo

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 
Manoueli13 14/04/2017
Il a certes pas mal plu en Provence en mars et début avril mais avec des épisodes de mistral répétés depuis 10 jours maintenant et encore prévu pour les prochains jours sans une goutte de pluie, la sécheresse sera aussi sévère comme ici dans la Drôme près de Die !
Signaler ce message à nos modérateurs

Aubrac-aveyron 15/04/2017
sur l'Aubrac peu de pluie également. a peine 20 mm depuis début avril. le débit de certaines sources est inquiétant.
Signaler ce message à nos modérateurs

Pat50 14/04/2017
Avril sec jusqu'à présent j'en conviens Scoubi84, mais après mars excédentaire, attendons fin mai (souvent humide) pour faire le bilan du printemps 2017.
Signaler ce message à nos modérateurs

Live77 14/04/2017
Y a t'il un lien avec le réchauffement climatique ?
Signaler ce message à nos modérateurs

Scoubi84 13/04/2017
Dans le Sud , le temps est bien sec , amis dans le nord cette première quinzaine d'avril est tout simplement aride , pas la moindre goutte de pluie sur un tiers nord-est de l'hexagone et ceci après trois saisons consécutives très sèches , ce printemps semble parti pour présenter un gros déficit pluviométrique couplé à des températures particulièrement élevées par rapport à la soit disante moyenne saisonières
Signaler ce message à nos modérateurs


prévisions France

dim
23
matin
SERVICES PARTENAIRES

C'ÉTAIT IL Y A UN AN

  • Week-end : grande fraîcheur et giboulées
  • Semaine prochaine : froid et neige, quel risque ?
  • Aujourd'hui : temps frais et humide
  • Dust devil en plein match de softball
  • Demain : retour d'un temps frais et humide
SERVICES PARTENAIRES
En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
J'ACCEPTE

--title--
--content--