Actualités Météo
Grèce : alerte rouge aux orages

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Les services météorologiques grecs ont placé la côte est du pays en alerte rouge pour forts orages ce lundi. Certaines régions pourraient recevoir jusqu'à trois mois de pluies d'ici mardi. Le risque d'inondation est donc très important.

Crédit : La Chaîne Météo

La dépression responsable des intempéries dans le sud-est de la France ce week-end dernier s’est déplacée vers l’est. Après avoir traversé l’Italie, la dépression se trouve ce lundi en Grèce où la météo devient très instable.

Près de 3 mois de pluies en 24h

La dépression fait du surplace sur la Grèce aujourd’hui. Couplée à de l’air froid en altitude, l’instabilité est très forte sur le territoire. De plus, les eaux chaudes de la mer Égée, de 20°C à 22°C soit 2 à 3°C supérieurs aux normales, sont un parfait carburant en humidité  et chaleur pour le développement de puissants orages. Ils seront donc violents et pourront causer localement des inondations.

Les régions de Thessalie, de Macédoine occidentale et centrale sont les plus exposées au risque d’orages violents. Le maximum d’intensité se produit ce lundi matin et à la mi-journée. On prévoit d’ici demain des cumuls pouvant atteindre les 200 mm de pluies en 24 heures dans le district régional d’Imathie, à l’ouest de Thessalonique. Pour cette partie du pays, cela correspond à trois mois de pluies pour cette période de l’année. Le risque d’inondation est maximal dans ces régions.

Dans ce secteur, les vents seront aussi forts dans l’après-midi avec des rafales de vent sous orage qui peuvent atteindre les 90 à 100 km/h. 

La prudence devra aussi être de mise concernant les cours d’eau qui peuvent violemment réagir et qui se trouvent dans la région. La ville de Véria, capitale d’Imathie, traversée par un cours d’eau, semble très exposée à ce risque.

Des phénomènes tourbillonnaires possibles

L’instabilité est telle en mer Égée que des phénomènes tourbillonnaires pourraient être observés comme des trombes marines et possiblement des tornades sur la côte est de la Grèce, de Thessalonique à Larissa. 

On ne peut exclure que ce risque tourbillonnaire frappe aussi dans les régions placées en alerte rouge au passage des orages. L’amélioration est attendue en cours de journée de mardi, mais à ce moment-là, les orages descendront vers le sud (Crète) et surtout vers la côte turque, sur l’autre rive de la mer Égée.

À lire aussi

Orages supercellulaires : à l'origine de phénomènes violents

L'actualité météo

Articles les plus lus