Actualités Météo
Pollen et allergies : risque élevé dans le sud et l'est ces prochains jours

Par Florent SCHINDLER

Le printemps météorologique a démarré depuis le 1er mars. En France vous êtes 15 millions de personnes à souffrir d'allergies aux pollens et à guetter leur arrivée dès le retour des beaux jours. Pour ces prochains jours, c'est surtout dans le sud et l'est que vous allez devoir être vigilants.

Pollen et allergies : risque élevé dans le sud et l'est ces prochains jours

Alors que l'hiver a été globalement doux et sec, la France est concernée par un froid modéré, mais assez vif pour la saison avec de fortes gelées jusque dans le sud-est, ce qui pourra freiner temporairement l'explosion des pollens. Des pluies abondantes dans le sud en milieu de semaine prochaine pourraient lessiver un peu l'atmosphère, ce qui sera une bonne nouvelle pour les allergiques et la sécheresse. Mais cette situation froide et humide ne sera que temporaire, et devrait être suivie d'une remontée des températures propice à l'explosion des pollens, avec en ligne de mire l'arrivée du bouleau en fin de mois.

Gare à l'Aulne et aux Cupressacées

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Actuellement, comme le confirment les prévisions du RNSA, à retrouver sur www.pollens.fr, les pollens sont bien là. Ils s'agit surtout des pollens d'aulnes et des cupressacées (cyprès, genévriers, thuyas…). 

Concernant l'aulne, les concentrations dans l'air resteront modérées dans le nord-est du pays et seront en baisse ailleurs, avec un risque d’allergie qui restera faible à moyen. Les noisetiers, qui font partie de la même famille, sont en fin de floraison ce qui devrait limiter votre gêne avec un risque d’allergie qui restera faible. 

Malheureusement, les pollens de frêne prennent le relai avec des concentrations qui vont augmenter partout et un risque d’allergie faible à moyen selon les départements. 

Les Cupressacées vont également continuer de vous gêner fortement dans le sud avec des concentrations fortes et un risque d’allergie élevé de la Haute-Garonne à la côte d'Azur.

Les charmes, les saules, les peupliers, les ormes, qui commencent à polliniser, seront sans réelle gêne avec un risque de niveau faible. Vous aurez peut-être constaté que la pollinisation des pins a aussi démarré. Ils peuvent jaunir les surfaces extérieures (voitures, trottoirs, balcons…) mais ce ne sont pas des pollens allergisants.

Dans l’ouest du pays, les graminées, redoutés par nombre d'entre vous, gagnent du terrain avec un risque d’allergie ne dépassant toutefois pas le niveau faible. Dans le Var et les Alpes-Maritimes, les urticacées restent présents avec un risque de niveau faible à moyen.

Quelques conseils pratiques si vous êtes allergique :

- Rincez vos cheveux le soir, aérez au moins 10 min par jour avant le lever et après le coucher du soleil

- Évitez les activités sportives à l’extérieur qui entraînent une surexposition aux pollens.

- Consultez la carte de vigilance des pollens sur le site internet du RNSA : www.pollens.fr

Ces prévisions sont actualisées chaque vendredi.

À lire aussi

Météo prochain week-end : vers une importante dégradation

Tendance à 4 semaines : météo des vacances d'été jusqu'à fin juillet

Météo montagne ce week-end : comme un avant goût d'été

L'actualité météo

Articles les plus lus