Actualités Météo
Bilan d'octobre 2019 : très arrosé et doux

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Après un été très sec et chaud, ce mois d'octobre tranche avec les mois précédents puisqu'il a été bien arrosé avec le retour des perturbations océaniques et un épisode méditerranéen de grande ampleur.

En moyenne sur la France, la température a été excédentaire de 1,6°C à la normale calculée sur la période 1981-2010. Il arrive en 7ème position des mois d'octobre les plus chauds depuis 1900. C'est le mois d'octobre 2001 qui arrive en tête des mois d'octobre les plus chauds avec un excédent de 2,8°C.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Du point de vue des précipitations, on observe un excédent de l'ordre de 30% en moyenne sur la France. Les régions proches de la Manche, le Limousin, la Provence et le Languedoc-Roussillon ont été les régions les plus arrosées. A Brest, le cumul de pluie dépasse la barre des 200 millimètres pour une moyenne de 129 mm. A Limoges, avec 181 mm pour une moyenne de 93 mm, c'est un record mensuel qui a été battu. Inversement le sud de la Corse a manqué d'eau avec seulement 25 mm à Ajaccio pour une moyenne de 85 mm.

Avec la prédominance d'un flux perturbé de sud-ouest sur la France, les nuages ont largement dominé si l'on excepte l'extrême sud du pays. L'ensoleillement accuse donc un déficit de l'ordre de 14% sur la France en ce mois d'octobre.

Fraîcheur marquée et gelées blanches au nord-est en tout début de mois

En début de mois de l'air d'origine polaire fait une brève incursion sur notre pays. Après une nuit calme et dégagée, des gelées s'observent le 3 octobre au lever du jour entre l'Ile-de-France et le nord-est. On observe -0,5°C à Troyes, -1,2°C à Reims, -1,4°C à Fontainebleau et jusqu'à -3,2°C à Mourmelon-le-Grand en Champagne. Ce petit coup de froid aura été très bref puisque les températures remontent rapidement les jours suivants.

L'été indien avec des records de chaleur les 12-13 octobre

Sous l'influence d'un flux de sud ramenant de l'air chaud venu d'Afrique du Nord, les températures atteignent des sommets à la mi-octobre. C'est du sud-ouest au nord-est que les températures sont les plus élevées. Des records de chaleur décadaires tombent avec 27,5°C à Strasbourg, 29,1°C à Bourges, 30,4°C à Bordeaux, 30,7°C à Pau, 31,5°C à Tarbes et 32,1°C à Mont-de-Marsan.

Fortes pluies orageuses et vent fort les 14-15 octobre

Après le pic de chaleur du week-end du 12-13 octobre, de l'air plus frais arrive par l'Atlantique. Ce conflit de masse d'air provoque une forte dégradation pluvio-orageuse et venteuse sur le pays. Au passage des orages, le vent souffle en violentes rafales dans le nord-ouest avec 113 km/h à Laval. Dans le sud, de fortes pluies concernent les Cévennes et l'arrière-pays niçois avec localement jusqu'à 150 mm. Enfin, une tornade traverse un quartier de la ville d'Arles en faisant de nombreux dégâts.

Un épisode méditerranéen actif les 22-23 octobre

Une dépression orageuse circule en Méditerranée et provoque des pluies très intenses sur le Languedoc-Roussillon puis la région PACA. La région de Béziers est particulièrement touchée puisqu'il tombe 243 mm de pluie en 24 heures soit l'équivalent de 2 mois et demi de précipitations. Cela provoque des crues éclairs et des inondations avec d'importants dégâts. La Provence connait également de très fortes pluies puisqu'il tombe 187 mm à Toulon en moins de 24 heures !

 

À lire aussi

Météo de novembre : l'entrée dans l'hiver

Météo à 4 semaines : tendance jusqu'au 15 décembre

Prévisions saisonnières : hiver 2019 - 2020

L'actualité météo

Articles les plus lus