Actualités Météo
Dôme de chaleur en Méditerranée : record européen battu ?

Par Regis CREPET, météorologue

Cette semaine, un vaste anticyclone accompagné d'air brulant recouvre le Maghreb, la Méditerranée occidentale et s'étend jusqu'à l'est de l'Espagne et l'Italie en frôlant le sud-est de la France. Dans ce contexte, des records de chaleur historiques sont battus, dont possiblement celui de la plus haute température mesurée en Europe. Voici les principales caractéristiques de l'évolution attendue.

Dôme de chaleur en Méditerranée : record européen battu ?

Le terme "dôme de chaleur", mis en exergue cet été suite aux canicules survenues au Canada, puis, actuellement, en Grèce et en Turquie, désigne un puissant anticyclone bloqué sur une même région, accompagné d'air brulant. Nous avions utilisé ce terme, pour la première fois, lors de la canicule européenne d'août 2003, qui avait durement éprouvé la France. Ce phénomène se reproduit cette semaine, au plus proche de notre pays.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un dôme de chaleur remontant du Maghreb avec des tempértaures de 50°C

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En ce début de semaine, les températures deviennent un peu moins exceptionnelles du coté de la Grèce, avec tout de même de 35 à 39°C, mais restent en surchauffe dans l'intérieur de l'Algérie et de la Tunisie, avec 40 à 49°C. A ce sujet, Tunis, la capitale, a battu son record absolu de chaleur mardi après-midi avec 48,9°C. De même, le record de chaleur européen aurait été battu cet mercredi en Sicile avec 48,8°C (précédent record mesuré 48,5 °C à Catenanuova le 10 août 1999). Mais cette valeur n'est pas encore validée officiellement. Il s'agit d'une station agro-météo, et non pas d'une station météo d'une ville. 

C'est de cette zone qu'un nouvel anticyclone s'étend sur la Méditerranée en cette deuxième partie de semaine. Avec lui, la bouffée d'air brulant va s'étendre vers l'Espagne, les îles méditerranéennes (Sicile, Sardaigne et Corse) et l'Italie. Ces régions sont déjà placées, pour certaines, en alerte "rouge" aux chaleurs extrêmes. Dans cette configuration, l'extrême sud de la France ne va pas échapper à la hausse des températures, mais dans une moindre mesure.

 

Un contraste de masse d'air marqué sur l'Europe

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Pendant que ce dôme de chaleur s'installe sur la Méditerranée occidentale, l'Europe du nord conservera un flux océanique orienté à l'ouest, avec le passage de dépressions sur les îles britanniques. Ce flux occasionne des passages nuageux sur notre pays, au nord de la Loire, mais au fil des jours, l'action de l'anticyclone sudiste se fera sentir en repoussant ces nuages. Il fera donc beau sur notre pays à partir de mercredi, pour le plus grand plaisir des vacanciers. Le contraste de température sera important entre l'Europe du nord et le bassin Méditerranéen. Au milieu de ces influences, la France reflètera cette disparité avec un dégradé de température nord-sud.

Une canicule de 5 jours au sud-est de la France

Rappelons qu'une canicule se définit par des chaleurs intenses, de nuit comme de jour, pendant au moins 3 jours et 3 nuits d'affilée, selon des seuils établis par les pouvoirs publics. Ces seuils sont variables selon les départements. Au vu de nos prévisions, ces seuils vont être atteints pendant plusieurs jours dans la vallée du Rhône, en Languedoc-Roussillon et en Corse. C'est ce qu'il conviendra de suivre ces prochains jours. Pour le reste du territoire, il fera aussi très chaud du sud-ouest aux régions du centre-est, et on pourra parler de vague de fortes chaleurs. La barre des 30°C sera atteinte pendant 1 à 3 jours au niveau de la Loire et de l'Ile-de-France. Plus au nord, on restera situés entre 25 et 29°C.

Quelle sera la durée de cette vague de chaleur ?

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Il semblerait que cette vague de chaleur persiste jusqu'au week-end du 15 août inclus, avec des températures à peu près stationnaires de jeudi à dimanche. Comme ces fortes chaleurs persistent au moins 5 jours sur un quart sud-est, elle pourront conduire à un épisode caniculaire. Des orages de chaleur, liés à l'évolution diurne, éclateront en montagne mais ne rafraîchiront pas la masse d'air. La fin de cette vague de chaleur semble entrevue par le nord-ouest de la France en début de semaine prochaine, lundi ou mardi, progressant ensuite vers le reste de notre pays. Une incertitude réside cependant sur cette évolution, qui pourrait être éventuellement un peu plus durable.

À lire aussi

Eté aux abonnés absents : les raisons d'une saison atypique

Europe : canicule et incendies majeurs cet été

Prévisions saisonnières jusqu'en décembre

L'actualité météo

Articles les plus lus