Actualités Météo
Pourquoi fera-t-il plus froid en plaine qu'en montagne ces prochains jours ?

Par Cyril BONNEFOY, météorologue

Le froid est de retour depuis quelques jours et vous vous en êtes surement rendu compte, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde, en particulier en montagne. La Chaine Météo revient sur ce phénomène d’inversion thermique dont vous pourrez être témoin ces prochains jours.

Pourquoi fera-t-il plus froid en plaine qu'en montagne ces prochains jours ?

Une situation de blocage anticyclonique s’est mise en place cette semaine sur le pays. Un anticyclone puissant à 1043 hPa centré sur le nord de la France fait ainsi obstacle à toute perturbation. Les conséquences au niveau des températures sont cependant très différentes en fonction des plaines, vallées et montagnes.

Un anticyclone chargé d’air subtropical en altitude

À l’image de ce qui s’est produit il y a 15 jours, un nouvel anticyclone remonte sur notre pays et transporte de l’air d’origine subtropicale en altitude. Cet air doux n’atteindra en revanche pas les niveaux de température de la fin du mois de décembre ou du début de mois de janvier. En effet, il y a deux semaines, les températures avaient atteint 15 à 18°C à 1500 m au sud du pays. Cette fois-ci, nous serons plutôt autour de 5 à 8°C, ce qui reste néanmoins élevé pour la saison. C’est pourquoi, dès ce mercredi, les températures étaient parfois redevenues positives dans certaines stations de montagne. Ainsi, si vous programmez de skier ces prochains jours, les conditions seront plutôt agréables avec peu de gelées en matinée, hormis dans certains trous à froidet les valeurs seront nettement positives l’après-midi dans la tranche 1500-2000 m. L’isotherme 0°C devrait même remonter au-delà de 3000 mètres vendredi dans les Alpes-du-Nord. Pas d’inquiétude, la neige ne fondra pas trop, en raison du temps sec et des faibles gelées observées au sol durant la nuit.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Un anticyclone produisant de l’air froid en basse couche

Si cet anticyclone s’accompagne d’air doux en altitude, c’est tout l’inverse dans les basses couches puisque celui-ci produit de l’air froid. C’est un cas classique en hiver, les zones de hautes pressions plaquent l’air froid dans les premières couches de l’atmosphère. Le ciel dégagé sous un anticyclone favorise le refroidissement radiatif. Lorsque la nuit tombe, le peu de chaleur (énergie), reçue en journée par le sol, est renvoyée dans l’atmosphère, puisqu’il n’y a pas de couverture nuageuse pour la retenir. C’est ainsi que les plaines et les fonds de vallées se refroidissent très rapidement. Ces derniers jours, vous avez pu ressentir un net refroidissement du fond de l’air avec des gelées quasi généralisées du nord-est au sud-ouest et même parfois jusqu’en Provence. Les minimales sont descendues entre -3 et -7°C en moyenne dans ces zones de plaine. À noter, qu’avec la baisse des températures l’humidité en basse couche a tendance à se condenser et former des nappes de brouillard. Dans ce cas-là, c'est au sommet du brouillard que vous pourrez observer les températures les plus basses. Le soleil qui surplombe le brouillard, provoque son évaporation. Ce phénomène physique consomme de l’énergie et donc produit du froid. Ainsi, dans ce cas précis avec brouillard, les gelées les plus fortes sont observées non pas en plaine, mais sur les premiers coteaux des montagnes.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Déficit thermique en plaine ces prochains jours et excédent en montagne

Cette fin de semaine, vous conserverez vos vêtements chauds dans les zones de plaines et dans les vallées. Les températures minimales continueront à baisser avec des gelées parfois fortes (<-5°C) et des maximales à peine positives du Grand-Est à l’Auvergne-Rhône-Alpes. Le déficit thermique par rapport aux normales sera d’environ 2°C en moyenne. Si vous voulez échapper à ce froid et cette humidité, une seule solution, partir à la montagne si vous le pouvez. L’air y sera nettement plus sec et moins froid puisque les températures seront même 3 à 4°C au-dessus des normales de saison. Au soleil, en terrasse, entre deux descentes, le ressenti sera très agréable.

Un anticyclone d’hiver peut ainsi produire son propre air froid en basse couche alors qu’en altitude, il transporte de l’air nettement plus doux. Ces situations donnent lieu à des inversions thermiques entre un temps froid et parfois gris en plaine et ensoleillé et doux en montagne. Voilà le programme pour ces prochains jours, et cette situation pourrait se répéter la semaine prochaine.

 

À lire aussi

Tendance à 4 semaines jusqu'au 27 février

Anticyclone d'hiver : pourquoi autant de grisaille ?

Prévisions saisonnières

L'actualité météo

Articles les plus lus