Actualités Météo
Coup de froid confirmé : un ressenti jusqu'à -7 degrés

Par Florent SCHINDLER

L’hiver s’installe véritablement sur le pays dès ce mardi, avec un coup de froid notable et durable. Si le mercure va chuter de 3°C en moyenne, votre ressenti sera nettement plus froid en raison de la forte bise, ce vent de nord-est qui nous apporte du froid depuis le nord de l’Europe. Voici nos prévisions afin de vous permettre d’anticiper cette situation qui va durer jusqu’en début de semaine prochaine.

Coup de froid confirmé : un ressenti jusqu'à -7 degrés

Froid vif dès ce mardi

La baisse des températures va se faire sentir dès la nuit de lundi à mardi avec le rapprochement de l’anticyclone britannique vers le bassin de la Manche. Cette évolution va tout d’abord favoriser une amélioration du temps au nord de la Loire, en dégageant majoritairement le ciel, puis contribuer à une baisse marquée des températures par rayonnement nocturne.

La baisse sera de 2 à 3°C globalement sur la moitié nord et le sud-ouest, mais elle pourra être localement plus importante (4°C) sur de nombreuses villes comme Angers, Tours, Orléans et Auxerre. Avec la forte bise (jusqu’à 55 km/h), votre ressenti pourra atteindre -4°C à - 7°C. Ce froid touchera majoritairement la moitié nord avec des températures mardi matin autour de 1°C, et de faibles gelées dans le Grand-Est. Pensez aux gants, aux bonnets et écharpes. L’après-midi restera froide, avec des températures qui auront du mal à dépasser les 7°C entre les Charentes et le nord-est, des valeurs dignes d’un mois décembre, voire parfois janvier.

Lorsque la bise souffle, elle accentue le ressenti froid, mais elle permet aussi de brasser l’air au niveau du sol ce qui limite la chute des températures. Mais dès mercredi, la bise sera moins forte. En conséquence, le froid va s’accentuer. Il sera marqué du Centre au Grand-Est avec des gelées jusqu’à -5°C près des Vosges et un ressenti parfois inférieur à -7°C.

Ce froid hivernal se maintiendra jeudi matin sur les mêmes régions avec un risque que les températures maximales ne dépassent pas les 1°C jeudi après-midi. Il vous faudra être vigilants, car après le soleil des journées précédentes le temps tournera aux brouillards.

 

Généralisation du froid vendredi

Les gelées seront atténuées et limitées vendredi matin, mais la baisse des températures qui aura touché le nord au cours de la semaine va se généraliser à la moitié sud, en raison de la mise en place d’un courant perturbé de nord-ouest. Ce courant sera piloté par une forte dépression en mer du Nord, et une descente d’air froid polaire qui en traversant le bassin de la Manche perdra de sa vigueur. On parlera alors de l’arrivée d’air maritime perturbé de nord-ouest, et non plus d’air polaire, qui caractérise davantage l’orientation du vent froid au nord.

Les températures seront en moyenne 2 à 4 degrés sous les moyennes de saison sur 90% du pays et cette situation devrait se prolonger jusqu’à dimanche. Le froid persistera ensuite jusqu’à mardi sur l’est tandis qu’un radoucissement devrait se produire sur l’Ouest.

Après le froid sec sur la moitié nord, le temps deviendra vraiment hivernal à l’approche du week-end avec de la neige à basse altitude et de fortes chutes de neige en montagne sur tous les massifs. Ces nouvelles devraient réjouir les stations et les tous les amoureux de la montagne qui guettent avec impatience les prochaines vacances de Noël, après une année 2020/21 qui avait été une année blanche pour le secteur en raison de la Covid.

 

À lire aussi

Prévisions saisonnières pour l'hiver en France et en Europe

Prévisions saisonnières pour l'hiver en France et en Europe

Météo du week-end : du soleil et quelques nuances de brumes

L'actualité météo

Articles les plus lus