Actualités Météo
29 février : pourquoi l'année 2020 est-elle bissextile ?

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

La présence d’un 29 février dans notre calendrier ne se produit qu’une fois tous les quatre ans, 2020 est ce que l’on appelle une année bissextile, pourquoi ?

Crédit : Getty

Une année bissextile doit pouvoir être divisible par 4 ou par 400.

L'objectif est d'aligner notre calendrier actuel avec la durée de l’année tropique qui prend en compte la durée des saisons. Celle-ci dure approximativement 365,242198 jours et non pas exactement 365 jours. Voilà pourquoi il a été entrepris d’ajouter un jour en plus dans le calendrier afin de faire en sorte que la durée moyenne de l'année de notre calendrier soit la plus proche possible de la durée de l'année tropique.

Les origines de cette décision

Jusqu’en 1582, l’organisation du calendrier julien donnait lieu à une année de 365, 25 jours, c’est-à-dire un peu plus que la durée d’une année du cycle terrestre. Cette organisation a alors engendré le retard d’une dizaine de jours en 15 siècles. C’est la raison pour laquelle Grégoire XIII instigua la mise en place d’un nouveau calendrier, le calendrier grégorien, toujours en place actuellement. Celui-ci ne provoque qu’un retard de 26 secondes par an (contre 11 minutes pour le précédent calendrier !), soit un jour tous les 32 siècles… De quoi laisser assez de temps pour réfléchir à une nouvelle réforme du calendrier dans le futur.

À lire aussi

Bilan de l'hiver 2019-2020 en France : le plus doux depuis 1900

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 10 mai

L'actualité météo

Articles les plus lus