Actualités Météo
Premières gelées blanches : qui sera concerné ce jeudi matin ?

Par Cyril BONNEFOY, météorologue

Après une certaine douceur matinale ces derniers jours, les températures chuteront ce jeudi matin, si bien que les premières gelées au sol de la saison pourraient être observées dans certaines régions.

Premières gelées blanches : qui sera concerné ce jeudi matin ?

Après le passage du front froid ce mercredi, le flux s’oriente au secteur nord-ouest sur le pays et le ciel s’éclaircit, un cocktail idéal pour l’installation des premières gelées blanches en plaine.

Arrivée d’air froid en altitude et rayonnement nocturne

Après le passage du front froid ce mercredi, une masse d’air plus frais se met en place en altitude dans un flux de secteur nord-ouest. La température de cette masse d’air (1500 m d’altitude) passe de 5°C à 0°C environ sur la moitié nord. À l’arrière du front, le ciel se dégage et la nuit de mercredi à jeudi est particulièrement claire. Ces deux paramètres, air froid en altitude et nuit claire, sont favorables à une chute importante de la température. En effet, l’après-midi de ce mercredi aura été un peu fraîche pour la saison si bien que la température en début de soirée atteindra déjà des niveaux plutôt bas. Le rayonnement nocturne, en raison de l’absence de couverture nuageuse, accélérera ensuite ce processus de refroidissement.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Gelées au sol, mais pas sous abri

Si les températures baisseront rapidement, elles ne descendront pas en dessous de 0°C  sous abri en plaine, mais le gel pourra être observé au sol. En effet, lors d’une nuit claire avec peu de vent, l’air se refroidit d’autant plus à proximité du sol, d’où parfois des écarts de 2 à 3°C entre les valeurs enregistrées sous abri météorologique (1,5 mètre du sol) et au niveau du sol. C’est donc dans les campagnes et habituels trous à froid qu'on attend des températures sous abri entre 1 et 3°C que la probabilité d’observer des gelées blanches est la plus élevée. Ce sont donc les régions s’étendant du Grand-Est à l’intérieur de la Bretagne, en passant par le Centre-Val de Loire et les vallées d’Auvergne-Rhône-Alpes que le risque est le plus marqué.

À lire aussi

A partir de quand peut-on avoir les premières gelées ?

Pourquoi fait-il si frais le matin et doux l'après-midi ?

Risque de fortes intempéries : le week-end du 2 octobre sous haute surveillance

L'actualité météo

Articles les plus lus