Actualités Météo

Vers la 46ème vague de chaleur la semaine prochaine

Par Pascal SCAVINER, météorologue
mis à jour le

La 46ᵉ vague de chaleur sur la France, depuis 1947, est confirmée pour la semaine prochaine. Elle pourrait même précéder une 47ᵉ à partir du week-end du 6 août.

C'est un été hors normes que le pays connaît depuis le mois de juin, entre une sécheresse déjà pire que celle de 1976, un déficit pluviométrique qui atteint -89 % pour ce mois de juillet, de nombreux records de chaleur absolus pulvérisés notamment en Bretagne il y a 10 jours, et des incendies qui ont déjà avalé 43 000 ha (loin du record de 73 000 ha en 2003, mais on s'y dirige). Et nous ne sommes pas encore en août. Cette situation remarquable devrait se prolonger la semaine prochaine avec une nouvelle vague de chaleur attendue sur la moitié sud, qui sort à peine d'une série impressionnante de 10 à 15 jours de très fortes chaleurs (Tx > supérieure à 35°C).

Crédit : La Chaîne Météo

De plus en plus chaud

À l’échelle nationale, l’indicateur thermique était prévu à 21,8°C ce jeudi. Avec le retour progressif d’un anticyclone sur la Manche, qui favorisera un fort ensoleillement, l’indicateur ne fera qu’augmenter au cours des prochains jours pour atteindre 24°C dimanche. Dans ce contexte, les températures de la nuit seront en hausse et les nouvelles fortes chaleurs commenceront à s’installer sur une moitié sud à partir de samedi après-midi. Ce sera notamment le cas des Pays-de-la-Loire à l’Occitanie et du sud de la Bourgogne à la PACA.

Crédit : La Chaîne Météo

La journée de dimanche s’annonce encore plus chaude avec une généralisation des fortes chaleurs, au sud d’une diagonale Lorient/Charleville-Mézières dans les Ardennes.

Un début de semaine caniculaire

La formation d’un système dépressionnaire, entre le Maroc et l’Espagne, favorisera la remontée et l’intensification de la masse d’air chaud présente sur ces pays. Le début de la vague de chaleur débutera alors vraiment sur l’hexagone à partir de lundi après-midi, particulièrement sur le sud-ouest et en basse vallée du Rhône. Cette vague de chaleur s’étendra ensuite, mardi, sur 80 % du pays en épargnant les côtes de la Manche, la Bretagne et la façade atlantique avant de commencer à régresser par le nord-ouest mercredi. Dans ce contexte, le pic de cette vague de chaleur sera atteint mardi ou mercredi, avec localement des températures proches de 40°C mais avec un indicateur thermique autour de 27 degrés, bien éloigné dès 28 degrés du 18 juillet dernier.

La régression de cette canicule s’accélérera jeudi, avec seulement 30 % du pays concerné par de fortes chaleurs. Elle ne sera probablement que temporaire, car à l’approche du week-end suivant, une nouvelle vague de chaleur pourrait se mettre en place sur la moitié sud.

Une vague de chaleur intermédiaire

Cette vague de chaleur sera plus courte et moins intense que la précédente de ce mois de juillet, qui a duré 14 jours, mais plus longue que celle très précoce et très intense de juin qui s’est étalée sur cinq jours. Nos services l’estiment actuellement, autour de sept jours. Les régions les plus exposées sont celles qui s’étendent de l’Hérault à une partie de la PACA et à un moindre degré celles du centre-ouest et nord-est.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • Bilan des orages du dimanche 14 août Bilan des orages du dimanche 14 août
  • Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ? Vers une nouvelle vague de chaleur fin août ?
Articles les plus lus