Actualités Météo
Risques d'intempéries ? voici ce qui vous attend pour Noël

Par Regis CREPET, météorologue

Après de fortes incertitudes concernant l'évolution météo pour la période de Noël en France, la prévision se précise avec le retour attendu d'un temps très perturbé. Voici ce qu'il faut savoir avant de préparer au mieux ce week-end festif et vos départs en vacances, notamment si vous devez circuler.

Risques d'intempéries ? voici ce qui vous attend pour Noël

La prévision météo pour le week-end de Noël n'a pas été aisée cette année. En effet, les différents modèles numériques que nous utilisons pour l'élaboration des prévisions ont proposé de nombreux scénarios. Nous vous avons présenté dès jeudi les deux options qui nous semblaient les plus fiables, à savoir l'option d'un redoux pluvieux et, en deuxième position, la possibilité d'un temps froid avec un faible risque de neige sur notre pays. C'est désormais le scénario qualifié de "majoritaire" qui se précise davantage, à savoir le retour d'un temps perturbé, venté, pluvieux et relativement doux pour le week-end de Noël. Cette prévision reste encore à confirmer dans nos prochains bulletins.

Le retour du vent et de la pluie pour Noël 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Si la première moitié de la semaine à venir ne voit pas de changement dans nos prévisions initiales, avec le maintien d'un temps sec et assez froid sur la France, le temps va changer jeudi avec l'arrivée des pluies et du vent par l'ouest de la France. Ce sera le début du défilé des perturbations, lesquelles concerneront la France tout au long du week-end de Noël. Néanmoins, il reste encore à fiabiliser la trajectoire de ces perturbations à travers la France.

L'arrivée de ces perturbations sera accompagnée d'un redoux dans un flux de sud-ouest. Ce redoux restera modéré, mais suffisant pour que la pluie tombe temporairement en moyenne montagne, avec possiblement un risque de lessivage temporaire de la neige sous 1400 m d'altitude sur les massifs. Cela constitue une mauvaise nouvelle pour les vacanciers : en effet, si vous êtes a priori assuré de ne pas avoir de neige en plaine pour circuler, vous aurez du mauvais temps pluvieux et venté dans les stations de moyenne montagne. Au-dessus de 1400 m en moyenne, ces perturbations apporteront de nouvelles chutes de neige assez abondantes, mais sans commune mesure avec l'épisode du début du mois. Il faudra néanmoins penser à emporter vos chaines ou vos "chaussettes" dans le coffre de votre voiture si vous avez prévu de partir à la montagne dans les stations d'altitude (Alpes et Pyrénées).

Risques de coups de vent

Dans ce grand défilé de perturbations atlantiques, les vents souffleront fortement sur l'ensemble de la France, notamment sur la moitié nord, mais aussi en montagne et au sud-est, où le vent du sud se lèvera. Il conviendra, à ce sujet, de suivre nos prochaines actualisations, car il est probable que cette évolution aboutisse à des intempéries au sud-est de la France, avec pluies abondantes et vents très forts pour le week-end de Noël ainsi qu'un fort coup de vent sur les régions du nord-ouest.

Encore quelques incertitudes à préciser

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Malgré ces prévisions désormais fiabilisées concernant le retour des perturbations, il restera à affiner la trajectoire de celles-ci ainsi que le niveau des températures sur notre pays. En effet, cela conditionnera le temps sensible sur notre pays. Ainsi, si le flux est orienté au sud-ouest, le redoux venté et pluvieux serait inévitable. Mais il est possible que ces perturbations traversent notre pays dans sa partie sud, se dirigeant vers la Méditerranée, avec, dans ce cas, la résistance éventuelle du froid sur la moitié nord : ce scénario, minoritaire, de l'ordre de 20%, est quand même à surveiller, car il serait synonyme d'un temps plus froid en France, avec de la neige à plus basse altitude sur nos massifs. Cette option constituerait une bonne nouvelle pour éviter le lessivage de la neige en basse montagne.

Vers du froid entre Noël et le Jour de l'An ?

Le redoux perturbé sur la France ne sera peut-être pas durable, mais le temps dépressionnaire semble pourtant devoir persister aussi pour la semaine après Noël. Mais les températures pourraient repartir à la baisse. Là encore, la fiabilité de l'évolution ultérieure reste encore à préciser, avec deux possibilités : soit le flux tourne au secteur nord-ouest, permettant à la neige de tomber sur nos montagnes à des altitudes plus basses en raison de la baisse des températures, soit le flux reste orienté au sud-ouest, véhiculant de l'air doux sur notre pays avec de la pluie. Puis, le retour d'un temps plus calme, plus sec et anticyclonique pour le début de l'année 2022 semble rester d'actualité à ce jour. Quoiqu'il en soit, cette évolution sera importante à suivre, car elle conditionnera, notamment, les conditions d'enneigement en montagne et le temps de vos vacances.

En conclusion, on retiendra que la période de Noël sera maussade avec de la pluie et du vent, éliminant, à 90%, le risque de neige en plaine. Les amateurs de "Noël blanc" en plaine seront très déçus, mais il faut savoir que la neige en plaine à Noël ne représente, statistiquement, que 3% des cas. Le froid pourrait néanmoins revenir pour la semaine suivante. Tout cela doit vous inciter à emporter les équipements nécessaires contre le mauvais temps à la montagne, car on ne pourra plus compter, désormais, sur le maintien du temps stable sur notre pays.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

À lire aussi

Météo semaine de Noël : d'abord un froid sec avant le retour du mauvais temps

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 26 juin

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

L'actualité météo

Articles les plus lus