Actualités Météo
Premier coup de chaud estival dans le sud-est en fin de semaine

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Au cours de ces derniers jours, les conditions météo n'ont pas été très agréables près de la Méditerranée avec un vent d'est à sud-est parfois fort et un ciel souvent nuageux. Pour autant, les précipitations sont restées rares, notamment en région PACA qui connait la pire sécheresse à cette époque de l'année depuis 1959. La situation météo va changer pour cette fin de semaine avec l'installation d'un temps estival.

Crédit : La Chaîne Météo

Ces derniers jours, le vent marin orienté au sud-est a ramené de fréquentes entrées maritimes sur le pourtour du golfe du Lion, débordant parfois jusque sur le littoral varois. En l'absence de soleil et avec de l'air relativement frais venu de Méditerranée, les températures plafonnaient souvent entre 15°C et 16°C l'après-midi de Perpignan à Montpellier, mais aussi sur le littoral de la région PACA.

À partir de ce jeudi, la dépression qui était située entre les Baléares et l'Algérie va s'éloigner vers la Libye, tandis qu'un vaste anticyclone va se reconstituer entre la France et la Scandinavie. Dans la partie sud de l'anticyclone, une masse d'air chaud va stagner sur le bassin méditerranéen et comme le soleil parviendra à s'imposer facilement, les températures vont remonter en flèche.

Épisode de chaleur entre jeudi et samedi

Le beau temps revient en force sur les régions proches de la Méditerranée et permet aux températures d'atteindre 22 à 24°C l'après-midi, avec des pointes à 25°C dans l'intérieur du Languedoc et de la Provence, notamment dans les secteurs de Nîmes et Avignon. Pour ces deux villes, il s'agira du premier jour de chaleur de l'année.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Vendredi sera vraisemblablement la journée la plus chaude, avec des températures maximales entre 24 et 26°C en région Languedoc et PACA, 27°C en Provence intérieure et jusqu'à 28-29°C dans l'intérieur du Gard. À Nîmes, avec 28°C prévu ce jeudi, on restera à quelques encablures du record mensuel de chaleur d'avril (30,7°C en 2011).

Samedi, les températures resteront élevées, mais une baisse des températures s'amorcera avec 1 à 2°C de moins que la veille. Les valeurs resteront nettement au-dessus des normales de saison.

À partir de dimanche, une masse d'air un peu moins chaude s'installera et les températures perdront encore 1 à 3°C avec 20 à 24°C l'après-midi.

Cet épisode de chaleur précoce est-il exceptionnel ?

Non, les premières chaleurs n'ont rien d'exceptionnel à la mi-avril dans l'arrière-pays méditerranéen. Au cours des dernières années et si l'on prend l'exemple de Nîmes, plusieurs vagues de chaleur ont déjà été observée à la mi-avril :

- 2007 : la chaleur s'installe à partir du 15 avril avec près de 29°C le 24 avril

- 2011 : la chaleur arrive dès le 5 avril avec un record de chaleur observé le 8 avec 30,7°C 

- 2013 : un pic de chaleur à 28,2°C est observé le 16 avril

- 2015 : un pic de forte chaleur est observé le 16 avec 30,3°C

- 2017 : 27,9°C le 13 avril

- 2018, la chaleur s'installe à partir du 15 avec 29°C le 24 avril.

Vers une dégradation du temps en milieu de semaine prochaine

Une goutte froide (dépression associée à de l'air froid en altitude) pourrait plonger du proche Atlantique vers la Méditerranée. Elle pourrait être à l'origine d'une nette dégradation du temps avec le retour d'averses ponctuellement fortes et orageuses et entrainer une baisse des températures, ainsi que le retour de la pluie tant attendue en région PACA. Cette tendance demande encore confirmation.

À lire aussi

Le retour du beau temps sera-t-il durable ?

Météo du week-end et lundi de Pâques : presqu'estival !

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

L'actualité météo

Articles les plus lus