Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Alerte météo

Coup de vent et pluies abondantes liés à la tempête Gérard

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

La France se situe ces prochains jours au cœur d’un vaste système dépressionnaire, étiré de l'Europe du Nord au bassin méditerranéen et alimenté en air polaire très instable.

Au milieu de ce vaste ensemble de basses pressions, des miniums dépressionnaires se creusent. Ils sont à l’origine de plusieurs coups de vent sur notre pays : le premier dans la nuit de dimanche à lundi et le second la nuit suivante.

Dans la nuit de dimanche à lundi, une première dépression, nommée Gérard, traverse le nord du pays. Creusée à 980 hPa près de son centre, cette profonde dépression provoque un coup de vent de la façade atlantique au nord du pays, avec des rafales proches de 120 km/h en bord de mer et 90 à 100 km/h dans les terres. Les rafales les plus fortes seront observées au passage de puissantes lignes de grains orageux, parfois accompagnés de grésil, voire de neige lundi matin jusqu'en plaine. Par ailleurs, on redoute des inondations car les précipitations s'abattront en l'espace de quelques heures sur des sols déjà saturés d'humidité.

En bord de mer, en raison de coefficients de marées faibles (44), le risque de submersion semble limité au moment de la pleine mer.

Parallèlement à ce coup de vent, un épisode de pluies durables et fortes se met en place dans le sud-ouest. Il se maintiendra plusieurs jours sur le sud de l'Aquitaine et pourra provoquer des inondations compte tenu des importants cumuls attendus équivalents de 3 semaines à 1 mois de précipitations. Les Pyrénées subiront une tempête de neige avec des conditions de blizzard en haute montagne, accentuant fortement le risque d'avalanche.

Observation

Ce dimanche

À 18 h,
en attendant l'arrivée de la tempête Gérard, le vent a légèrement faibli du fait de la diminution de l'instabilité. Les rafales les plus fortes n'atteignent plus les 100 km/h. Mais cette accalmie est provisoire.

À 15 h, le vent continue à souffler très fort le long des côtes de la Manche et sur les îles bretonnes, à près de 100 km/h en rafales au passage de fortes averses, parfois orageuses sur le nord-Cotentin et la côte d'Opale. La dépression responsable du coup de vent la nuit prochaine commence à se former au sud de l'Irlande.

À 12 h, dans la traîne active succédant à la perturbation d'hier, et avant l'arrivée de la tempête Gérard ce soir par la Bretagne, le vent souffle toujours très fort au passage des grains orageux sur les côtes de la Manche et en Bretagne avec des rafales à près de 100 km/h en bord de mer, jusqu'à 113 km/h à Belle Ile (56). À la bouée des Pierres Noires au large de l'île Molène (29), des vagues de près de 9 m de haut ont été mesurées ce matin à 9h30.

A 9 h, la dépression, nommée Gérard, et responsable du coup de vent de la nuit prochaine, se creuse à l'ouest de l'Irlande. À l'avant, le vent souffle déjà très fort avec des rafales qui ont atteint 125 km/h à Belle Île (56), 115 km/h à Ploven (29), 113 km/h à Brignogan (29), 105 km/h à Barfleur (50) et au cap Gris Nez (62) ce matin.

Evolution

Concernant le coup de vent au nord

Ce soir de 22h à lundi 02h du matin, avec l'arrivée de la dépression sur la Bretagne, les régions atlantiques sont les plus touchées par le coup de vent, avec des rafales jusqu’à 90 à 100 km/h dans les terres et des vitesses 10 à 20% supérieures en bord de mer.

Lundi, entre 02h et 06h, ce coup de vent progresse rapidement dans les terres, s’étirant du centre du bassin aquitain au nord du Massif central à la Normandie en passant par la région parisienne avec des rafales proches de 80 à 90 km/h, et localement 100 km/h. En bord de mer, le vent peut atteindre 120 km/h

Lundi, entre 06 à 10h du matin, ce coup de vent remontera de la Bourgogne au sud des Hauts-de-France, avec des vents très forts, jusqu’à 90 km/h en rafales dans les terres.

Lundi, entre 10 h du matin et 15 h, le vent soufflera encore très fort au nord de la Seine avec des rafales proches de 80 à 90 km/h, jusqu’à 110 km/h dans les Vosges.

À partir de lundi 15h, les vents faibliront. L'accalmie sera générale, mais de courte durée, car un nouveau minimum secondaire se creusera cette fois-ci sur le golfe de Gascogne lundi soir. Il provoquera, dans la nuit de lundi à mardi et mardi matin, un autre fort coup de vent avec une menace de rafales tempétueuses à plus de 110 km/h dans les terres du bassin aquitain jusqu'au sud du Massif central et en direction du Languedoc-Roussillon, avec des pointes possibles à 140 km/h en bord de mer.

Concernant les fortes précipitations du sud-ouest

Dès ce dimanche, une perturbation apporte de bonnes pluies au sud de la Garonne jusqu’aux Pyrénées, avec une limite pluie / neige qui s’abaisse vers 900 mètres le soir.

Lundi, une nouvelle perturbation très pluvieuse et beaucoup plus active que la précédente traversera le sud-ouest. Elle viendra se bloquer sur la chaîne pyrénéenne, apportant d’importants cumuls de précipitations. Cette perturbation provoquera également un violent coup de vent avec des rafales tempétueuses dans la nuit de lundi au sud de la Garonne.

De mardi à jeudi, le sud-ouest de la France restera au cœur des intempéries avec le maintien d’un temps très agité, venté, fortement pluvieux en plaine et neigeux en montagne.

Durant cette période d’intempéries, il pourrait tomber 150 à 200 mm d’eau sur le sud de la Nouvelle-Aquitaine, correspondant à 1 à 2 mois de pluies, ce qui risque d’entraîner des réactions hydrologiques importantes, sous forme de crues et d’inondations.
En montagne, les conditions de blizzard durables pourraient apporter 50 cm à 1 mètre de neige sur l’ouest des Pyrénées dès 1200 mètres d’altitude et 20 à 50 cm sur les Pyrénées-Orientales. Au-dessus de 1800 mètres, la couche pourrait atteindre 1 à 2 m, avec un risque d'avalanche qui pourrait devenir très fort.

Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance
Les dernières actus météo
  • D’où vient le vent D’où vient le vent
  • Qu'est-ce qu'un coup de vent Qu'est-ce qu'un coup de vent
  • Les records de vents en France Les records de vents en France
  • Un vent très puissant : la Bora Un vent très puissant : la Bora
  • Vents et incendies Vents et incendies
Articles les plus lus