Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Qu'est-ce qu'un épisode Cévenol ?

Par Florent SCHINDLER,
mis à jour le

L’épisode cévenol désigne un phénomène orageux et pluvieux intense sur le sud-est de la France, des Cévennes aux Alpes. Le phénomène se produit de 3 à 6 fois par an, surtout en automne. La durée de ce phénomène n’excède que très rarement les quatre jours.

Comment se forme un épisode cévenol ?

En automne, la mer méditerranée, encore particulièrement chaude à la sortie de l’été, génère une masse d’air humide et aux températures élevées. Cette masse d’air méditerranéenne peut se déplacer sur le sud-est du pays, attirée par une dépression se trouvant sur l’Atlantique par exemple. Sur sa route, elle va rencontrer des reliefs (notamment les Cévennes, mais aussi les Pyrénées ou encore les Alpes) qui vont la faire monter en altitude. Cette élévation en altitude va entraîner une chute des températures (détente adiabatique), ce qui va entraîner le phénomène de condensation qui amène les très fortes précipitations. C’est l’une des premières conditions pour la formation d’un épisode cévenol.

La seconde condition est liée à une situation de blocage, due à deux facteurs : la masse d’air humide est à la fois bloquée par les reliefs qu’elle rencontre, mais elle est aussi coincée par la masse d’air plus froide qui la surplombe en altitude et agit comme un couvercle. Elle se retrouve donc doublement piégée. Le contraste de température entre les deux masses d’air entraîne alors la formation d’orages accompagnés de précipitations intenses et continues.

Cette situation bloque le phénomène météorologique sur place, ce qui peut entraîner des cumuls de pluie très importants sur 24 h, pouvant atteindre six mois de précipitations, voire plus. En raison de la configuration géographique et topographique, ce blocage favorise également la régénération de l’épisode cévenol sur place, ce qui renforce sa longévité et augmente d’autant les cumuls de précipitations.

Quelles est la différence entre un épisode Cévenol et Méditerranéen ?

Par abus de langage, les médias peuvent parler indifféremment d’épisode cévenol et méditerranéen. Pourtant, ce n’est pas tout à fait la même chose. Un épisode cévenol est en soit un épisode méditerranéen, mais l’inverse n’est pas forcément vrai. L’épisode méditerranéen peut se produire sur l’ensemble de l’arc méditerranéen, de la Côte d’Azur au Roussillon. En revanche, l’épisode cévenol ne se produit qu’à proximité des Cévennes, le relief accentuant le phénomène de pluies intenses.

Des phénomènes parfois catastrophiques

Les épisodes cévenols provoquent des inondations, des crues et parfois des catastrophes naturelles. L’épisode de Vaison-la-Romaine le 22 septembre 1992 en est l’illustre et dramatique exemple, avec des cumuls de 150 mm de précipitations en deux heures. Cet événement fit au moins trente-sept victimes. Plus proche de nous, la catastrophe de la Vésubie est encore dans toutes les mémoires.

Cette tragédie s’est produite le 2 octobre 2020, dans le contexte de la tempête Alex qui a balayé le pays d’ouest en est. On a relevé des records de pluie en 24 h sur les Alpes-Maritimes avec 500 mm à Saint-Martin-de-Vésubie. Cette catastrophe laissera derrière elle de nombreux dégâts, 10 morts et huit disparus, l’une des pires catastrophes naturelles de l’histoire de ce département.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Ouragan Ian : Cuba et ensuite la Floride en ligne de mire Ouragan Ian : Cuba et ensuite la Floride en ligne de mire
  • Grande fraîcheur cette semaine, pourra t-on parler de froid ? Grande fraîcheur cette semaine, pourra t-on parler de froid ?
Articles les plus lus