Actualités Météo
Altocumulus : définition

Par Florent SCHINDLER

Crédit : La Chaîne Météo

Les altocumulus sont des nuages qui appartiennent à l’étage moyen de notre atmosphère, aux latitudes tempérées. La hauteur de sa base se situe entre 2000 m et 7000 m d’altitude et son épaisseur est de l’ordre de 500 m à 4000 m. Les altocumulus ont des aspects de rouleaux ou de galets. Ils sont assez resserrés entre eux, sous forme de bancs réguliers. Ils sont blancs, voire grisâtres, et suffisamment translucides pour permettre de voir son ombre au sol. 

Il existe plusieurs types d’altocumulus : 

- opacus (assez denses, opaques pour masquer le soleil ou la lune) 

Météo Dico
Crédit : La Chaîne Météo

- castellanus (annonciateur d'orages, il est reconnaissable à son développement vertical à son sommet, qui donne des protubérances comme les tours d’un château)

- floccus (ressemblent à de petits morceaux de coton, à de petits flocons blancs ougris à la base desquels on retrouve souvent des virga)

Météo Dico
Crédit : La Chaîne Météo

- cumulogenitus 

- duplicatus (couvre au moins deux couches superposées)

- lenticularis (lenticulaire, en forme de lentille)

Météo Dico
Crédit : La Chaîne Météo

 

Ces nuages font tous partie de la même catégorie, mais ces noms correspondent à des formes différentes.

Les altocumulus se forment dans une atmosphère instable et à partir d’une masse d’air qui s’élève, provoquant la condensation de l’humidité sous forme de gouttelettes surfondues. 

Météo Dico
Crédit : La Chaîne Météo

Le saviez-vous ?

Les altocumulus peuvent donner naissance à des cumulonimbus générateurs d’orage.  L’altocumulus est un nuage dont les précipitations ne touchent jamais le sol, ou très rarement

Météo Dico
Crédit : La Chaîne Météo

 

 

 

L'actualité météo

Articles les plus lus