Actualités Météo
A quand la fin du froid et du gel ?

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Cette semaine, la France subit une deuxième descente d'air froid en provenance d'Europe du Nord. Elle est moins puissante que celle de la semaine dernière, mais les températures restent de 3 à 5°C en dessous des normales de saison avec de fréquentes gelées matinales. Peut-on espérer le retour d'une certaine douceur ces prochains jours ?

A quand la fin du froid et du gel ?

Une fraîcheur persistante cette semaine

Au cours de cette semaine, les conditions météo évoluent peu d'un jour à l'autre, sous l'influence d'un courant de nord-est très frais venu d'Europe du Nord. Les gelées matinales sont fréquentes sur les deux tiers du pays en raison d'un ciel le plus souvent dégagé pendant la nuit et d'un vent qui faiblit également durant la nuit. Après les faibles gelées matinales (0 à -3°C), mais parfois plus marquées notamment sur le Centre avec -5°C, l'ensoleillement permet au soleil de faire remonter les températures mais la petite bise de nord-est se renforce au fil des heures et les nuages bourgeonnent les après-midi. Le fond de l'air reste frais voire froid et le ressenti frisquet sur une large moitié nord avec des températures qui ne dépassent pas 11 à 13°C, localement 15°C sur le centre-ouest. Du sud-ouest à la Méditerranée, les gelées s'annoncent un peu plus localisées dans les terres et le soleil apporte plus de douceur l'après-midi si bien que les températures atteignent entre 15 et 18°C en général avec un ressenti assez agréable à l'abri du vent.

Ce week-end : légère hausse des températures, ressenti assez agréable sur l'ouest

Samedi et dimanche, le rapprochement d'un anticyclone sur le nord-ouest du pays favorisera la baisse du vent sur la moitié ouest. La masse d'air sera moins froide, l'humidité moins importante donc dans ces conditions la masse d'air se réchauffera plus rapidement). Ainsi, la fraîcheur matinale deviendra moins marquée avec des gelées qui s'annoncent plus rares en dehors des habituels secteurs froids (vallées abritées et sols sableux...). Dans l'après-midi, les températures gagneront 1 à 3°C et se rapprocheront des normales de saison même si un léger déficit thermique persistera. Avec le fort ensoleillement sur une partie ouest du pays et la quasi absence de vent, le ressenti au soleil deviendra assez agréable...profitez-en!

Douceur en début de semaine prochaine 

La masse d'air continuera de se réchauffer progressivement en début de semaine prochaine avec le retour graduel de températures de saison pour cette troisième semaine d'avril. Pas d'excès de températures, mais une douceur digne d'une seconde quinzaine d'avril avec des températures dans l'après-midi qui devraient atteindre 15 à 18°C au nord dans les terres et de 16 à 22°C sur la moitié sud. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Ce retour de la douceur sera t-il durable ?

Nous vous parlions hier d'une fiabilité plus limitée pour la deuxième partie de semaine, concernant l'évolution des températures. Le retour d'une certaine fraîcheur dans un flux de nord-est était entrevu par une partie des modèles avec le positionnement d'un anticyclone sur les Îles britanniques. A ce jour, un risque de rafraichissement subiste en milieu de semaine mais il serait à la fois limité dans l'espace et dans le temps. En effet, selon le positionnement exact de l'anticyclone britannique, le flux de nord-nord-est sera plus ou moins marqué, ce qui aura un impact direct sur le niveau des températures. A ce jour la tendance tourne plutôt dans le maintien de la douceur et même son accentuation en fin de semaine prochaine puisque l'anticyclone se décalerait progressivement vers l'Europe centrale. Nous passerions directement en flux de secteur sud-est. Cette tendance vers un maintien de la douceur semble donc être la plus fiable mais compte tenu de la divergence d'une minorité de modèles, il faudra suivre leur évolution ces prochains jours. 

Ce que l'on peut dire en tout cas c'est que les mois d'avril ne se ressemblent pas d'une année sur l'autre. Le mois d'avril 2020 avait été particulièrement chaud, se classant au 3ème rang des mois d'avril les plus chauds en France depuis 1900. Ce mois d'avril 2021 risque bien de se retrouver avec un bilan thermique déficitaire.

 

À lire aussi

Gelées quotidiennes cette semaine

Pollen et allergies : risque maximal cette semaine

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 6 juin

L'actualité météo

Articles les plus lus