Actualités Météo
Qu'est-ce que le vent d'autan ?

Par Regis CREPET, météorologue

Le vent d'autan est l'un des principaux vents qui soufflent en Occitanie, principalement entre le Lauragais et la plaine toulousaine. Orienté au secteur sud-est, c'est l'inverse de la célèbre tramontane. Bien que moins violent que cette dernière, le vent d'autan est redouté par son effet turbulent, généralement annonciateur de dégradation météo et pouvant occasionner des dégâts dans la ville rose.

Qu'est-ce que le vent d'autan ?

L’autan est un vent de sud-est qui souffle sur le Lauragais, la région toulousaine et la partie sud-ouest du Massif-Central. Il est le prolongement du vent marin qui concerne la plaine littorale du Languedoc-Roussillon. L’autan souffle lorsqu’une dépression se forme sur la péninsule ibérique tandis qu’un anticyclone est installé sur l’Europe Centrale. Le vent d’autan se renforce par effet de canalisation dans le seuil du Lauragais et dans les vallées encaissées des Causses, du Quercy et du Rouergue où il est particulièrement turbulent. Il souffle le plus fort dans les secteurs de Castres et de Mazamet dans le Tarn, où il souffle en moyenne entre 80 et 90 jours par an. Son accélération est liée à l'effet d'étranglement entre les reliefs pyrénéens (Ariège, Corbières) et le sud du Massif Central (Montagne Noire). L’autan est généralement associé à un temps sec et doux mais en hiver le ressenti est parfois désagréable et froid lorsqu’il souffle en violentes rafales, surtout en altitude.

Des rafales jusqu'à 120 km/h à Toulouse

Le seuil du Lauragais et les plateaux des Causses sont les zones géographiques où le vent d'autan souffle le plus fort. Les rafales peuvent y atteindre 120 à 130 km/h, mais pas davantage, alors que la tramontane déferle fréquemment à plus de 140 km/h en Roussillon. Le principe dynamique n'est pas le même : la tramontane est un vent déferlant (descendant vers la mer et prenant de la vitesse) tandis que l'autan est un vent qui s'élève le long de la vallée de l'Aude et qui atteint son paroxysme sur le col du Lauragais. À Toulouse, le vent d'autan avait atteint 113 km/h en mars 2013 lors d'un important épisode méditerranéen et 122 km/h en octobre 2012 dans la même configuration.

Autan noir et autan blanc

Le vent d'autan est donc le prolongement du vent marin humide en provenance du Golfe du Lion. Il perd son humidité sur les reliefs du haut Languedoc (Montagne Noire et monts de Lacaune), où il pleut parfois abondamment. Ainsi asséché, l'autan est un vent généralement sec et relativement doux par effet de compression, pouvant s'assimiler à une sorte d'effet de foehn. L'autan blanc désigne donc un vent sec, accompagné de beau temps, et qui peut souffler pendant toute une semaine. En été, son souffle est chaud, tandis qu'en hiver, il est frais. Il est généré par une situation de bordure anticyclonique, assez loin des dépressions qui peuvent alors se trouver sur le Golfe de Gascogne ou le Portugal. L'autan noir, à l'inverse, désigne un vent humide accompagnant un épisode de mauvais temps, typiquement un épisode méditerranéen à proximité immédiate d'une dépression, située sur l'Espagne par exemple. Les pluies franchissent le seuil du Lauragais malgré le relief.

On retiendra que le vent d'autan n'est pas apprécié des sudistes, car sa turbulence est désagréable. Selon des croyances populaires, il s'agit d'un vent qui rendrait fou. Le seul bienfait que l'on peut y trouver est qu'il tempère les canicules estivales dans le midi de la France. Ainsi, quand il peut faire plus de 35°C à Bordeaux, sans vent, la température à Toulouse peut rester proche de 27°C lorsque souffle l'autan, ce qui est plus supportable.

L'actualité météo

Articles les plus lus