Actualités Météo
Orages, grêle, intempéries : bilan des phénomènes violents de samedi

Par Regis CREPET, météorologue

De violents orages ont balayé l'Auvergne Rhône-Alpes ce samedi 15 juin 2019, provoquant de fortes pluies, des chutes de grêle et de puissantes rafales de vent à l'origine de nombreux dégâts.

Orages, grêle, intempéries : bilan des phénomènes violents de samedi

La violence de ces orages s'explique par un puissant conflit de masse d'air entre de l'air très chaud remontant du Sahara et de l'air frais d'origine atlantique. A titre d'exemple, vendredi nous avions relevé 40°C à Ajaccio ! L'Auvergne Rhône-Alpes s'est retrouvée au coeur de ce conflit, d'où la violence des orages hier.

 

3 semaines à 1 mois de pluies en Rhône-Alpes

Samedi après-midi, une perturbation, délimitant de l'air très chaud remontant d'Afrique et de l'air frais polaire, a ondulé en Auvergne Rhône-Alpes, provoquant des orages.  Sur le Lyonnais et le bassin stéphanois, il est tombé l'équivalent de 3 semaines de précipitations en 3 heures avec 55mm d'eau à Lyon Saint Exupéry (69) et 54mm à Saint-Etienne (42).

 

Orages de grêle et rafales de vent à plus de 100 km/h

Ces orages violents se sont accompagnés d'une véritable tempête de grêle qui a ravagé de nombreux vignobles des coteaux du Rhône mais aussi de nombreux vergers dans les monts du Lyonnais ainsi que dans la région de Bourg-lès-Valence dans la Drôme. Certains grêlons avaient la taille d'une balle de tennis, comme ceux observés à Romans-sur-Isère (26) et Saint-Etienne (42),  

Au passage de ces orages, le vent a atteint 111 km/h à Coubleville(38), 103 km/h à  Usinens (74) et près de 100 km/h à Bonneville(74), déracinant plusieurs arbres et provoquant d'importantes perturbations sur le trafic ferroviaire entre Lyon, Grenoble, Chambéry mais aussi Saint-Etienne. 

La circulation routière a également été impactée entre Saint-Etienne, Lyon et le nord de l'Isère où de nombreuses chaussées ont été ensevelies sous des torrents de boue. Enfin des milliers de foyers ont été privés d'électricité en raison de la rupture des câbles d'alimentation causés par les chutes de grêle et des rafales de vent.

Ainsi, la journée de samedi a été l'une des journées les plus orageuses depuis le début de l'année selon METEORAGE avec 23.371 éclairs.

Pour obtenir un certificat d'intempéries, cliquez ici.

 

À lire aussi

Fête de la Musique : possibles annulations d'événements

Météo prochain week-end : un temps contrasté

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 24 octobre

L'actualité météo

Articles les plus lus