Actualités Météo
Direct : suivi des violents orages

Par Pascal SCAVINER, météorologue

Après la journée d’hier, qui fut la plus foudroyée depuis le début de l’année et durant laquelle nous vous avons informés de l’évolution de la situation pour préciser l’intensité et la localisation des orages, nos services suivent les nouveaux violents orages ce soir sur le nord-est.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'épisode de violents orages touchant à sa fin, ce suivi est levé ce mercredi à 23h40.

A 23h37 : pluies abondantes

De très fortes intensités de pluies sont relevées à l'ouest de Strasbourg, avec des cumuls sous les orages de 40 mm en 1 heure, soit près près de 3 semaines de pluies.

A 23h10 : violents orages sur la région de Strasbourg

Attention : les plus violents orages sont à proximité de Strasbourg. Le reste de la plus forte activité orageuse sur la Lorraine remonte vers l'Allemagne.

 

A 22h35 : orages très violents

Le communiqué spécial sur les fortes pluies a été levé ce mercredi à 22h. 15 départements du nord-est sont eux maintenus en alerte orage jusqu'à 0h.

Les orages sont devenus très violents près d'un axe entre le nord des Vosges et la Moselle alors que l'activité électrique a faiblit sur le Doubs et la Haute-Saône. Des rafales entre 70 et 80 km/h sont observées ainsi que des intensités horaires de pluies entre 15 et 25 mm. Bien que non observées par les stations météorologiques principales, des rafales à plus de 100 km/h ont pu se développer très localement.

A 21h 44 : l'activité électrique est intense

L'axe orageux s'étend toujours du Doubs jusqu'à la Meurthe-et-Moselle avec une intense activité électrique. Les orages sont localement violents avec des averses de pluies et de grêle, notamment entre la région nancéienne et le nord de la Meurthe-et-Moselle.

Au cours des deux prochaines heures, le maximum d'intensité sera atteint sur le nord de la Lorraine avec localement de possibles très violentes rafales entre 120 et 130 km/h.

A 20h30 : les orages sont violents à l'est

Les premiers gros orages sont désormais bien organisés dans l'est, avec deux lignes d'orages : la première remonte du Jura jusqu'en Lorraine et aux Ardennes, souvent accompagnés de grêle et de fortes rafales de vent (83 km/h à Troyes). La deuxième ligne remonte de la Marne et de l'Aisne vers le Nord. Ces orages sont potentiellement dangereux (vent, grêle et foudre).

A 18h30 : début de la dégradation orageuse sur le nord-est

Dans une atmosphère très chaude (24°C à 30°C), les orages se multiplient entre le Doubs et la Lorraine. Ils sont localement assez forts avec une forte activité électrique. Par ailleurs, des orages se sont formés aussi près du front pluvieux à l'est de la région Centre et de l'ïle-de-France : ils remontent de l'Yonne jusque sur la Seine-et-Marne avec de fortes pluies, malgré des températures beaucoup plus basses (12°C à 14°C seulement). Ces orages ne sont pas appelés à rester durable ni très violents, en comparaison de ceux de l'est.

A 17h45 : fortes pluies sur le Limousin, orages en vue sur l'est

L'axe des précipitations a pivoté cette dernière heure. Il s'étend dorénavant de la Haute-Normandie à l'est du Massif Pyrénéen. Les pluies sont toujours continues, faibles à modérées. Les plus soutenues se localisent sur le Limousin, où l'on a observé 4 à 8 mm cette dernière heure. Cela porte le cumul en Haute-Vienne par exemple à près de 70 mm depuis le début de l'épisode.

Au cours des trois prochaines heures, les pluies vont baisser d'intensité dans le sud-ouest avec l'éloignement du front vers le Massif central et les Pyrénées-Orientales. Elles se renforceront par contre sur la région Centre et l'est de l'Ile-de-France et seront accompagnées d'orages assez localisés.

On observe d'ailleurs des cellules orageuses sur le Cher, ainsi qu'en Franche-Comté..signe du début de la dégradation orageuse important prévue ce soir dans le nord-est.

 

A 16h38 : importants cumuls au sud-ouest

L'axe pluvieux était toujours étiré des Pyrénées au Nord-Pas-de-Calais. On observe les pluies les plus fortes dans la partie sud du front, en Nouvelle Aquitaine et Limousin.  En 24h, on relève déjà des cumuls conséquents, avec par exemple : 70 mm à la pointe de Socoa (64) et à Mendive (64), en montagne pyrénéenne. 56 mm à Mont de Marsan (40) 57 mm à Limoges (87) 50 mm à la Souterraine (23) 30 mm à Bordeaux (33) 18 mm à Orléans (45) En Ile-de-France, les pluies sont faibles à modérées, avec des cumuls de 5 à 7 mm depuis ce midi. Pour la Nouvelle Aquitaine et le Limousin, il s'agit bien souvent de la totalité des pluies mensuelles qui sont tombées en 24 h.

A 14h : les pluies se poursuivent

Depuis le début d'après-midi, l'axe pluvieux s'étire des Pyrénées à la Belgique en passant par l'ouest de l'Ile-de-France. Ces pluies sont fortes au sud de la Loire, et faibles à modérées au nord. Ces pluies ne sont pas orageuses, hormis quelques impacts sur les Pyrénées, comme ce matin.

Parallèlement, le contraste de température sur la France, entre l'est et l'ouest, est considérable, avec par exemple 28°C à Strasbourg, 15°C à Paris et 9°C à Limoges (87).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 13h : pluies abondantes, près de 60 mm localement

La persistance de pluies modérées le long du front génère des cumuls importants, qui atteignent notamment en Haute-Vienne près de 60 mm. On se rapproche d'un mois de pluiesCes pluies restent continues, et toujours axées de l'ouest des Pyrénées jusqu'en Normandie. 

A 12h : déjà 3 semaines de pluies

Comme prévu l'axe des pluies a pivoté et les précipitations se sont rapidement renforcées sur l'Ile-de-France. Elles gagnent désormais la Normandie. En descendant vers le sud, le long de cet axe pluvieux, les pluies restent continues et modérées. Les intensités horaires sont comprises entre 1 et 7 mm sur la dernière heure. Cela porte les cumuls jusqu'à 52 mm en Haute-Vienne soit 3 semaines de pluies, 40 mm en Dordogne, 53 mm dans les Landes et les Pyrénnées-Atlantiques.

A 11h :

L’axe pluvieux s’étend des Pyrénées-Atlantiques jusqu’aux Ardennes. Depuis une heure, il a légèrement pivoté et déplacé les plus fortes pluies entre les Pyrénées-Atlantiques et l’est de la région Poitou-Charentes. Au cours de cette dernière heure, on a enregistré 4 mm en moyenne sur ces dernières régions et entre 0 et 2 mm sur le bassin parisien.

En remontant vers l’Ile-de-France les pluies, précédemment sur l’est de la région, s’étendent désormais sur l’ouest. Elles se renforcent sur la Beauce. L’axe de ce front pluvieux va continuer de pivoter au cours des trois prochaines heures, avec des pluies qui vont gagner la Normandie.

Que s’est-il passé depuis hier soir ?

Hier soir, en même temps que la forte activité orageuse déclinait entre les Hauts-de-France et la Lorraine, une autre s'est mise en place sur les régions du sud-ouest. Au cours de la nuit, les orages se sont raréfiés et un axe pluvieux s’est formé des Pyrénées-Atlantiques jusqu’à l’Ile-de-France en passant par le Limousin. Ces pluies se sont progressivement renforcées pour devenir d’intensité modérée sur certaines régions. On a ainsi relevé des intensités horaires de 4 mm, soit 4 litres par m². Ces précipitations ont surtout touché la région du Limousin, avec en moyenne depuis le début de l’épisode 40 mm de pluies soit plus de 15 jours en quelques heures. Des valeurs assez similaires ont également été relevées sur les Pyrénées-Atlantiques, l’est des Landes, le Lot et la Dordogne. Entre le Limousin et l’Ile-de-France, les cumuls ont été moins importants, autour de 20 mm sur l’ouest de la région Centre et très hétérogènes autour de la capitale entre 0 mm sur l'ouest des Yvelines et localement 12 mm en Seine-et-Marne.

À lire aussi

- Alerte Orange : communiqué spécial en cours

Orage impressionnant à Paris ce mardi

Comment se forment les orages ?

Orage et foudre : comment se protéger

L'actualité météo

Articles les plus lus