Actualités Météo
Thomas Pesquet : à cause du vent, son retour est repoussé à mardi

Par Gilles MATRICON, météorologue

Après six mois passés en orbite, le français Thomas Pesquet et 3 autres astronautes quitteront la Station spatiale internationale mardi 9 pour revenir sur terre... Prévu initialement dimanche, son retour a été repoussé de 48 h, à cause... de la météo !

Crédit : Official SpaceX Photos

L’astronaute Thomas Pesquet avait pris place avec ses 3 collègues à bord de la capsule Crew Dragon-2 le 22 avril dernier depuis le centre Spatial Kennedy près d'Orlando, afin de rallier la Station Spatiale Internationale, circulant autour de la Terre à environ 400 km d’altitude. Ce tir avait été annulé plusieurs fois en raison de mauvaises conditions météo, notamment à cause du vent.

Quelles prévisions pour le retour lundi ?

Après six mois passés dans l'Espace, ces quatre astronautes de la mission baptisée Crew-2 doivent rentrer sur Terre. Ils devaient normalement attendre que quatre autres astronautes de Crew-3 arrivent à bord de la Station. Mais le décollage de leur fusée, plusieurs fois repoussé et qui avait été reprogrammé pour ce week-end, a été à nouveau annulé en raison du passage d’une dépression sur la Floride.

Amélioration progressive lundi, beau temps assuré mardi

Si la météo l'avait permis, la capsule Crew Dragon-2 dans laquelle se trouve Thomas Pesquet, devait revenir sur Terre lundi et être récupérée au large de la Floride, par un bateau de SpaceX. Mais la dépression responsable des orages ce week-end en Floride en a décidé autrement. Elle se situera lundi au large de la Caroline du Nord. Et à l’arrière, de cette dépression, le ciel sera encore menaçant avec un risque d’averses le matin. Une situation météo instable sur laquelle Thomas Pesquet ironise.

Le vent a retardé le retour de Thomas Pesquet

Facteur handicapant, au cours de son retour envisagé lundi, la capsule Dragon devait traverser des vents forts en altitude (jet Stream) liés au passage de la dépression. C’était un paramètre important à prendre en compte pour autoriser ou non le retour sur terre de la fragile capsule Crew Dragon-2 lundi. Et finalement, le vent  sera sensible lundi en altitude, retardant le retour de la capsule Crew Dragon-2.  Aussi, la meilleure option d’un retour sur Terre sans encombre est désormais mardi. Il n'y aura pas de vent en altitude sous un ciel souvent limpide grâce au retour des hautes pressions liées à l'étalement de l'anticyclone positionné sur le centre des États-Unis vers la Floride. C'est donc bien mardi que Thomas Pesquet rejoindra le plancher des vaches.

À lire aussi

Décollage de Thomas Pesquet: l'importance de la météo

Quelle météo pour le pont du 11 novembre ?

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 1er de l'an

L'actualité météo

Articles les plus lus