Actualités Météo
France : l'hiver est-il terminé?

Par Regis CREPET, météorologue

Alors que nous entamons la dernière décade de ce mois de février, et que le début du printemps météorologique n'est plus très loin (le 1er mars), le retour de l'anticyclone et du beau temps se profile à nouveau sur la France. Avec lui, le retour des nuits claires favorisera les gelées nocturnes, ce qui n'est pas rare en cette saison. Doit-on en conclure que l'hiver est désormais derrière nous ?

France : l'hiver est-il terminé?

L'hiver météorologique s'étend du 1er décembre au 28 février. À ce jour, nous pouvons d'ores-et-déjà dire que cet hiver sera marqué par la douceur, probablement de l'ordre de +1°C au-dessus de la moyenne à l'échelle des trois mois sur la France. Seul le mois de janvier a été dans la normale. Concernant les précipitations, il restera marqué globalement par un déficit de pluie et de neige, bien que certaines régions aient connu de forts excédents, notamment au mois de décembre.

À ce jour, dans l'attente du 1er mars, date du début du printemps météorologique, nos prévisions font état du retour des hautes pressions sur l'Europe, c'est-à-dire de l'anticyclone, dont l'influence pourrait s'étendre durablement sur la France dès ce week-end. Cette situation serait alors synonyme de beau temps, ce qui pourra réjouir les amateurs de soleil, mais maintiendra la problématique de la sécheresse d'actualité.

Le grand retour de l'anticyclone pour cette fin février

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Alors que notre tendance météo à 4 semaines envisageait le maintien d'un temps encore assez perturbé sur la moitié nord de la France jusqu'en fin février, il semble désormais que le retour de l'anticyclone soit d'actualité dès ce week-end sur notre pays. Cette situation pourrait se maintenir jusqu'au 8 mars, ce qui réjouira les vacanciers des dernières zones scolaires concernées.

Dans un premier temps, pour cette fin février, le retour du beau temps sera accompagné d'une nette baisse des températures avec le retour des gelées nocturnes en raison du ciel clair. Le flux viendra alors de l'est pour le week-end. Attention, cependant : un petit quart sud-est pourrait connaître une parenthèse perturbée et très pluvieuse sur la Corse ce week-end, avec du vent, du froid et peut-être l'épisode neigeux le plus notable de l'hiver. Ensuite, la tendance sera à un radoucissement progressif sur la France par l'ouest, avec des après-midi devenant agréables pour la saison. La première semaine de mars s'annonce donc printanière, avec des amplitudes thermiques marquées entre la fraîcheur des matins et la douceur qui s'imposera les après-midi. À noter, néanmoins, quelques bémols : il est possible que les perturbations atlantiques circulent sur les iles britanniques, en tangentant notre pays : dans ce cas, des passages nuageux concerneraient, de temps en temps, le quart nord-ouest de l'hexagone.

Vers un mois de mars globalement doux et sec ?

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le retour de l'anticyclone sera propice aux nuits dégagées. Avec une masse d'air d'origine continentale, les nuits à venir, et de la première semaine de mars, seront assez froides. Les gelées seront de retour et assez généralisées. Rappelons que des gelées en début mars n'ont rien d'exceptionnel, puisqu'en cette période de l'année, nous pouvons encore subir de véritables vagues de froid, comme en 2005, 2013 ou 2018 par exemple. En moyenne, la moitié nord-est de la France connait 9 jours de gel au mois de mars. Puis, avec l'allongement de la durée du jour, les après-midi deviendront progressivement plus douces.

La fiabilité de cette évolution présente quelques faiblesses autour du 8 mars, où une descente d'air polaire temporaire pourrait bousculer l'anticyclone et apporter un bref refroidissement et un coup de neige fraîche sur nos reliefs à basse altitude, mais ce scénario restera à confirmer, en particulier lors de la mise à jour de notre tendance météo à 4 semaines du jeudi. Quoi qu'il en soit, ce changement ne serait que temporaire.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À l'échelle du mois de mars, la persistance des hautes pressions sur l'Europe et la France reste le scénario majoritaire, conformément à nos prévisions saisonnières mises à jour le 10 février dernier. Cette perspective était d'ailleurs déjà envisagée dès le mois de décembre. Cette configuration ne sera pas propice aux pluies, qui resteront rares pour la saison. Tout au plus, la modélisation envisage des précipitations proches des moyennes sur l'extrême sud de la France (Pyrénées), en marge de dépressions qui se formeraient alors sur la péninsule ibérique courant mars. Partout ailleurs, le régime sec semble devoir s'imposer. Quant aux températures, elles seraient supérieures aux moyennes de saison de l'ordre de +1° à +1,5°C à l'échelle du mois de mars sur l'hexagone, ce qui n'empêchera pas des nuits parfois assez froides et quelques rafraichissements temporaires. 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En conclusion, il semble que l'hiver soit terminé sur la France pour cette année, tout en gardant à l'esprit que des nuits froides sont envisagées avec des gelées, et qu'un bref coup de froid éphémère soit possible vers le 8 mars. Mais, à l'échelle du mois et de l'hexagone, soleil et douceur seraient prédominants. Cette situation va inévitablement relancer la problématique de la sécheresse. En effet, si les quelques récents passages pluvieux ont permis de freiner son évolution, elle risque désormais de s'accentuer rapidement sous l'effet du réveil de la végétation au printemps et de la hausse des températures diurnes. 

À lire aussi

Météo du week-end : retour des gelées et du soleil

Tendance à 4 semaines : météo des vacances d'été jusqu'à fin juillet

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

L'actualité météo

Articles les plus lus