Actualités Météo
Coup de froid et vague de froid : quelles différences ?

Par La Chaîne Météo

L'épisode de neige de cette fin de semaine s'accompagne également d'une nette baisse des températures, et avec elle divers qualificatifs tels "coup de froid", "vague de froid", qui sont parfois utilisés à tort. Heureusement La Chaîne Météo est là pour vous aider à y voir plus clair.

Coup de froid et vague de froid : quelles différences ?

Tout comme les épisodes de chaleur en été, les épisodes de froid en automne, en hiver ou au printemps se caractérisent en fonction de leur intensité, de leur étendue et de leur durée. Néanmoins, pour le froid, on fait la distinction entre un simple coup de froid, et une vague de froid, dont les conséquences sont beaucoup plus importantes. 

Le coup de froid

Le coup de froid peut se produire sur une période allant d’octobre à mai. Il se caractérise par une brève période de froid allant de 1 à 3 jours avec des températures inférieures de 2 à 4°C sous les moyennes. Il peut ne concerner qu’une région ou au contraire s’étendre à la plus grande partie du pays. Si l’ensemble de ces conditions sont réunies, on peut utiliser le terme de “coup de froid”.

Vague de froid 

Les vagues de froid peuvent se produire sur la période allant de novembre à mars, avec une plus grande probabilité d’occurrence durant les mois de janvier et février. L’épisode de froid doit répondre à trois conditions pour qu’il puisse être qualifié de “vague de froid”.

Les températures doivent être nettement inférieures aux moyennes mensuelles, d’au-moins 5°C. Cela se caractérise par de fréquentes journées sans dégel au cœur de l’hiver et des gelées généralisées et fortes le matin.

Il faut que ces températures très déficitaires soient généralisées à plusieurs régions, voire à tout le pays dans certaines situations. Ce fut le cas des grandes vagues de froid des hivers 1956, 1963, ou plus près de nous en 2010, où une vague de froid accompagnée de neige avait touché la région Centre avec -13°C à Chateaudun et -15°C à Orléans.

Enfin, cet épisode doit durer au moins trois jours consécutifs avec dans certains cas plusieurs semaines de grand froid.

Si ces trois conditions sont remplies, on parlera de vague de froid. À l'inverse, si l'une d'elle ne l'est pas on aura plutôt tendance à parler de coup de froid.

Vous saurez désormais faire la différence entre ces deux types de situations. Et que ce soit un coup de froid ou une vague de froid, il faudra de toute façon bien vous couvrir !

 

À lire aussi

L'hiver après le printemps : retour du froid et de la neige

Froid et gel : situation préoccupante pour le secteur agricole

Météo du week-end : des éclaircies mais des gelées

L'actualité météo

Articles les plus lus