Actualités Météo
Météo à 10 jours : à quand le retour de l'été ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

La météo reste très capricieuse en ce début juillet et les journées de beau temps sont rares si l'on excepte l'extrême sud-est du pays. Les grandes vacances d'été débutent et l'anticyclone ne semble toujours pas décidé à nous rendre visite, au contraire. Il faudra patienter encore pour entrevoir une amélioration qui se profile...

Crédit :

Après un mois de juin très pluvieux sur de nombreuses régions, et des records de pluie sur certaines villes de l'ouest et du centre, ce début de mois de juillet semble être partie sur la même lignée en raison de la persistance d'un flux océanique qui apporte son lot de pluie, d'averses et de vent. Quels en sont les raisons et surtout quand l'été va t-il vraiment débuter pour profiter de vos vacances et vos activités extérieures ?

 

Une situation peu habituelle

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A cette période de l'année, l'anticyclone des Açores s'étend en direction de la France. Il protége alors l'hexagone et permet de profiter de belles journées ensoleillées avec du temps sec et de la chaleur. Mais actuellement, les hautes pressions sont bien trop éloignées de la France avec un premier anticyclone qui campe sur les Açores et un autre sur l'Europe de l'est. Le pays se situe entre ces deux zones de hautes pressions et se trouve davantage sous l'influence des dépressions proches et des gouttes froides d'altitude. Cette situation dépressionnaire est ainsi propice à un temps instable avec des pluies ou des averses à caractère orageux. De plus, lorsque les orages sont actifs et peu mobiles, ils peuvent générer des pluies intenses et entraîner des crues et inondations. Les agglomérations urbaines sont particulièrement exposées à ce risque étant donné la forte imperméabilisation des sols. 

Une météo parfois plus automnale qu'estivale

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

La France se situe au coeur d'un conflit entre de l'air subtropical qui remonte d'Afrique du Nord et de l'air plus frais qui arrive par l'Atlantique. Ce contexte météorologique favorise le renforcement de l'instabilité et le développement des orages, notamment au coeur du conflit de masse d'air. Ainsi mardi, ils éclataient principalement sur les régions du centre-est car c'est là que le conflit de masse d'air était le plus important. A 16 heures par exemple on observait 27°C à Grenoble, mais seulement 16°C à Lyon sous les pluies orageuses. Le contexte météo restera orageux sur une partie du pays jusqu'à jeudi alors qu'un temps nettement plus calme et sec sera de retour vendredi.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Pas de retour du beau temps durable

Si les conditions météo s'améliorent vendredi avec l'éloignement de la dépression et le retour de conditions faiblement anticycloniques, cette amélioration sera de courte durée car le temps redeviendra vite pluvieux samedi sur un tiers nord en raison de la présence d'une nouvelle goutte froide venue des Iles Britanniques. Vous pourrez par contre profiter davantage de la journée de Dimanche, car même si de l'instabilité persistera près des frontières de l'est avec des averses à caractère orageux, le soleil reviendra par l'ouest. Embellie temporaire cependant,car dès lundi le temps redeviendra majoritairement instable avec de fréquentes averses parfois orageuses.

Des festivités des 13-14 juillet sous les averses et la fraîcheur

Un flux de nord-ouest instable devrait concerner la France pour la fête nationale dans un ciel très changeant et un temps très instable alternant entre averses et éclaircies sur une grande partie du pays. Il fera frais avec des températures de 3 à 4°C en dessous des normales de saison. Mistral et tramontane devraient souffler fort en Méditerranée avec un rendu qui sera là aussi décevant pour cette période de l'année et après une belle semaine estivale avec parfois de fortes chaleurs.

Restons optimistes à partir du 17 juillet

Les conditions générales devraient s'améliorer à l'approche du week-end du 17 juillet, avec l'espoir de voir revenir s'installer l'anticyclone et apporter un temps plus conforme à la saison et estival. De nombreuses modélisations de l'atmosphère voient en effet les hautes pressions revenir sur l'hexagone. C'est une tendance favorable avec une fiabilité assez élevée.

À lire aussi

Canicule exceptionnelle en Espagne ce week-end

Météo du week-end

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 22 août

L'actualité météo

Articles les plus lus