Alerte météoForts orages généralisés, avec risque de grêle et vents violents

Par Gilles MATRICON, météorologue

Alerte chaleur et canicule
Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du samedi 4 juin à 21:00 au dimanche 5 juin à 9:00.
Situation

Une dépression remonte du large du Portugal vers le nord de la France jusqu'à lundi prochain. Au fur et à mesure de sa remontée, elle provoque une advection d'air très chaud sur les deux tiers sud du pays, avant l'arrivée d'un air atlantique plus frais à partir de dimanche. Ce conflit de masse d'air ainsi que la présence de basses pressions engendre une situation orageuse durable et virulente, avec le déclenchement de plusieurs vagues d'orages. Ceux-ci remontent globalement du sud-ouest vers le nord et l'est du pays.

Observation

Ce samedi

À 21 h,
l'activité orageuse principale se situait sur les Hauts-de-France alors qu'elle faiblissait entre la Normandie, la région parisienne, les Pays de la Loire, la région Centre et le Poitou où au cours des dernières 24 heures il est parfois tombé l'équivalent de 2 semaines à 1 mois de pluies : c'est le cas à Orly, Chartes, Blois et Orléans. Au passage des orages, le vent a atteint 91 km/h à Orléans et 90 km/h à Villacoublay au sud de Paris.

Dans le sud, les orages se renforçaient entre les Pyrénées et le nord de l'Auvergne-Rhône-Alpes et le Morvan où des chutes de grêle étaient signalées vers Limoges et Vichy. 

À 18 h, les orages se multiplient comme prévu très rapidement sur un grand quart nord-ouest du pays, jusqu'en région parisienne. Des chutes de grêle ont été observées entre Tours, Blois et Chartres ainsi qu'entre Dreux et Évreux. Au passage des orages, il est tombé en quelques dizaines de minutes entre 15 et 30 mm d'eau sur Tours, Orléans et Condé-sur-Vire. D'autres orages se forme de l'Aquitaine au Massif central, de manière isolée.

À  15 h, l'activité orageuse se renforçait dans le nord-ouest, notamment du Poitou à la Vendée.

À 12 h, quelques ondées orageuses remontent déjà du centre de l'Aquitaine aux collines du Perche tout en restant dispersées dans une ambiance qui devient lourde, tropicale avec un ressenti qui approche 30° du bassin parisien aux régions centrales jusqu'en Auvergne-Rhône-Alpes.

À  9 h, l'activité orageuse est encore marquée entre la Normandie, la région de Chartres et la région parisienne ainsi qu'en Touraine, dans les Charentes et dans le Jura. À Thimert (28), il vient de tomber 28 mm d'eau entre 6 et 7 heures du matin.

Evolution

Ce soir, de violents orages balayent les régions du sud-ouest en s'accompagnant de pluies intenses, de grêle et de violentes rafales de vent. Des orages plus localisés, mais ponctuellement forts se déclenchent aussi depuis les régions du centre vers le nord et le nord-est. Là aussi, les pluies sont parfois intenses et des chutes de grêle ne sont pas exclues localement.

Cette nuit, les violents orages qui ont touché le sud-ouest dans la soirée gagnent le Berry, le nord de l'Auvergne et la Bourgogne-Franche-Comté. Le risque de grêle et de fortes rafales de vent persiste au passage des orages. Des orages moins violents et plus localisés peuvent se produire du Bassin parisien aux frontières du nord.

Dimanche matin, les derniers forts orages éclatent encore des Ardennes au nord de l'Alsace et de la Lorraine jusqu'à 9 h du matin. Dans l'après-midi, si l'activité orageuse reprendra sur le Grand-Est, elle n'aura pas l'intensité des orages de samedi, raison pour laquelle ce communiqué spécial sera levé au plus tard dimanche à 9 h du matin.

Cette très importante dégradation se caractérise par :

- des orages ponctuellement forts, avec des rafales de vent (localement 100 km/h) et des chutes de grêle, surtout du sud-ouest à l'Auvergne et à la région Centre, à la Bourgogne jusqu'en Champagne et en Lorraine.
- des orages très pluvieux et très électriques en Normandie.
- de brusques averses pouvant déverser de 30 à 40 mm d'eau en une heure, avec un risque d'avoir très localement 60 mm en Aquitaine, Limousin, Auvergne, Bourgogne et Champagne-Ardennes. De tels cumuls peuvent provoquer d'importants ruissellements urbains et des inondations temporaires.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus