Actualités Météo
DIRECT intempéries : attention aux orages de grêle dans le Grand Est !

Par Pascal SCAVINER, météorologue

Comme lors de chaque événement marquant d'actualité concernant un communiqué spécial, La Chaîne Météo assure un suivi de la situation pour vous apporter les informations les plus récentes et vous permettre de prendre les meilleurs décisions. C'est le cas pour cette dégradation remarquable notamment sur les Cévennes avec des records battus.

DIRECT intempéries : attention aux orages de grêle dans le Grand Est !

Ce vendredi

A 22h :

Pluies et orages remontent toujours du sud du Massif central au Grand Est en passant par l'Auvergne et la Bourgogne. A Mâcon (71), il est tombé 18 mm de pluies entre 20 et 21 h au passage d'un violent orage de grêle. L'activité électrique et orageuse est particulièrement forte entre Belfort (90) et Epinal (88). La Lorraine et le département des Vosges sont d'ailleurs ce soir les secteurs les plus exposés aux gros orages.

 

Ces averses orageuses s'étendent jusqu'aux Hautes-Pyrénées et au sud de l'Aquitaine, entre Tarbes (65), Auch (32), Mont-de-Marsan( 40) et Agen (32). Cette activité pluvio-orageuse faiblira dans le courant de la nuit.

En Bretagne, après une accalmie, les pluies reprennent ce soir en raison de la remontée de la dépression Nadine des Charentes vers le Morbihan.

A 20h : 

Plusieurs lignes d'orages circulent rapidement du sud du Massif central vers la Bourgogne et la Lorraine. A Tence (07), il vient de tomber 27mm de pluies entre 18h30 et 19h30 et 10 mm à Saint-Bel (69) au nord de Lyon. Le nord de la Lorraine est également touché, avec 10 mm de pluies qui sont tombés en 1 heure à Malancourt-la-Montagne (57). D'une manière plus générale, la perturbation perd progressivement de son activité au fin de soirée, avec une atténuation progressive des pluies et des orages.

A 19h : 

De nombreux orages remontent toujours des Cévennes ardéchoises, de l'Aubrac et du Cantal aux Monts du Lyonnais. La région lyonnaise est désormais touchée, ainsi que le val de Saône depuis quelques minutes. Ces orages s'accompagnent de chutes de grêle ponctuelles, comme dans la vallée du Gier, autour de Saint-Chamond (42). Plus au nord, l'activité orageuse se renforce du Morvan au Grand Est, entre Dijon (21), Chaumont (52), Verdun (55), Metz (57) et Nancy (54).

A 18h15 :

Les orages continuent de remonter des Cévennes vers la Bourgogne et la Lorraine, au contact de l'air chaud qui résiste en Alsace avec 30°C relevés à Strasbourg (67) alors qu'il ne fait que 15°C à Troyes (10). Ils donnent lieu à de fortes pluies et de puissantes averses, parfois accompagnées de grêle. A Mazan Abbaye (07), il est tombé 27mm de pluies entre 17 et 18h, A Saint-Etienne, il est tombé 10 mm de pluies entre 17 et 18h, provoquant de nombreux ruissellements dans l'agglomération. En Bourgogne, 8 mm de pluies viennent d'être relevés pendant cette dernière heure à Mantour (71). Dans l'ouest, à cause de la dépression Nadine qui stationne toujours au large des Charentes, la situation se dégrade avec la multiplication des orages ce soir. Au Pallet (44), il vient de tomber 9 mm de pluies et 8 mm à Saint-Emilion (33).

A 16h30 : 

Une cellule orageuse active éclate actuellement entre Langogne (48) et Yssingeaux (43). Les intensités de pluie sont importantes, souvent entre 150 et 300 mm/h (source : réflectivité radar). Un autre paquet fortement pluvieux concerne actuellement la Saône-et-Loire et des averses orageuses ont pris le relais à l'ouest, le long de la côte atlantique avec le rapprochement de la dépression vers les côtes. Enfin, les premières cellules orageuses se développent sur le nord-est, du côté du territoire de Belfort. Le contraste thermique en cette fin d'après-midi est saisissant entre Strasbourg où l'on relève 29°C et Troyes où il y fait à peine 17°C, ou encore 14°C à Langres.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 15h36 : 

Les fortes pluies perdurent entre les Cévennes et l'ouest de la Bourgogne avec sur la dernière heure entre 10 et 25 mm en moyenne côté Cévennes et plutôt entre 10 et 20 mm plus au nord, sur les départements Auvergnats et Bourguignons. Ces pluies vont encore perdurer jusqu'en fin d'après-midi avant de se décaller plus à l'est en direction du Val-de-Saône et de la vallée du Rhône. On surveillera alors le risque de développements cellulaires sur le nord-est, alors que la chaleur est bien présente en cette fin d'après-midi avec 25 à 28°C entre la Lorraine et l'Alsace.

 

A 14h42 :

Depuis le début de l'épisode, on relevait :

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 14h18 : 

L'axe fortement pluvieux s'étend désormais des Cévennes au Morvan. Les pluies sont parfois dilluviennes sous les cellules orageuses évoluant entre les départements de l'Hérault, du Gard et de la Lozère. Une cellule orageuse particulièrement active se situe actuellement au nord de Mende. Les intensités horaires dépassent parfois les 300 mm, selon les réflectivités radars. Sur la dernière heure, il est tombé en moyenne entre 7 et 20 mm sur le nord-Auvergne et l'ouest de la Loire et en Haute-Loire. Sur les Cévennes, on relèvait en général 20 à 50 mm supplémentaires.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 12h10 :

Les orages se concentrent principalement entre l’ouest de la Lozère et la Haute-Loire. Les pluies sur les départements maintenus en alerte orange restent significatives et les précipitations s’étendent toujours le long de la perturbation entre les Cévennes gardoises, le sud de la Bourgogne et l’est du bassin parisien.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Il est tombé en moyenne 20 à 50 mm ces trois dernières heures sur la Lozère et la Haute-Loire. On relève désormais près de 300 mm de précipitations sur Villefort(48), équivalent à 3 mois de pluies et 102 mm à Landos(43).  Rappelons qu'il est aussi tombé en moyenne 100 à 120 mm sur les Cévennes gardoises. Vigicrues a étendu son alerte orange aux crues au Haut Tarn.   

A 9h25 :

Il est tombé en moyenne de nouveau 15 à 30 mm sur la Lozère et le sud de l’Ardèche ces trois dernières heures. L’activité orageuse se concentre toujours entre les Cévennes gardoises et celles ardéchoises. Les pluies continues et parfois fortes touchent désormais le Puy-de-Dôme, la Loire et remontent vers la Saône-et-Loire.

Sur le nord de la Bretagne, les pluies commencent à s’atténuer par le centre tandis qu’elles persistent avec des intensités faibles à modérées entre le nord du Finistère et le centre du Cotentin.

 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

A 7h25 : des records de pluies sur les Cévennes

Un point tout d’abord sur les cumuls de précipitations observés depuis le début de l’épisode débuté jeudi soir sur le sud, le plus important, puis celui sur la Bretagne commencé dans la nuit de mercredi et jeudi.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

C’est sur le département de la Lozère que les pluies parfois orageuses sont les plus importantes avec 100 à 230 mm tombés sur une grande partie du département. Il est notamment tombé à Villefort 228 mm en 8h, soit l’équivalent de 2 mois et demi de pluies. C’est un record battu, comme probablement dans d’autres communes du département. Les autres départements du Massif central et ceux en périphérie ont été moins touchés, avec des pluies fortes davantage localisées et générant des cumuls de 50 à 80 mm. Les cours d’eau ont fortement réagi sur le sud du Massif central, avec La Cèze et le Gardon placés en alerte orange par Vigicrues et nombre d’autres placés en alerte jaune.

En Bretagne, ce sont le Finistère et le Morbihan qui ont été les plus touchés par des pluies persistantes avec en moyenne 30 à 45 mm mais jusqu’à 74 mm à Ploudelmézeau(29), équivalent à 1 mois et demi de pluies. Il est tombé également en moyenne 40 mm sur le Morbihan et 30 mm dans les Côtes d’Armor, avec localement des cumuls atteignant 50 mm. Les cours d’eau, assez secs, ont peu réagi à ces pluies bénéfiques. Aucun cours d’eau n’est placé à cette heure en alerte par Vigicrues.

Actuellement les pluies orageuses continuent de toucher les Cévennes. Elles perdent ce caractère orageux en remontant vers la Bourgogne et l’Ile-de-France. D’autres pluies continues, mais assez faibles, s’observent sur le nord-ouest et plus particulièrement de l’est du Finistère à la Normandie puis en descendant vers la Touraine. Les cumuls les plus importants s’observent sur les Cévennes, avec  5 à 10 mm/heure, et localement entre 10 et 25 mm comme sur Villefort(48).

Pour les trois prochaines heures, les pluies orageuses sur les Cévennes vont partiellement faiblir. Sur la Bretagne, elles vont également baisser d’intensité en remontant davantage sur les côtes nord et en mer.

Jeudi

A 22 heures : l'épisode cévenol débute, atténuation des orages à l'est 

L'ouest de la France reste sous influence dépressionnaire, avec des pluies continues d'intensité modérée de la Nouvelle-Aquitaine aux Pyrénées jusqu'au sud du Massif central, et de fortes averses en Bretagne. En Languedoc, les pluies continuent à se renforcer en s'immobilisant sur le relief cévenol.

De la Normandie à la Bourgogne et au Jura en passant par le Bassin parisien, la situation n'évolue pas beaucoup depuis le début de soirée : les averses orageuses restent d'actualité même si elles commencent à progressivement faiblir.

A 21h00 : les pluies se renforcent sur les Cévennes, orages au nord-est

Les pluies continues d'intensité modérée de la perturbation atlantique se poursuivent de l'Aquitaine et des Pyrénées vers le Massif central. A Toulouse, il est tombé 7 mm de pluies au passage d'un orage. Le sud de la Bretagne subit également des pluies ponctuellement orageuses, toujours liées à cette perturbation avec 4 mm de pluies relevés entre 20 et 21 h à Plouay (56).

A l'avant de cette perturbation, de fortes averses orageuses se déclenchent désormais sur les Cévennes avec 12,4 mm d'eau mesurés à Castanet-le-Haut (34) durant la dernière heure.

Des averses orageuses remontent également du Jura vers la Normandie en passant par la Bourgogne et Paris : ainsi, il est tombé entre 20 et 21 heures 12,7 mm de pluies à Bricquebec (50), 11 mm à Saint-Dizier-l'Evèque (90) et Arces-Dilo (89) et 8 mm à Melun (77) 

A 20h15 : des orages éclatent sur Paris les pluies se renforcent au sud

La ligne d'averses orageuses qui concerne depuis 17 heures le sud de la Bretagne commence à perdre en intensité. Dans les prochaines heures, cette accalmie se confirmera.

En revanche, les pluies se renforcent dans tout le sud-ouest, des Pyrénées au Massif central. L'épisode d'intempéries débute sur le Midi-toulousain et surtout les Cévennes héraultaises et gardoises avec quelques coups de tonnerre. Sur le sud du Massif central, ces précipitations vont se renforcer et s'immobiliser toute la nuit et demain.

Enfin dans l'est, de la Normandie au nord des Alpes et au Jura, les orages gagnent en intensité, jusqu’en région parisienne avec 5 mm de pluies mesurés sous un orage à Melun (77). Cette atmosphère instable et orageuse va  durer toute la nuit avec le passage de nombreuses et parfois fortes averses.

 

A 19h00 : forts orages localisés en Bretagne et à l'est, pluies abondantes en Aquitaine

Une ligne de fortes averses orageuses s'est développée entre Nantes et Quimper. A Vannes (56), il est tombé 8,5 mm en 1 heure. Ces fortes averses orageuses provoquent des ruissellement urbains parfois importants, comme à Quimper par exemple.

Dans le sud, les pluies se renforcent en Nouvelle-Aquitaine avec 10 mm de pluies tombés entre 18 et 19h à Navarrenx (64). Ces pluies s'étendent rapidement vers Midi-Pyrénées.

Dans l'est, à l'avant de la perturbation, le temps est lourd ce soir avec des orages, sous forme d'averses, qui se multiplient rapidement des Hauts-de-France à Rhône-Alpes. A Arbois dans le Jura, il est tombé 8,5 mm de pluies pendant la dernière heure.

 

A 18h00 : renforcement des pluies au sud, orages à l'est

La tendance à l'accalmie se confirme sur le nord de la Bretagne mais comme l'air demeure très instable au plus près du centre de la dépression positionné sur le Morbihan, de fortes averses ponctuelles circulent de la Loire Atlantique au sud du Finistère, entre Gérandes et Quimper, avec même quelques impacts de foudre encore signalés.

Dans le sud, la situation se dégrade désormais assez rapidement avec des remontées pluvio-orageuses qui s'organisent depuis les Pyrénées vers l'Aquitaine.

A l'avant de la perturbation, l'ambiance devient lourde ce soir des Hauts-de-France au nord de Rhône-Alpes avec le développement d'averses orageuses, jusqu'en région parisienne.

 

A 17h00 : atténuation des pluies dans le nord-ouest

Les pluies sont désormais moins organisées dans le nord-ouest et les intensités diminuent. L'alerte orange sera d'ailleurs levée à 18h00. On relevait entre 25 et 45 mm en moyenne sur ces départements et jusqu'à 64 mm très localement à Ploudalmézeau (Finistère) et 59 mm à Camaret (Finistère). Une autre ligne fortement pluvieuse et plus organisée concerne le sud-ouest et s'étire du Pays Basque jusqu'à Saint-Emillion. Elle se décale lentement vers l'est et sous ces pluies orageuses on relevait entre 5 et 15 mm en général.

A 16h00 : quelques impacts de foudre dans les Landes et le Pays Basque

les fortes pluies continuent de remonter du sud-ouest à la Bretagne dans un enroulement autour de la dépression désormais centrée en Mer d'Iroise. Quelques impacts de foudre étaient également relevés dans le Pays Basque. On relevait sur la dernière heure entre 3 et 6 mm supplémentaires du nord de la Bretagne à l'Anjou et 4 à 8 mm en moyenne sur la Gironde et la Charente et parfois plus de 10 mm sous les orages Landais et Basques. 

A 15h10 : jusqu'à 10 mm en Loire Atlantique sur la dernière heure

Le front pluvio-instable concerne désormais toutes les régions allant de la côte basque aux Côte d'Armor. Les intensités pluvieuses sont parfois marquées avec jusqu'à 10-11 mm sur la dernière heure à l'est de la Loire-Atlantique. Le bassin Rennais est également concerné par de fortes pluies avec des intensités variant entre 4 et 7 mm/h.

A 14h35 : le vent d'est souffle fort sur les côtes bretonnes

La dépression désormais centrée en Mer d'Iroise, engendre non seulement de fortes pluies mais aussi du vent fort de secteur est sur les côtes de la Manche. Une rafale à 102 km/h a été enregistré du côte de Brigognan plage en fin de matinée. Le vent a un peu faibli en ce début d'après-midi mais les rafales avoisinnent quand même les 80 à 90 km/h sur le nord Finistère et la côte de granite rose. Les rafales sont nettement moins fortes dans les terres avec seulement 50 à 60 km/h.

A 14h : accalmie pour l'ouest de la Bretagne

Les fortes pluies se sont désormais décallées en direction de l'Île-et-Vilaine, de la Loire Atlantique et de l'Anjou. D'autres pluies parfois soutenues concernent également le Médoc et la Charente Maritime. Sur les départements bretons en alerte orange, c'est enfin l'accalmie même si quelques averses peuvent encore se produire. Une aggravation avec le retour de pluies soutenues est néanmoins envisagée en fin d'après-midi sur les Côtes d'Armor et le nord Finistère et plus tard dans la soirée sur le Morbihan.

A 11h : un nouveau record de cumuls de pluies sur 24h

Les pluies se maintiennent sur une grande partie de la Bretagne, avec par endroits une intensité comprise entre 6 à 12 mm/h. On relève à Ploudalmézeau 59 mm à 10h et 56 mm à Camaret-sur-Mer (cumuls sur 24h). La station de Camaret n'a jamais enregistré pareil cumul à la station depuis son ouverture pour un mois de juin. Il s'agit donc d'un record mensuel de cumul sur 24h, le précédent remontant à 1981 avec 26,3 mm tombés. Les pluies touchent désormais les Côtes-d'Armor.

Le vent est également fort sur les côtes bretonnes avec une rafale de 98 km/h enregistrée à la Pointe du Raz et 96 km/h à Brigognan-Plages.

 

A 9h40 : fortes pluies généralisées sur le Finistère

Les cumuls de pluies atteignent désormais en moyenne sur le Finistère 45 mm et près de 60 mm sur le nord du département, principalement sur les secteurs de Ploudelmezeau et Camaret. Les intensités horaires sont de 5 à 10 mm/heure. Les cours d'eau commen

L'actualité météo

Articles les plus lus

  • Météo du vendredi 10 juillet : rafraîchissement et orages

    Les températures baissent nettement sur les deux tiers du pays tandis qu'une dégradation orageuse se met en place au centre-est.

  • Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 9 août

    Chaque jeudi, la tendance météo à 4 semaines est actualisée. Cette dernière présente le scénario météo le plus probable pour ces quatre prochaines semaines, jusqu'au 9 août. Ces prévisions trouvent leur importance en cette période de vacances, et met en évidence l'aggravation de la sécheresse.

  • Prévisions saisonnières pour la fin de l'été - début de l'automne

    L'actualisation des prévisions saisonnières est valable pour la fin de l'été et le début de l'automne (août, septembre et octobre), revêtant ainsi une importance particulière avec, notamment, les vacances et les vendanges. Ces prévisions mettent en évidence un été qui sera moins chaud que les 5 précédents, mais finalement encore assez sec notamment sur les régions de la moitié nord. Cette sécheresse risque de se prolonger pendant l'automne.


 | 
Retrouvez nos applications :
*3201 : Prévisions pour la France - 2,99€ / appel
| | |
|
|
©2020 La Chaîne Météo