Abonnez-vous à La Chaîne Météo à partir de 1,50€ le mois
Actualités Météo

Les orages : en savoir plus sur la formation, les caractéristiques

Florent SCHINDLER

Par Florent SCHINDLER,
mis à jour le

Les orages sont l'un des phénomènes météo les plus fascinants, mais aussi l'un des plus redoutés. Ils se produisent toute l'année et leur nombre atteint surtout son pic entre mai et la fin août.

Les orages sont des phénomènes météorologiques associés le plus souvent au nuage appelé cumulonimbus. Ils ont pour origine un fort contraste de températures entre l’air chaud renvoyé par la surface terrestre, et l’air froid en altitude.

Les orages se caractérisent par des électrométéores, c'est-à-dire des phénomènes visuels et sonores liés à l'activité électrique de l'atmosphère. L'un de ces électrométéores est la foudre. Cette décharge électrique se produit soit entre les nuages et la terre (nuage-sol), soit dans le nuage (intra nuageux), soit entre les nuages (inter nuageux). Il y a également les éclairs, qui correspondent à l’air brûlé sur le passage de la foudre. Enfin, il y a l'effet acoustique puissant qui se produit dans l’atmosphère : le tonnerre.

Le plus souvent, les orages sont également accompagnés de phénomènes terrestres tels que de violentes rafales, et des précipitations sous forme d'averses ou de pluies. Ils peuvent également générer de la grêle dont la taille peut atteindre celle d'un petit pois, d'une balle de golf, ou d'une orange pour les cas les plus violents.

Les orages sont classés en plusieurs catégories en fonction du cisaillement des vents en haute altitude, et de l’Energie Potentielle de Convection Disponible (EPCD), mesurée en joules par kilogramme (J/Kg) :

1- Orage monocelulaire : 500 à 1000 J/Kg

2- Orage multicellulaire : 800 à 1500 J/Kg

3- Orage supercellulaire (4 types différents) : > 1500 J/ Kg

4- Système convectif de méso-échelle.

Le saviez-vous ? Lors d’orages dit secs, la base des nuages est si haute et l’air sous-jacent si chaud que les précipitations s’évaporent avant de toucher le sol. Cette évaporation des précipitations est aussi connue sous le nom de virga.

Photo de virga © La Chaîne Météo

Dans cette situation, la foudre est susceptible de déclencher des incendies dans les régions boisées ou dans des habitations.

Les orages peuvent aussi donner lieu à des phénomènes plus rares tels que les tornades ou les trombes.

Partagez cet article
À lire aussi
logo VIP
  • Un site plus rapide
  • Plus d'info météo
  • Sans pub
  • Accès au TV Live
Actualités Météo en France
  • Météo du prochain week-end : nuages bas ou soleil sous un puissant anticyclone Météo du prochain week-end : nuages bas ou soleil sous un puissant anticyclone
  • Météo de la semaine : moins froid mais encore beaucoup de grisaille Météo de la semaine : moins froid mais encore beaucoup de grisaille
  • Météo du lundi 30 janvier : un peu de pluie ou de neige au nord de la Loire Météo du lundi 30 janvier : un peu de pluie ou de neige au nord de la Loire
  • Janvier 2023 : entre douceur exceptionnelle et froid vif Janvier 2023 : entre douceur exceptionnelle et froid vif
  • Point météo montagne : de bonnes nouvelles pour votre week-end Point météo montagne : de bonnes nouvelles pour votre week-end
  • Tendance à 4 semaines : du beau temps pour les vacances de février ? Tendance à 4 semaines : du beau temps pour les vacances de février ?
  • Chutes de neige aujourd'hui : Massif central, piémont Pyrénéen et Tarn concernés Chutes de neige aujourd'hui : Massif central, piémont Pyrénéen et Tarn concernés
  • Températures hivernales : le froid va t-il se prolonger en février ? Températures hivernales : le froid va t-il se prolonger en février ?
Articles les plus lus