Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Alerte météo

Fort coup de vent en Atlantique et Méditerranée

Par Gilles MATRICON, météorologue
Publié le , mis à jour le

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au

3201*

Du au

Situation

Dans une situation de traîne très active, générée par une forte dépression à 993 hPa se dirigeant de la mer d’Irlande vers la Manche, les vents deviendront violents sur une moitié ouest jusqu’à vendredi, avec de possibles rafales tempétueuses sur la côte atlantique, surtout sur la côte aquitaine.
C’est le premier véritable fort coup de vent de cet automne sur cette côte, avec en mer des vagues de 5-6 m vendredi matin sur la côte basque pouvant entraîner un risque de submersion au moment de la pleine mer.
Ce coup de vent traversera le sud de la Garonne pour débouler en Roussillon vendredi, avec des rafales prévues entre 90 et 120 km/h, hors caps exposés. Il précédera la levée d’un fort mistral samedi.

Observation

A 21h, le rapprochement de la dépression venue d’Irlande en direction de la Manche continue de provoquer un resserrement isobarique sur le proche atlantique et le renforcement de l’instabilité de la masse d’air. Dans ce contexte, les vents ont continué de se renforcer depuis ces trois dernières heures en Bretagne et sur le Cotentin.
On a observé :
- sur le Finistère jusqu’à 109 km/h à la pointe de Penmarch, 104 km/h à Ouessant, 80 à 90 km/h en moyenne sur les côtes et entre 60 et 80 km/h dans les terres.
- sur les côtes du Morbihan, 70 à 80 km/h en moyenne, mais jusqu’à 118 km/h à Belle-Ile et 104 km/h à Groix.
- entre 70 et 90 km/h sur le Cotentin.

Sur la côte Aquitaine, les rafales restent pour l’instant stabilisées entre 60 et 70 km/h.

C’est en Roussillon que les rafales sont majoritairement les plus violentes et fréquemment proches de la tempête. Sur le relief Pyrénéen, elles atteignent jusqu’à 123 km/h à 700 m d’altitude comme à Taurinya. Sur le cap Béar, le vent souffle à 112 km/h et dépasse également les 100 km/h sur Perpignan et Vives avec 101 km/h. De violentes rafales touchent aussi la Haute-Loire, avec 92 km/h au Puy.

A 17h40, avec le rapprochement de la dépression venue de la mer d’Irlande, les vents d’ouest se sont renforcés ces trois dernières heures sur l’ouest de la Bretagne, la côte ouest du Cotentin alors qu’ils ont faibli partiellement sur la côte Aquitaine.
Sur le Finistère, les rafales atteignent 80 à 90 km/h sur la côte ouest et jusqu’à 104 km/h à Ouessant. Dans les terres, on observe des rafales jusqu’à 84 km/h localement.
Sur la côte ouest du Cotentin, les rafales atteignent 60 à 80 km/h.

A 15h, la perturbation active s'étend désormais du sud de l'Aquitaine jusqu'à la Picardie. Elle génère des pluies parfois fortes et quelques rares orages. Il est ainsi tombé, au cours des trois dernières heures, jusqu'à 19 mm dans les Deux-Sèvres et en moyenne 5 à 10 mm de l'Aquitaine aux Hauts-de-France. Les rafales de vent atteignent entre 40 et 80 km/h sur la façade atlantique, et localement jusqu'à 80-90 km/h comme sur Belle-île. On observe, dans les terres, des vents jusqu'à 82 km/h sur Biarritz et Bordeaux.
Mais c'est en Provence que la dégradation est la plus forte avec de forts orages sur le Gard et la côte varoise, et bien que dans ce dernier cas la plupart s'observent en mer. Il est tombé notamment 42 mm ces trois dernières heures sur Marignane(13), 26 mm sur Nîmes, 23 mm sur Aix-en-Provence, avec des intensités horaires jusqu'à 15 mm. Cette forte dégradation se décale lentement vers les Alpes du sud et la côte d'Azur. Cela correspond localement jusqu'à 15 jours de précipitations.

A 12h, le front froid est situé à la mi-journée de la Basse-Normandie au nord de l'Aquitaine. Il apporte des pluies soutenues sur son passage avec des cumuls atteignant les 20 à 40 mm en Finistère (29) et une vingtaine de millimètres en Côte d'Armor (22). En parallèle, d'autres fortes pluies orageuses concernent les Cévennes, le sud de la vallée du Rhône et le littoral des Bouches-du-Rhône (13). Enfin, la dépression qui sera responsable du coup de vent ce soir en Bretagne, est centrée à l'ouest de l'Irlande avec une pression en son centre de 992 hPa.

Evolution

Cette nuit : la dépression continue de se diriger sur la Manche, et plus précisément sur la Basse-Normandie, tandis que les vents les plus violents se généralisent en marge, sur la façade atlantique, là où le gradient isobarique est le plus resserré et la masse d’air beaucoup plus instable. Les rafales, entre 80 et 100 km/h, se généralisent avec localement des pointes possibles entre 110 et 120 km/h sur la côte aquitaine.
En parallèle, en Méditerranée, la tramontane faiblit temporairement. Attention au risque de submersion marine sur la côte Aquitaine avec des vagues déferlantes de 6 à 7 mètres.

Vendredi matin : la dépression se dirige rapidement vers le nord-est du pays en perdant de sa puissance à proximité de son centre. C'est l'amélioration en Bretagne tandis que le vent de nord-ouest reste soutenu avec des rafales allant de 70 à 80 km/h sur les côtes de la Manche. Le fort coup de vent se poursuit le long de la côte Aquitaine avec des rafales entre 90 à 110 km/h, localement de 110 à 120 km/h sous les grains. Il est attendu un nouveau renforcement de la Tramontane et du vent d'ouest en Méditerranée, en fin de matinée, avec des rafales supérieures jusqu’à 100-110 km/h sur la côte des Pyrénées-Orientales.

Vendredi après-midi : c'est la fin de l'alerte sur la côte Atlantique avec des rafales n'excédant plus les 80 km/h. En revanche, en Méditerranée, la tramontane et le vent d'ouest atteignent leur paroxysme avec des rafales jusqu’à 100-120 km/h dans les terres des Pyrénées-Orientales. Des records mensuels pourraient ainsi être battus, comme sur Perpignan où il date de 2012 avec 120,2 km/h.

Nuit de vendredi à samedi : le fort coup de vent se poursuit pour la tramontane alors que le vent d'ouest se calme et tourne au secteur nord-est entre Corse et continent. Les rafales atteignent en Roussillon 80 à 90 km/h dans les terres et plus de 100 sur la côte.

Samedi matin : la tramontane faiblit peu à peu et le fort coup de vent prend fin vers midi.




Liste des départements concernés

Partagez cet article
ATTESTATION MÉTÉO
Vous avez été victime d’un sinistre et votre assurance vous demande une attestation météo ou certificat d’intempéries ?
  • Nous pouvons vous aider !
  • CERTIFICAT OFFICIEL
  • REMBOURSÉ par la plupart des compagnies d’assurance
Les dernières actus météo
  • Qu'est-ce qu'un coup de vent Qu'est-ce qu'un coup de vent
  • Un vent très puissant : la Bora Un vent très puissant : la Bora
  • Les records de vents en France Les records de vents en France
  • Vents et incendies Vents et incendies
Articles les plus lus