Actualités Météo
Etats-Unis : après la tempête et les tornades, place à un froid exceptionnel !

Par Gilles MATRICON, météorologue

Une dépression s'est creusée sur le Texas samedi avant de s'intensifier en remontant vers les états du nord-est. Elle touche ainsi tout l’est et le nord des Etats-Unis jusqu'à mardi matin. Tornades, vents tempétueux, pluies intenses et blizzard concernent plus de 100 millions d’américains. Cette tempête est suivie d'une offensive hivernale remarquable jusqu'en fin de semaine.

Crédit : La Chaîne Météo

Un système dépressionnaire s'est  creusé samedi sur le Texas, aspirant de l’air froid en provenance du nord canadien vers les Rocheuses. Dans le même temps, de l’air très chaud et instable remontait du golfe du Mexique vers l'est des Etats-Unis. Ces deux masses d’air sont entrées en conflit, avec pour conséquences de puissants orages du Texas au Mississippi qui atteignent l’Alabama, l'Iowa ainsi que les 2 Carolines et toute la façade atlantique du pays. Cette situation propice à d'aussi puissants orages généralisés ne s’était plus rencontrée depuis avril 2018.

Paramètre inquiétant, le courant-jet. Ce puissant vent d’altitude se trouve en phase avec ce conflit de masses d’air. Les orages n’en sont que plus violents, avec des phénomènes extrêmes tels que de fortes averses, de violentes rafales de vent, des chutes de grêle, des inondations éclair et un “outbreak” de tornades (grand nombre de tornades en très peu de temps).

Plus de la moitié des Etats-Unis touchés

Après avoir frappé les Grandes Plaines, les plus violents orages concernent lundi tout le nord-est des Etats-Unis, sur 4000 km de long et de large, ce qui est exceptionnel. Mardi, ces pluies et ces orages balaieront le Maine en remontant vers la Pennsylvanie.

Outbreak de tornades

Les Grandes Plaines américaines ont subi de violents orages avec de nombreuses tornades jusqu'à lundi soir. 34 tornades ont été signalées depuis samedi soir au Texas, en Louisiane, au Mississippi et en Géorgie. 

Un bilan humain très lourd

Dans l'état du Mississippi, plusieurs tornades ont touché terre, provoquant la mort de 11 personnes. Les dégâts matériels sont très lourds. En tout, ce sont 18 personnes qui ont trouvé la mort dans ces intempéries.

Pluies intenses, chutes de grêle et  et inondations

Les états de l’Arkansas, de l’Alabama, du Missouri, de la Louisiane, du Mississippi, du Tennessee, du Kentucky, des 2 Carolines et des Virginies subissent des pluies intenses. Localement, il peut tomber entre 150 et 200 mm de pluies en 24 heures entre Atlanta, Nashville, Memphis et Charlotte, soit l’équivalent d’un mois de pluies. Ces pluies provoquent la montée très rapide des affluents du fleuve Mississippi. Les cours d’eau descendant des Appalaches réagissent également avec quelques crues et inondations.

Abondantes chutes de neige dans la région des Grands Lacs

Cette dépression particulièrement profonde (970 hPa) provoque dans sa partie nord, là où l’air froid se rabat, des chutes de neige dans la région des Grands Lacs, entre le Wisconsin, le nord de Illinois, de l’Indiana, l’Ohio et le nord du Michigan lundi. Localement, il pourrait tomber 10 à 20 cm de neige lourde et collante.

Vents violents et tempétueux, rafales à plus de 100 km/h

La dépression responsable de ces intempéries a les caractéristiques d’une tempête hivernale avec une valeur de pression en son centre de 970 hPa. Elle s’accompagne de vents violents pouvant atteindre 90 à 100 km/h sur la région des Grands Lacs, et jusqu'à 120 km/h lundi dans le massif des Appalaches. Ensuite, entre lundi soir et mardi après-midi, c'est tout le nord-est des Etats-Unis qui est balayé par cette tempête avec des rafales qui peuvent atteindre 110 km/h entre la Pennsylvanie et le Maine, de Boston à New-York.

Le Québec est également  impacté mardi par des vents à 100 km/h et d’abondantes chutes de neige au nord de Montréal, Toronto et Québec.

Après les intempéries, un froid exceptionnel pour la saison se met en place

Jusqu'à vendredi, les 3/4 des Etats-Unis subissent un temps très froid pour la saison en raison de la descente d'une masse d'air polaire. Les gelées se généralisent. Seuls les Etats bordant le golfe du Mexique et la Floride échappent aux gelées. Partout ailleurs, les nuits s'annoncent très froides avec des gelées parfois sévères avec -5°C à Chicago par exemple.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

 

À lire aussi

Météo semaine prochaine : coup de fraîcheur puis chaleur orageuse

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 29 novembre

Le confinement de nouveau menacé par les conditions estivales ?

Prévisions saisonnières pour l'Automne / Hiver

L'actualité météo

Articles les plus lus