Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Météo santé : pourquoi-est-on frileux ?

Florent SCHINDLER

Par Florent SCHINDLER,
mis à jour le

L’inégalité entre les personnes face au froid s’explique de manière scientifique. Cette inégalité est due au processus de thermorégulation corporelle.

Notre corps est doté de capteurs de température sur la peau. Ces capteurs envoient des informations à notre cerveau, qui donne alors l’instruction aux vaisseaux sanguins de se contracter. Cela concerne les zones exposées au froid, notamment nos extrémités. Ce mécanisme nous concerne tous, mais nous ne le ressentons pas tous de la même façon, en raison de plusieurs facteurs.

Premier facteur déterminant : la présence de testostérone.

Cette hormone est plus ou moins importante dans notre organisme. Elle participe à la régulation des molécules réceptrices du froid. Elle est plus présente chez l'homme que chez la femme, c’est pourquoi les femmes ont plus souvent froid que les hommes.

Second facteur : l’activité.

Les personnes pratiquant une activité physique sont moins frileuses que les autres. Une pratique sportive régulière permet d’accélérer la production de chaleur par notre organisme. C’est là qu’intervient le processus d’oxydation des molécules de notre organisme. Certaines personnes les oxydent plus rapidement et génèrent plus de chaleur. Cette différence s’expliquerait par notre patrimoine génétique et notre vécu.

Troisième facteur : la bonne santé.

La frilosité peut être liée à un problème de santé. La thyroïde par exemple est souvent concernée, car elle est impliquée dans la régulation de la chaleur.

Quatrième facteur : la circulation sanguine, qui change également d’un individu à l’autre.

L’oxygène est acheminé de façon plus ou moins performante à nos cellules qui s’en servent pour produire de la chaleur. Une mauvaise circulation peut entraîner un apport moins important d’oxygène à nos cellules, qui ont alors moins de carburant à brûler. Certaines personnes ont donc plus froid que d'autres.

Enfin, un dernier facteur peut être lié à une carence en fer, qui sert à stocker l'oxygène et joue un rôle important dans l'approvisionnement en énergie des cellules.

Bel hiver à tous !

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Actualités Météo en France
  • Hausse du thermomètre : vers un retour de la douceur la semaine prochaine Hausse du thermomètre : vers un retour de la douceur la semaine prochaine
  • Météo du mercredi 8 février : soleil généreux mais gelées plus marquées Météo du mercredi 8 février : soleil généreux mais gelées plus marquées
  • Météo prochain week-end : temps calme mais grisaille tenaces au nord samedi Météo prochain week-end : temps calme mais grisaille tenaces au nord samedi
  • Neige au sud-est mardi jusqu'en plaine : à quoi s'attendre ? Neige au sud-est mardi jusqu'en plaine : à quoi s'attendre ?
  • Météo des vacances de février : une première semaine froide Météo des vacances de février : une première semaine froide
  • Météo montagne : du soleil et quelques chutes de neige par retours d'est Météo montagne : du soleil et quelques chutes de neige par retours d'est
  • Tendance à 4 semaines : temps sec pour les vacances, et aggravation de la sécheresse Tendance à 4 semaines : temps sec pour les vacances, et aggravation de la sécheresse
  • Voici pourquoi on ne parle pas de vague de froid pour la semaine prochaine Voici pourquoi on ne parle pas de vague de froid pour la semaine prochaine
Articles les plus lus