Alerte météoOrages forts dans l'ouest cette nuit

Par Gilles MATRICON, météorologue

Les prévisions météo complètes en direct par téléphone au
3201*
Du samedi 15 août à 18:00 au dimanche 16 août à 9:00.
Situation

Une perturbation atlantique traverse la France entre samedi soir et lundi matin. Au contact de l'air très chaud qui remonte du Maghreb et de l'air frais atlantique, cette situation provoque une dégradation orageuse marquée, d'abord dans l'ouest de samedi soir à dimanche matin, puis à l'est dimanche soir où notre alerte sera alors étendue.

Observation

Samedi à 20h, la dépression responsable des intempéries atteint l'arc atlantique. L'instabilité est déjà présente dans une atmosphère très lourde ce soir (30°C à Bordeaux et 31°C à Toulouse) avec des orages sur les départements pyrénéens et le Quercy, parfois accompagnés de chutes de grêle. D'autres orages s'étirent des côtes bretonnes au littoral charentais.

Evolution

Voici la chronologie et les caractéristiques principales de cette dégradation orageuse

Cette nuit, les orages se multiplient. Ils s'annoncent ponctuellement actifs, en produisant parfois des pluies soutenues et de la grêle sur la Nouvelle-Aquitaine, les Pays de la Loire jusqu'en Bretagne ainsi que sur l'ouest de la Normandie.

Dimanche matin, ce sera l'accalmie.

Mais dimanche après-midi, l'activité orageuse reprendra dans l'est et pourrait s'intensifier jusqu'en soirée. Les orages pourront provoquer de fortes pluies mêlées de grêle ainsi que de brusques rafales de vent, notamment des Cévennes aux Alpes et du Grand-Est jusqu'aux Hauts-de-France et en Normandie. Notre communiqué évoluera alors pour placer ces régions en alerte.

On attend au cours de cette dégradation :
- une forte activité électrique.
- des orages d'intensités modérées dans l'ensemble mais localement assez virulents avec des cumuls de pluies pouvant atteindre 20 à 50  mm en 1 à 2 heures, entraînant des ruissellements importants localement.
- un risque assez élevé de chutes de grêle.
- de fortes rafales de vent pouvant atteindre localement les 80 à 100 km/h sous ls cellules orageuses les plus virulentes.

Liste des départements concernés

L'actualité météo

Articles les plus lus