Actualités Météo
Tendance à 4 semaines jusqu'au 27 février

Par Regis CREPET, météorologue

Comme chaque jeudi, notre tendance à quatre semaines est réactualisée. Elle couvre les vacances scolaires de la zone B et le début de la zone A. A l'approche des vacances, vous serez peut-être intéressé par les prévisions de neige en montagne, après un mois de janvier déficitaire en précipitations.

Tendance à 4 semaines jusqu'au 27 février

Les conditions anticycloniques, solidement installées sur la France depuis le 10 janvier, vont progressivement laisser la place au retour des perturbations dans un flux d'ouest à nord-ouest plus humide. Cela mettra un terme progressif à une longue période de temps calme et sec même si ces perturbations seront relativement faibles dans un premier temps. Si la première décade de février s'annonce passagèrement perturbée, la suite du mois pourrait être à nouveau plus calme et plus sèche sur notre pays. 

Tendance 4 Semaines
Crédit : La Chaîne Météo

Tendance 4 Semaines
Crédit : La Chaîne Météo

Semaine du 31 janvier au 6 février : retour d'un temps plus perturbé

La première semaine du mois de février sera marquée par le recul de l'anticyclone sur l'Atlantique. Il laissera passer des perturbations, généralement peu actives sur la France, sauf celle du lundi 31 janvier, qui s'annonce assez active, accompagnée d'un bref refroidissement. Cette dégradation permettra le retour de la neige sur nos montagnes à basse altitude, en particulier sur les reliefs de l'est de la France. Mistral et tramontane souffleront forts. Après cette perturbation, le temps restera possiblement nuageux et humide sur la moitié nord tandis qu'il s'améliorera au sud. Les températures remontent un peu au-dessus des moyennes de saison.

Semaine du 7 au 13 février : un temps perturbé, mais une fiabilité limitée

Le scénario majoritaire fait état d'un flux d'ouest à nord-ouest atlantique, véhiculant des passages pluvieux sur la plus grande partie du pays à l'exception d'un petit quart sud-est pour cette première semaine de vacances. Si vous partez en vacances à la montagne, la neige pourrait ainsi tomber à moyenne altitude à quelques reprises. Les températures, d'abord proches des normales de saison, repartiront à la baisse avec l'orientation du vent au nord. En effet, au passage des perturbations, les vents changent de direction. En tournant au nord, il apporterait un coup de neige à moyenne, voire basse altitude, au sein de cette période, dont il faudra affiner la chronologie.

Semaine du 14 au 20 février : retour probable de l'anticyclone

Après la séquence possiblement perturbée avec des passages pluvieux modérés avec neige en montagne, les hautes pressions devraient se reformer à proximité de la France. Ce regonflement pourrait d'ailleurs être plus rapide que prévu, comme indiqué précédemment. On retrouverait alors un temps calme, assez froid et plutôt beau sur l'hexagone, avec cependant les mêmes conséquences qu'en janvier : nombreux nuages bas et brouillards dans les plaines, soleil en montagne, températures à nouveau en baisse avec le retour des gelées à la faveur des nuits dégagées. Cette évolution demandera confirmation, mais semble cohérente avec nos tendances saisonnières qui envisagent un mois de février souvent marqué par des hautes pressions sur notre pays, un peu à l'image du mois de janvier.

Semaine du 21 au 27 février : vers un redoux général ?

La dernière semaine de février pourrait se caractériser par le retour d'un flux de secteur sud-ouest, amorçant un redoux global. Dans cette configuration, le temps serait assez perturbé sur la moitié nord tandis qu'au sud, il pourrait faire assez beau. À cette échéance lointaine, cette première tendance demandera confirmation.

En conclusion, on retiendra que le mois de février présente des incertitudes, même si la tendance, élaborée ce jeudi 27, présente peu d'écart par rapport à celle de la semaine précédente. Les incertitudes restent les mêmes et concernent l'activité des perturbations sur notre pays. Au total, le mois de février devrait présenter à peu près les mêmes caractéristiques que le mois de janvier, avec un risque d'enregistrer des précipitations inférieures aux moyennes de saison tandis que les températures seraient conformes aux normes. Ceci posera la question d'une éventuelle sécheresse printanière précoce qui pourrait s'accentuer en mars.

Prochaine actualisation, jeudi 3 février à 17 h

À lire aussi

Prévisions saisonnières pour la suite de l'hiver jusqu'en avril

Climat de février en France : le mois des extrêmes

L'actualité météo

Articles les plus lus