Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Pollen et allergies : risque élevé pour les allergiques au bouleau

Par Florent SCHINDLER,
mis à jour le

Le week-end de Pâques est le plus beau de ce mois d'avril sur notre pays, ce qui favorisera la dispersion des pollens. Ensuite les perturbations reviennent rapidement avec une deuxième quinzaine d'avril à nouveau instable et fraîche, marquée par de fréquents passages pluvieux, des averses et des orages qui soulageront les allergiques.

À partir de la semaine prochaine, le temps va redevenir instable avec le positionnement d'une goutte froide sur notre pays. Elle entraînera de fréquentes averses parfois orageuses, notamment au sud-est qui a besoin de pluie. Le flux basculera progressivement au secteur nord-est en deuxième moitié de semaine, avec de l'air frais et davantage d'instabilité dans le sud. Les températures passent à nouveau sous les moyennes de saison. Cette configuration météo plus perturbée devrait permettre de limiter le risque allergique dans de nombreuses régions.

Crédit : La Chaîne Météo

Comme l'indique le RNSA dans son bulletin (à retrouver sur le site www.pollens.fr), malgré ce long week-end férié de Pâques, il va y avoir du bouleau. Le risque d’allergie sera en effet élevé sur de nombreux départements dans un grand quart nord-est du pays.

Les pollens de platane restent présents sur tout le territoire, avec un risque d'allergie faible à moyen selon les départements. Les cupressacées (cyprès, genévriers, thuyas…) sont en nette perte de vitesse dans le sud avec un risque d’allergie faible à très localement moyen. Les urticacées (pariétaires) ont pris le relais et sont de plus en plus présents avec un risque d’allergie pouvant atteindre le niveau moyen comme dans le Var.

Si vous êtes allergiques aux pollens de frêne (famille des Oléacées), vous pourrez mieux respirer grâce à des de concentrations en baisse et un risque d’allergie de niveau faible.

Les pollens de chêne et de graminées montent en puissance et continuent leur progression d’ouest en est avec un risque pour l’instant faible.

Les pollens de saule, charme, et peuplier se répandent comme les œufs de Pâques avec toutefois un risque d’allergie qui ne dépassera pas le niveau faible.

Les pollens de pinacées (pin, sapin, épicéa) sont très abondants dans l’air sur une grande partie du territoire et peuvent jaunir les surfaces extérieures (voitures, trottoirs, balcons…) mais fort heureusement ils ne sont pas allergisants.

Quelques conseils pratiques pour les allergiques :

- Suivez vos traitements et consultez votre médecin en cas de symptômes.

- Rincez vos cheveux le soir et aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil.

- Évitez de faire sécher le linge à l’extérieur et gardez les vitres des voitures fermées pour éviter que les pollens ne rentrent dans l’habitacle.

Ce bulletin est mis à jour tous les vendredis pendant la saison pollinique. Vous pouvez retrouver les prévisions polliniques sur le site www.pollens.fr.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live

L'actualité météo

  • L'ouragan Ian frappe les Carolines L'ouragan Ian frappe les Carolines
  • Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales Tendance à 4 semaines : un mois d'octobre proche des normales
Articles les plus lus