Actualités Météo

Sable du Sahara, chaleur et pollution dans le sud de la France ce dimanche

Par Gilles MATRICON, météorologue
mis à jour le

Des voitures salies par du sable du Sahara, des ciels qui se teintent d'un gris jaunâtre et des capteurs de pollution qui relèvent un taux important de particules fines et une chaleur caniculaire au sud : la situation est sous surveillance ce dimanche dans le sud de la France.

Ce printemps est marqué par une circulation atmosphérique plus méridienne que zonale au-dessus de la France. Aux périodes fraîches liées à la plongée d'air polaire succèdent des épisodes de chaleur exceptionnels provoqués par la remontée d'air saharien. C'est à nouveau le cas ce dimanche avec le vent du Sud.

Le vent du sud canalisé entre une dépression et un anticyclone

Ce dimanche, une dépression vient se positionner au large du Portugal alors que dans le même temps un anticyclone s'étire de l'Algérie au centre de la France jusqu'en Allemagne.

Ces deux centres d'action canaliseront un vent du sud à sud-est modéré. Il emporte avec lui, pour la 5ème fois en 3 mois du sable du désert saharien dans les basses couches de l'atmosphère. Ce vent de sud à sud-est véhicule ces poussières sahariennes au-dessus de la Méditerranée, qui atteignent la France en passant par les Pyrénées.

Ainsi, ce dimanche, les régions d'une grande moitié sud seront touchées par ces retombées de sable du Sahara. C'est de l'Aquitaine à Rhône-Alpes au sud-est que ce phénomène est le plus visible : en effet, la neige encore présente en haute altitude se recouvrira à nouveau d'une teinte ocre, liée au dépôt de sable venu du Sahara justement. Notons que cet épisode devrait être de même intensité que les quatre précédents des mois de mars et d'avril, le flux de sud étant aussi fort en altitude. Notons aussi que tant qu'il ne pleut pas pour rabattre le sable au sol, ce phénomène passe plus inaperçu. Il colore néanmoins le ciel d'une brume jaunâtre, ce qui est sans doute l'aspect le plus spectaculaire. Mais ce soir, avec l'arrivée des orages, vous aurez sûrement des dépôts de sable et de poussières sur vos voitures !

Crédit : La Chaîne Météo

Les 35°C frôlés dans le sud de la France

Ce vent du sud apporte un épisode de chaleur exceptionnel pour l'époque de l'année. Hier samedi, c'est dans le sud-ouest qu'il a fait le plus chaud, jusqu'à 37 °C au pays basque. Des records de chaleur mensuels ont été enregistrés à Albi, Rodez, Aurillac, Montélimar et au Puy. Ce dimanche, c’est du centre de l'Aquitaine à Midi-Pyrénées au Centre-est que la chaleur sera la plus forte avec 33 à 35 °C. Mais en raison d'un voile de nuages élevé, parfois épais, et de la présence de particules de sable remontant du Sahara, les températures seront moins élevées que prévu initialement. Aucun record ne devrait être battu ce dimanche, contrairement à hier.

Attention à la pollution !

Avec la forte chaleur de ce dimanche au sud, la qualité de l'air s'en trouve fortement dégradée, surtout au sud avec un pic de pollution aux particules fines très important sur le bassin aquitain et Rhône-Alpes. Si vous êtes sensibles à ces fortes chaleurs et à la pollution, il faut éviter tout effort brusque et ne pas sortir aux heures les plus torrides de la journée. Heureusement, demain lundi, avec la brutale orientation du vent à l'ouest liée au passage d'orages parfois violents et à la chute des températures, l'amélioration sera très rapide et vous respirerez mieux.

Crédit : La Chaîne Météo

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Bilan des orages du dimanche 14 août Bilan des orages du dimanche 14 août
  • Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ? Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ?
Articles les plus lus