Actualités Météo
Début de la saison des tornades aux USA

Par Regis CREPET, météorologue

La saison des tornades a débuté dès la mi-février dans le sud des États-Unis. Les importants conflits de masses d'air en sont la cause. En ce début de semaine, un épisode de tornades particulièrement virulent a durement frappé le Texas.

Crédit : La Chaîne Météo

La saison des tornades commence aux États-Unis, ce qui est habituel à cette époque de l'année, c'est-à-dire au printemps. Les États du sud-ouest ont connu leur premier gros "outbreak" (vague) de tornades, notamment au Texas, en lien avec le passage d'une profonde dépression qui traverse tout le continent. Cette dépression se décale maintenant vers l'est en direction de l'Arkansas et du Mississippi. Parallèlement, cette dépression est actuellement responsable d'intempéries généralisées, avec de violents orages, des chutes de grêle et même de la neige dans les Grandes Plaines.

De violents conflits de masses d'air

Le mécanisme de formation des tornades est toujours le même, le déclencheur étant les puissants conflits de masse d'air qui se produisent aux intersaisons sur les grands continents telle l'Amérique du Nord. Lorsque qu'une dépression circule, elle entraîne une rotation des vents. Les tornades se déclenchent au passage d'un front froid associé à cette dépression circulant du Texas vers l'Albama. À l'avant du système dépressionnaire, de l'air chaud et humide remontait du Golfe du Mexique tandis qu'à l'arrière, de l'air froid est descendu des Grandes plaines, provoquant un contraste thermique de 15° à 20°C. Cette situation est traditionnelle sur cette région, nommée "Dixie Alley" (terme désignant le sud-est des États-Unis), conduisant à la formation d'orages supercellulaires (les plus violents) et de tornades.

Actualités Etranger
Crédit : La Chaîne Météo

Tornades : vers un printemps à hauts risques

Le nombre de tornades aux États-Unis n'est pas toujours le même d'une année sur l'autre. Les paramètres pouvant concourir à leur nombre sont liés à ces conflits de masses d'air, qui pourraient être importants en ce printemps 2022. 

Avril pourrait être assez extrême selon le SPC de la NOAA. Entre 200 et 275 tornades sont prévues pour le mois, soit beaucoup plus que ce qui s'est produit en avril dernier, où 73 tornades ont été enregistrées, et bien plus que la moyenne de 155. Les moyennes à long terme sont basées sur les données relatives aux tornades de 1991 à 2010, selon le SPC. En outre, les tempêtes devraient également commencer à se déplacer vers l'est. Ce changement sera lié à deux facteurs principaux : l'extension des conditions de sécheresse dans les environs de "Four Corners" (Arizona, Colorado) et des Hauts plateaux et un changement dans le courant-jet qui influencerait la zone où les tempêtes violentes peuvent se développer.

À lire aussi

Qu'est-ce qu'une tornade ?

Formation des tornades

L'actualité météo

Articles les plus lus