Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Les gouttes froides apportent de fortes pluies en Méditerranée

Par Regis CREPET, météorologue
mis à jour le

Alors que la France est confrontée à la sécheresse, les dépressions poursuivent leur circulation en Méditerranée, provoquant de fortes pluies et orages sur les pays riverains, de l'Espagne à l'Algérie. Ce week-end sera marqué par la progression d'une goutte froide venant de Corse en direction du sud de l'Italie, synonyme de nouvelles intempéries.

Crédit : Tipaza 24

Depuis le mois de mars, la situation météorologique globale est atypique sur le continent européen, avec une inversion des centres d'action habituels. Les dépressions circulent plutôt de la péninsule ibérique vers l'Afrique du Nord, tandis que les anticyclones persistent aux hautes latitudes, des îles britanniques à la Scandinavie. C'est généralement plutôt le contraire qui devrait s'observer à cette époque de l'année. Cela explique pourquoi le printemps est, jusqu'à présent, plus sec sur les pays nordiques qu'en Espagne et au Maghreb. On retrouve aussi cette différence nord-sud en France, où les orages et les pluies sont devenus plus fréquents sur nos régions méridionales.

Des gouttes froides provoquent de fortes pluies sur les pays méditerranéens

Ce printemps se caractérise par des descentes d'air froid en altitude, plongeant de l'Atlantique nord vers la péninsule ibérique puis vers le Maghreb en traversant la Méditerranée. Cette situation atypique a provoqué de nombreux épisodes pluvieux et orageux, avec de la neige sur les reliefs de ces pays. Des cumuls de pluie record ont été enregistré en Espagne, notamment à Valence, aussi bien en mars qu'en ce début mai avec près de 200 mm en 24 heures. En Algérie, de violents orages ont provoqué cette semaine des chutes de grêle et des coulées de boue, à Constantine, Tiaret et à Tipaza, sur le littoral, où il est tombé localement jusqu'à 150 mm de pluie en quelques heures.

Crédit : NASA

Une nouvelle goutte froide circule de la Corse vers la Tunisie ce week-end

Dans ce contexte, et après les inondations survenues cette semaine en Espagne et en Algérie, une nouvelle goutte froide est descendue de France depuis jeudi. En passant sur le sud-est de notre pays, elle a provoqué de la neige sur les Alpes dès 1700 à 1900 m d'altitude, puis des pluies régulières et notables en Corse avec de 30 à 40 mm en 24 heures sur l'île de Beauté, et jusqu'à 70 mm sur les reliefs. Cette goutte froide poursuit sa descente sur la Sardaigne ce vendredi, puis vers la Sicile ce samedi. De fortes pluies et orages toucheront ces zones, ainsi que le sud de l'Italie, l'est de l'Algérie et la Tunisie. Il pourra tomber, d'ici à samedi soir, des cumuls de précipitations entre 50 et 100 mm sous forme d'orages parfois violents avec des chutes de grêle en raison de l'air froid présent en altitude. Encore une fois, l'est de l'Algérie (massif de la Kabylie) et le nord de la Tunisie pourraient subir des crues en raison du blocage des pluies sur ces zones escarpées.

En conclusion, on retiendra que les pays riverains du bassin méditerranéen connaissent un printemps très pluvieux, mettant un terme à la sécheresse de l'hiver. Les barrages sont remplis tandis que le paysage est verdoyant. Malgré les dégâts provoqués par ces pluies torrentielles, cette situation météorologique est de très bon augure avant d'aborder un été qui s'annonce sec et chaud selon nos prévisions saisonnières. Cette situation atypique semble devoir se prolonger ces prochaines semaines, pendant que la France restera confrontée à un déficit pluviométrique notable.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • L'ouragan Ian frappe les Carolines L'ouragan Ian frappe les Carolines
  • Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales
Articles les plus lus