Actualités Météo
Avril : le mois de tous les extrêmes

Par Karine DURAND, rédactrice

En avril, les températures peuvent connaître de grandes fluctuations, comme c'est le cas ces jours-ci. Le mois d’avril est en effet un mois de transition avec une météo changeante, entre les dernières gelées de l’année et les premières chaleurs.

Ce week-end, les températures chutent sévèrement sur la plupart des régions. Les gelées matinales sont de retour et le ressenti sera frais, voire froid, l'après-midi. Ces fluctuations peuvent paraître étonnantes, mais elles sont en fait tout à fait habituelles en avril.

A Paris, la température maximale la plus faible a été enregistrée le 6 avril 1911 avec seulement 1,0°C. A l'opposé, c’est le 18 avril 1949 que l’on a observé la température la plus élevée avec 30,2°C ! Autre exemple à Biarritz, la température maximale la plus faible a été de 6,0°C le 6 avril 1986 et la plus élevée de 32,1°C le 30 avril 2005.

De la chaleur au froid

Plus récemment, rappelez-vous de la vague de chaleur qui s’est déroulée du 1er au 10 avril 2011, pendant laquelle la température est montée jusqu’à 27°C sur la majeure partie du pays. La chaleur a été particulièrement significative dans le sud-ouest et le Languedoc-Roussillon avec des maximales qui ont atteint 30°C à Arcachon, 31°C à Biarritz et 32°C à Perpignan. Deux ans plus tard, du 1er au 10 avril 2013, une vague de froid a traversé le pays avec des températures qui ont chuté jusqu’à -3°C sur le quart nord-ouest et même jusqu’à -5°C en allant vers le Massif central. Ces températures négatives ont été accompagnées de chutes de neige sur le nord-ouest, apportant jusqu’à 8 cm de neige dans ces régions. Au cours du mois d’avril, il est donc fréquent de passer de l’hiver à l’été en quelques jours !

Neige possible en avril ?

Le mois d’avril se caractérise comme un mois très contrasté : d’un jour sur l’autre, on peut passer d’une grande douceur à une vraie fraîcheur, et cela pour peu que les vents s’orientent au nord. Par exemple en 2007, le temps était estival sur tout le territoire avec une température de 25 à 28°C sous un soleil cuisant alors que l’année suivante en 2008, ce fut l’inverse. Il avait fait très froid. La neige était tombée en abondance, avec notamment 30 cm sur le Boulonnais entre le 5 et le 10 avril 2008 et près de 10 cm dans certaines parties de Hauts-de-Seine en Île-de-France.

En avril tout est donc possible, tant au niveau des températures comme au niveau du ciel.

À lire aussi

Gelées : sévère coup de froid pour les vignes et fruitiers

L'actualité météo

Bulletin France

Articles les plus lus