ACTUALITES - France & Étranger

2014 : le retour d'El Nino ?

0
Ragir
Actualits - par

El Nino est le nom donn une anomalie chaude des eaux de surface de locan Pacifique oriental, tandis que la Nina est son inverse : une anomalie froide des eaux de cette mme partie du Pacifique. Dune faon plus globale, ce phnomne ocanique cyclique concerne lensemble du Pacifique par un effet de bascule : lorsque les eaux se...

El Nino est le nom donn une anomalie chaude des eaux de surface de l’ocan Pacifique oriental, tandis que la Nina est son inverse : une anomalie froide des eaux de cette mme partie du Pacifique. D’une faon plus globale, ce phnomne ocanique cyclique concerne l’ensemble du Pacifique par un effet de bascule : lorsque les eaux se rchauffent d’un cot, elles se refroidissent de l’autre, entranant des modifications climatiques profondes sur le pourtour du Pacifique mais aussi en d’autres rgions du Globe. Ce mcanisme met en vidence l’interaction atmosphre-ocan.

Il s’agit donc d’un effet de balancier cyclique des tempratures des eaux de surface de l’ocan Pacifique entre l’Australie et les ctes ouest amricaines, de la Californie au Prou et au nord du Chili. L’appellation El Nino , ou courant de l’enfant Jsus (car il apparat gnralement peu aprs Nol) est relative une anomalie chaude le long de cette zone, tandis que par opposition, les eaux se refroidissent du cot de l’Australie et de l’Indonsie. Le cycle inverse, pendant lequel les eaux se rchauffent du cot australien et se refroidissent du cot amricain est appel La Nina . D’une faon plus globale, les priodes El Nino entranent un rchauffement global plantaire, tandis que les annes Nina sont majoritairement plus froides. Ces variations cycliques naturelles ont toujours exist, mais on ne sait pas trs bien expliquer le phnomne dclencheur. On peut simplement constater qu’El Nino est un drglement climatique d’une priodicit de 6 10 ans. Le dernier grand pisode El Nino est celui de 1998, responsable d’un pic de chaleur plantaire qui reste, jusqu’ prsent, le point culminant du rchauffement climatique contemporain. A contrario, ces dernires annes taient dominante Nina , expliquant en partie la phase de plateau du rchauffement climatique et le retour des hivers froids dans l’hmisphre nord.


Le mcanisme

En temps normal, on parle de priode Neutre : les alizs soufflant de l’est poussent les eaux chaudes du Pacifique vers l’Australie et l’Indonsie, qui connaissent des pluies de mousson habituelles. Sous le vent , les ctes amricaines ont des eaux plus froides et un climat plus sec. On parle d’El Nino lorsque ce schma se renverse : les vents dominants soufflent alors de l’ouest sur le Pacifique, poussant vers les ctes amricaines les eaux de surface plus chaudes (et qui s’lvent de plusieurs dizaines de centimtres) : les alizs ne soufflent plus et les prcipitations, lies aux masses d’air chaud et humide) sont abondantes de ce cot-l. A l’oppos, les ctes australiennes et indonsiennes s’asschent, tandis que les eaux de surface se refroidissent par effet d’upwelling.


Des impacts l'chelle plantaire

L’ensemble de la zone Asie Pacifique Amrique est concern par les modifications de rgime des vents, des alizs et de temprature de l’ocan. En priode El Nino, la cte amricaine connat alors un climat chaud et humide avec des prcipitations anormalement leves. De l’autre cot, chaleur et scheresse rgnent sur l’Australie et l’Indonsie. La mousson indienne et indonsienne est amoindrie, pouvant occasionner des pertes agricoles normes, alors que les inondations causent de gros dgts sur la cte ouest amricaine. Plus gnralement, on estime que les effets d’El Nino se font sentir jusque sur le bassin Atlantique et Indien en interagissant sur le jet stream, ces vents de haute altitude : le nombre d’ouragan diminue en Atlantique et le climat devient plus sec sur les Carabes. A contrario, le nombre de cyclones augmente dans l’ocan Indien et pacifique Est.


Et pour 2014 ?

Aprs plusieurs annes marques par la Nina , les prvisions long terme envisagent une lente reprise du Nino au cours de ce printemps, qui pourrait culminer en t et l’automne. A l’heure actuelle, nous sommes dans une priode intermdiaire qualifie de Neutre , o aucun de ces extrmes (Nino / Nina) ne prdomine : ainsi, la Californie connat un pisode de chaleur et de scheresse encore typique des annes Nina , tandis que l’Australie s’apparente dj davantage aux effets du Nino . La rigueur de l’hiver au nord-est des Etats-Unis et au Qubec s’apparente plus aussi une priode Nina. C’est dire que nous sommes en priode transitoire qui devrait aboutir un pisode de Nino au fil des mois. Son intensit n’est pas encore cerne, mais sa survenue semble probable 50%, le reste tant partag entre une poursuite ventuelle du Neutre ou mme la persistance d’une trs faible Nina. Notons que l’Europe et la Russie sont les deux grandes zones de la plante o les effets d’El Nino sont les moins flagrants, sans aucun lien direct statistique et apparent.

  • Reporters - France - Climat
    Crdit : la chane mto
  • Reporters - France - Climat
    Crdit : la chane mto
  • Reporters - France - Climat
    Crdit : la chane mto
    Retrouvez les prvisions mto pour votre ville, par tlphone, au 3201*
    Ragir
     

    prévisions France

    Carte Meteo France
    Meteo France Temperature
    ven
    23
    matin
    SERVICES PARTENAIRES

    C'ÉTAIT IL Y A UN AN

    • Week-end : quelques averses avec des tempratures en baisse
    • Aujourd'hui : ambiance tropicale !
    • Risque de violents orages : quoi sattendre ?
    • Demain : ambiance tropicale !
    • Week-end : orages puis rafrachissement
    SERVICES PARTENAIRES
    En continuant à naviguer sur notre site La Chaîne Météo, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques
    et de vous faire bénéficier de fonctionnalités et offres commerciales personnalisées. En savoir plus / paramétrer
    J'ACCEPTE

    --title--
    --content--