Actualités Météo
Typhon Haishen : après le Japon, la Corée du Sud frappée lundi

Par Regis CREPET, météorologue

Après le typhon Maysak en début de semaine, un nouveau phénomène cyclonique plus puissant, baptisé Haishen, suit quasiment la même trajectoire, remontant du Pacifique Nord-Ouest en direction du sud du Japon puis de la péninsule coréenne. Haishen est devenu un "super typhon", approchant la catégorie maximale 5/5.

Typhon Haishen : après le Japon, la Corée du Sud frappée lundi

Le typhon Haishen est le 10ème phénomène cyclonique a se produire cette saison dans le bassin Pacifique nord-ouest, ce qui correspond a une saison plus faible que la moyenne d'environ 50%. Circulant sur des eaux chaudes, il suit la même trajectoire que le typhon Maysak et remonte plein nord, en direction du sud du Japon (sud de l'île Kyushu, qu'il atteint ce dimanche) puis de la Corée, qu'il accostera en début de semaine.

Le sud du Japon en alerte cyclonique

Ce dimanche matin, heure de Paris, le typhon se situait à 100 km au large du sud du Japon et passait au large de l'île de Kyushu, qu'il frôle par l'est ce dimanche, en catégorie 2/5. La pression atmosphérique est de 940 hPa en son centre tandis que les rafales estimées à 190 km/h autour de son oeuil.

L'évolution attendue est la suivante : le typhon remonte vers le nord pour frôler le sud de l'île de Kyushu dimanche, en catégorie 2/5 (Préfecture de Kagoshima), avec des rafales maximales pouvant alors atteindre les 200 km/h. Au vu de ces éléments, les autorités japonaises ont placé l'île de Kyushu en niveau d'alerte maximale.

Il génère une houle de 12 à 15 mètres sur la zone, en poursuivant sa remontée vers le nord, c'est-à-dire vers la Corée du Sud.

La Corée du Sud à nouveau en ligne de mire

Après avoir frôlé le sud du Japon, ce typhon poursuit dans les prochaines heures sa trajectoire vers le nord en s'affaiblissant probablement un peu sur des eaux moins chaudes et à proximité des terres. Il touchera la Corée du Sud lundi matin, toujours en catégorie 2/5 au moment de l'impact, avec une forte surcôte et des rafales de vent avoisinant alors 180 km/h. Au vu des prévisions actuelles, la zone de Busan semble directement impactée, avec des risques majeurs d'inondations et de submersion en raison d'un littoral peu élevé. Ensuite, le système cyclonique faiblira rapidement en remontant dans les terres, vers la Corée du Nord, en apportant des pluies torrentielles.

À lire aussi

Quelle est la différence entre un ouragan, un typhon et un cyclone ?

Les ouragans : comment sont-ils nommés ?

L'actualité météo

Articles les plus lus