Actualités Météo
Chaleur : 14 pays ont battu leur record national en 2019

Par Quentin PERCEROU, rédacteur

Depuis le début de l'année 2019, 14 pays ont égalé ou dépassé leur record absolu de chaleur. Le record de 46°C enregistré en France est actuellement le plus élevé dans le monde enregistré cette année.

Crédit : La Chaîne Météo

Le constat est assez impressionnant. 14 pays ont battu cette année leur record de chaleur tous mois confondus (absolu), c'est-à-dire depuis le début des relevés fiables.

Lors de l'été austral (hémisphère sud), les îles Christmas (Australie) ont ouvert le bal 2019 des records nationaux avec une température de 31.6°C le 19 janvier.

La Réunion a également battu son record ce même mois, le 25 janvier avec une température de 37°C à la pointe des Trois-Bassins.

L'Afrique a aussi vu deux de ces pays atteindre leur température la plus élevée jamais enregistrée avec l'Angola et ses 41.6°C mesurés le 22 mars.

Le Togo est la seconde nation africaine à avoir battu son record de température maximale avec 43.5°C le 28 mars.

De l'autre côté du globe, le Vietnam établit aussi sa température la plus élevée avec 43.4°C le 20 avril.

Un autre record est tombé également à Cuba avec 39.1°C mesurés à Veguitas le 30 juin.

Ce sont donc en tout 6 records nationaux de chaleur qui ont été battus dans le monde jusqu'à présent. Le territoire européen concentre à lui seul plus de la moitié des records nationaux de chaleur pour 2019.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Une "pluie" de records en Europe

C'est sur le vieux continent que le nombre de records enregistrés est le plus vertigineux. L'Europe a vu 8 de ses records nationaux battus au cours des mois de juin et de juillet.

Andorre a battu son record de chaleur avec 39.4°C le 28 juin à Borda Vidal.

Le 23 juillet, l'île de Jersey a battu son record absolu de chaleur avec 36°C.

Viennent ensuite la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg qui ont dépassé pour la première fois de leur histoire la barre des 40°C au cours de la canicule de juillet 2019. La Belgique a battu son record de chaleur à Begijnendijk avec 41.8°C le 25 juillet.

Ce même jour, les Pays-Bas ont battu leur record de chaleur avec 40.7°C à Gilze Rijen et le Luxembourg clôt la marche des records nationaux de chaleur du Benelux avec 40.8°C à Steinsel.

Ce même 25 juillet, au pic de la canicule, l'Allemagne a aussi battu sa température la plus élevée avec 42.6°C à Lingen (valeur contestée, mais toutefois homologuée par le service météorologique national).

Enfin, le Royaume-Uni a établi ce 25 juillet à Cambridge son nouveau record absolu de chaleur avec 38.7°C. Les services météorologiques ont validé cette mesure quelques jours plus tard.

La France : le record de chaleur le plus élevé en 2019

La France a dépassé pour la première fois de son histoire la barre des 45°C dans le Gard le 28 juin à Villevieille, avant que la journée se termine par 45.9°C à Gallargues-le-Montueux.

Ce record tiendra trois semaines. Après examen d'autres stations, il s'avère que le record est en réalité de 46°C à Vérargues mesurés le 28 juin, commune de l'Hérault, non loin de Gallargues-le-Montueux d'ailleurs (à moins de dix kilomètres). C'est donc le nouveau record national de chaleur pour la France. C'est aussi, de tous les records nationaux de chaleur cette année, celui qui a la température la plus élevée et de loin, surpassant de 2.5°C celle du Togo.

Des records nationaux de froid tous mois confondus en 2019 ?

La Russie a vécu son mois de juillet le plus froid depuis 1987, avec des records mensuels de température minimale pour les stations de Tambov avec 3.9°C et 5.1°C à Sorotchinsk le 31 juillet. Toutefois, on ne recense pas pour cette année 2019 des records nationaux absolus de "froid".

À lire aussi

Groenland : la fonte record a commencé

L'actualité météo

Articles les plus lus