Actualités Météo
Bilan des violents orages dans l'est samedi soir

Par Gilles MATRICON, météorologue

Au passage d'une perturbation assez active liée à une dépression qui a circulé rapidement en Manche, un bref passage orageux a balayé le nord-est de la France hier soir.

Bilan des violents orages dans l'est samedi soir

Contexte général

Un conflit de masse d'air opposait de l'air très chaud remontant du Maghreb et de l'air frais d'origine atlantique. Cette situation a été propice au déclenchement d'un très bref, mais important passage pluvieux et orageux hier soir de la Bourgogne au Grand-Est jusqu'en Franche-Comté.

Voici la chronologie et les caractéristiques de cette rapide dégradation orageuse

- entre 19 et 21 h

Alors que les orages des Hauts-de-France se sont évacués vers la Belgique, une ligne d'orages s'est formée entre la Bourgogne et la Champagne, passant rapidement sur ces régions, sans caractère aggravant hier soir.

- entre 21 et 23 h 

C'est entre l'est du Morvan, le Dijonnais, le plateau de Langres, la Lorraine ainsi que sur le nord de la Franche-Comté que les orages ont été les plus actifs et les plus électriques. Ils ont été brefs (durée 15 à 30 minutes en moyenne) mais se sont accompagnés de cumuls de pluies entre 10 et 30 mm en quelques minutes et de chutes de grêle.

Sous les cellules orageuses les plus fortes, des rafales ont ponctuellement dépassé les 100 km/h.

Une rafale de vent à 120 km/h a été mesurée à la station météo de l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine (57) : il s'agit d'un record pour un mois d'août (l'ancien record de 88 km/h du 24 août 2015 a été pulvérisé ce soir).

Ces orages ont provoqué quelques dégâts, notamment dans le nord de la Moselle.

- entre samedi 23 h et dimanche 1 h

Ces orages ont ensuite atteint rapidement l'est du Jura, les Vosges, la plaine d'Alsace, et notamment le Bas-Rhin et la région de Strasbourg, en perdant de leur vigueur. Toutefois, les cumuls de pluies ont été localement importants.

C'est en milieu de nuit de samedi à dimanche que ce front orageux s'est a quitté la France pour s'évacuer vers l'Allemagne et la Suisse.

À lire aussi

Météo semaine prochaine : un beau temps de fin d'été

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 17 octobre

Prévisions saisonnières jusqu'en décembre

L'actualité météo

Articles les plus lus