Alerte météoCoup de vent et pluies très abondantes

Par Gilles MATRICON, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du samedi 8 janvier à 12:00 au mardi 11 janvier à 9:00.
Situation

Sous l'influence d'un vaste système dépressionnaire sur le nord de l'Atlantique, le temps redevient très agité et perturbé sur la France jusqu'à lundi. Un régime d'ouest à nord-ouest très dynamique provoque des intempéries, sous la forme de vents forts ce samedi au nord et de pluies abondantes dans le sud-ouest dimanche et lundi.

Ce samedi, au passage du front froid très actif, les rafales atteindront dans l'après-midi 70 à 90 km/h dans les terres du nord-ouest et 100-110 km/h, localement 120 km/h sur les côtes. Le nord-est est touché en soirée avec des rafales de 70 à 90 km/h et localement plus de 100 km/h sur les reliefs, jusqu'à 130 km/h sur les crêtes vosgiennes.

Puis, de dimanche à mardi matin, une nouvelle perturbation viendra se bloquer près des Pyrénées, apportant un épisode remarquablement durable de précipitations d'intensité modérée à forte au cours duquel on attend 50 à 100 mm d'eau, et localement 200 à 250 mm, ce qui correspond entre 1 et 2 mois de pluies. En montagne, on attend 20 à 50 cm de neige vers 1500 mètres et d'1 à 2 mètres au-dessus de 2000 mètres. Ces intempéries pourraient entraîner de très importants risques de crues, d'inondations et d'avalanches.

Observation

Ce samedi à 09 heures, la perturbation responsable du coup de vent se rapproche des côtes bretonnes avec des rafales qui montent graduellement en puissance, jusqu'à 80 km/h sur Brignogan, Douarnenez, Brest et la pointe du Raz.

Evolution

Ce matin, avec l'approche de la nouvelle perturbation atlantique, le vent se renforce graduellement en cours de matinée entre la Bretagne, le Cotentin et les Pays de la Loire avec des rafales atteignant 70-90 km/h sur les côtes exposées de Bretagne.

Cet après-midi, le vent se renforce brusquement sur la Bretagne avec l'arrivée du front perturbé qui s'accompagne de violentes rafales de l'ordre de 80-90 km/h dans les terres et 100 à 110 km/h ponctuellement sur les côtes. Les caps exposés du Finistère et du Morbihan pourraient même voir les rafales atteindre 120 km/h. Au fil des heures, ce fort coup de vent balayera tout le nord-ouest du pays, jusqu'au nord de la Nouvelle-Aquitaine. Les rafales atteindront 70 et 90 km/h dans les terres et 90-100 km/h, sur le littoral atlantique, localement 110 km/h sur les îles et caps les plus exposés. L'Ile-de-France et les Hauts-de-France seront touchés par ce coup de vent en toute fin d'après-midi avec des rafales de 70-80 km/h dans les secteurs les plus exposés au vent de sud-ouest. 

Ce soir, ce sont les régions d'un petit quart nord-est qui seront balayées par ce coup de vent avec des rafales de 70 à 90 km/h au passage du front perturbé. C'est sur les zones de reliefs que l'on attend les plus violentes rafales avec jusqu'à 130 km/h sur les crêtes vosgiennes en fin de soirée. Dans le nord-ouest, le vent soufflera moins fort mais quelques puissantes rafales pourront encore se produire au passage des grains.

Après minuit, le coup de vent s'évacuera vers l'Allemagne, mais la perturbation associée viendra se bloquer dans le sud-ouest de la France où un épisode remarquablement durable de précipitations modérées à fortes débutera.

Dimanche, il pleuvra abondamment toute la journée sur le sud du bassin aquitain et de l'Occitanie avec des intensités de 3 à 8 mm/h. La limite pluie / neige se situera aux alentours de 1500 mètres.

Dans la nuit de dimanche à lundi, il pleuvra toujours aussi abondamment. Fait aggravant, la limite pluie / neige remontera brusquement au-dessus de 2200 mètres. Facteur aggravant, le vent qui devrait souffler en tempête à plus de 130 km/h en montagne.

Lundi sera une journée critique : en effet, les précipitations se poursuivront avec des intensités toujours aussi marquées entre 4 et 8 mm / h. Sur l'ouest de la chaîne pyrénéenne, la limite pluie / neige se situera vers 2300 mètres contre 1500 mètres sur les Pyrénées-Orientales.

En plus des cours d’eau qui risquent de fortement réagir avec l’apport des fontes nivales à cause du redoux et des précipitations très abondantes jusqu'à 2000 mètres, le risque d’avalanche deviendra fort et pourrait entraîner la fermeture de nombreux cols routiers.

Dans la nuit de lundi à mardi, si les précipitations commencent à faiblir, la situation demeurera sous haute surveillance sur le plan hydrologique avec des crues et des inondations sans doute très importantes, qui se prolongeront jusqu'en milieu de semaine prochaine malgré le retour d'un temps calme et anticyclonique.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus