Actualités Météo
ORAGES EN DIRECT : la région parisienne à nouveau menacée ce soir

Par Gilles MATRICON, météorologue

Ce week-end, une très importante offensive orageuse concerne quasiment tout le pays : orages forts, grêle et rafales de vent parfois proches de 100 km/h sont attendues. Suivez EN DIRECT tout au long de ce week-end, HEURE PAR HEURE, l'évolution de cette dégradation orageuse de forte intensité.

ORAGES EN DIRECT : la région parisienne à nouveau menacée ce soir

Une importante dégradation orageuse concerne les 3/4 du pays ce week-end, jusqu'à lundi, d'où notre communiqué spécial. Cette situation est liée au fait que la France se trouve coincée au coeur d'un conflit de masses d'air, entre de l'air très chaud qui remonte du Maghreb vers le centre de l'Europe et de l'air frais d'origine atlantique. Cette situation est propice à de violents phénomènes.

 

Ce dimanche à 18h30, l'activité orageuse a tendance à faiblir. Toutefois, quelques orages éclatent toujours entre le nord de l'Ardèche et les Savoies ainsi qu'en plaine d'Alsace. Dans l'ouest, une perturbation s'étire de la Normandie au Midi-toulousain accompagnée de quelques orages.

C'est en région parisienne que la situation est sous surveillance avec un retour d'Es qui s'organise de la Champagne à Paris, avec un risque d'orages ponctuellement forts ce soir et une partie de la nuit. Ce retour d'Est va remonter vers les Hauts-de-France et la Normandie où des pluies continues d'intensité modérée vont se produire. 

A 16h15, l'activité orageuse s'intensifie depuis le milieu de journée sur la France.

Les orages se renforcent entre la moyenne vallée du Rhône, Rhône-Alpes en remontant vers le Morvan et le sud de la Lorraine et de l'Alsace. La région lyonnaise est touchée par de fortes pluies orageuses. Au passage des orages, de puissantes rafales de vent sont observées, notamment du Gard à l'Ardèche jusque dans le Vercors et dans le massif du Pilat, avec des pointes à plus de 100 km/h.

 

A 15h, l'activité orageuse est marquée de l'arrière-pays languedocien au Lyonnais jusqu'au Jura ainsi qu'en direction du Dijonnais.

En revanche, le temps s'améliore sur le Roussillon après les orages ce matin.

En Auvergne et en Limousin, l'instabilité orageuse persiste toujours, en remontant vers la Champagne et le nord de la Lorraine.

Enfin dans le sud-ouest, une ligne d'orage s'est formée du centre du Poitou à l'est de Bordeaux. Elle est peu mobile, les intensités de pluies sont ponctuellement très fortes avec de la grêle observée.

A 13h30, le sud de la France est touché par plusieurs vagues orageuses, la 1ère remonte rapidement des Pyrénées-Orientales au Languedoc et aux Cévennes, la deuxième est se maintient depuis ce matin sur le Limousin.

D'autres orages se forment très rapidement de l'Isère aux Savoies ainsi du bassin stépanois au val de Saône. Enfin une dernière salve orageuse remonte du Morvan au sud de la Lorraine.

A 11h30, l'activité orageuse reste particulièrement marquée sur l'ouest du Massif central et le Limousin. Le Languedoc Roussillon est balayé par une puissante ligne orageuse qui atteint les Cévennes, la basse et moyenne vallée du Rhône ainsi que la région de Saint-Etienne mais également l'est de la région lyonnaise.

A 10 heures, un axe orageux s'étire toujours entre le nord de la Haute-Garonne et l'ouest de l'Allier. Sous cet axe, les pluies sont marquées  avec des intensités horaires de 5 à 15 mm. A Bugeat (19), il est tombé 14 mm la dernière heure. En Languedoc-Roussillon, la dégradation se met en place en s'étendant rapidement vers les Cévennes où les pluies se renforcent rapidement. Dans le nord-est, des orages plus isolés circulent rapidement du nord de la Champagne au nord de la Lorraine et des Ardenne.

 A 08 heures, des pluies orageuses s'installent sur l'Occitanie et remontent vers le Limousin où elles prennent progressivement un caractère orageux marqué. Plus au nord, des cellules orageuses circulent sur la Bourgogne vers la Champagne.

Sous ces orages, les intensités de pluies sont marquées avec 17,4 mm de pluie relevés en 1 heure à Lacapalle-Biron (47), 15 mm à Chareil-Cintrat (03), 9 mm à Montpazier (24) ou bien encore 5 mm à Agen.

Hier samedi

A 22h00, l'activité orageuse reste marquée des Hauts-de-France aux Ardennes. Toutefois, l'amélioration sera rapide avec l'évacuation de la perturbation vers la Belgique et le Luxembourg après 23 heures. En revanche, des orages traversent la Bourgogne et le nord de Rhône-Alpes et peuvent s'accompagner de chutes de grêle. La vallée de la Saône est particulièrement visée.

Enfin, quelques cellules orageuses, plus isolées, se forment sur le sud des Vosges mais aussi entre le Cotentin et la Sarthe ainsi que sur les Pyrénées-Atlantiques.

A 21h15, les orages atteignent rapidement le nord-est de la France. La ville de Reims vient de subir sa deuxième inondation en 10 jours en raison du passage d'un violent orage qui a laissé 30 mm de pluies en 20 minutes.

Les orages balaient les Hauts-de-France mais aussi la Bourgogne et atteignent la région de Dijon qui s'apprête à subir de fortes pluies et des chutes de grêle. Plus au sud, des orages traversent le Massif central. Vichy et Clermont-Ferrand ont été touchés. Ces orages progressent désormais vers les départements de la Loire, de la Haute-Loire et du Cantal.

A 20h25, après avoir fortement touché la Seine-et-Marne où l'on a relevé des cumuls jusqu'à près de 50 mm en 1h comme à Changis( équivalent à 1 mois de précipitations), les orages se sont dirigés notamment vers la Marne où de fortes intensités s'observent sur la région de Reims. Ils vont traverser assez rapidement le département pour se diriger dans la prochaine heure vers les Ardennes, la Meuse et la Meurthe et Moselle. Abritez-vous et évitez de vous déplacer car de fortes intensités de pluies sont attendues en moins d'1h, avec des rafales parfois à plus de 100 km/h ! Ce sera notamment le cas sur la région de Charleville-Mézières(08).

A 19h13, de forts orages ont touché temporairement la capitale. Quelques inondations sont observées près du Jardin du Luxembourg où il est tombé 17 mm en 24 minutes, soit l'équivalent de 10 jours de pluie. De violents orages ont également touché les communes de Saint-Maur-des-Fossés (94) et Combs-la-Ville(77) avec 30 à 40 mm en 1hA l'opposé, à Brive en Corrèze, un record mensuel de vent à été battu sous un fort orage. La rafale a atteint 89 km/h. Le précédent record datait du 25 juin 2020 avec 82 km/h.

L'axe orageux s'étend désormais de l'est de l'Ile-de-France jusqu'au nord de la région toulousaine. Les orages sont surtout concentrés sur l'est de la capitale et sur le département de l'Yonne. Ils se dirigent vers la Champagne et les Ardennes.

A 18h15, les orages en Ile-de-France se concentrent actuellement entre le nord de l'Essonne et l'est de la capitale. Les Yvelines sont en majorité épargnées et la Seine-et-Marne reste pour l'instant en marge. Comme prévu précedemment cette dégradation semble évoluer rapidement en direction du nord-est. Les orages cesseront assez rapidement sur la capitale dans les 30 minutes. A noter les 20 à 25 mm observés en 1h, de 17 à 18h, sur Gometz-le-Chatel et Dourdan 91).

A 18h : les orages en Ile-de-France sont arrivés un peu plus vite que prévu...mais s'éloigneront ainsi plus rapidement. Actuellement les orages se concentrent sur le sud de l'Essonne avec de fortes cellules et localement des intensités de 20 à 35 mm possibles par heure. Ces orages se dirigent toujours, pour les plus intenses, vers la capitale et la Seine-et-Marne. Ils devraient ensuite régresser et quitter Paris entre 18h30 et 19h puis entre 19h et 20h la Seine-et-Marne. Si les orages cesseront, il continuera néanmoins de pleuvoir.

A 17h20, l'axe orageux s'étend désormais des Hautes-Pyrénées au sud de l'Ile-de-France. Au cours de ces dernières heures, c'est le centre-est du pays qui a été le plus touché par les orages et notamment le département du Maine-et-Loire où l'on a relevé fréquemment plus de 20 mm de pluies en 1h et localement entre 30 et 40 mm.

En Ile-de-France, de fortes cellules orageuses abordent le sud des Yvelines et le sud de l'Essonne.

Prudence si vous circulez. C'est le début de la période critique avec ces orages qui remontent rapidement sur la capitale. Si vous êtes en extérieur, abritez vous !

A 16h40,  l'axe orageux s'étire toujours de l'ouest des Pyrénées à la Normandie et atteint la région parisienne, le Centre Val de Loire. L'activité orageuse est particulièrement forte avec des chutes de grêle et de puissantes rafales de vent.

A 16 heures, les orages redoublent de violence dans les Pays de la Loire. Des inondations se produisent à Saumur.

Une phénomène tourbillonnaire lié à des rafales descendantes a emporté quelques toitures en Indre-et-Loire à Saint-Nicolas-de-Bourgeuil.

A 15h30, l'axe orageux continue de se renforcer des Pyrénées-Atlantiques à la Basse-Normandie. C'est entre Bergerac, Limoges, Tours, Le Mans et Alençon que les orages sont les plus violents. Il est localement tombé en 1 heure l'équivalent de 10 jours de pluies.

 A 14h30, des orages éclatent tout le long du front orageux du sud de l'Aquitaine à la Touraine. Localement, les intensités horaires de pluies sont fortes avec 22 mm relevés entre 13 et 14h à Bressuire (79), 16 mm aux Herbiers (85),   11 mm à Nantes (44) et 8 mm à Cholet (49), ce qui correspond à une semaine à 10 jours de précipitations.

A 13h45, l'activité orageuse est très concentrée au nord des Deux-Sèvres. Les orages sont nombreux et se déplacent assez lentement. Localement, les intensités peuvent atteindre 20 mm en 1h.

A 13h10, après avoir touché la Charente-Maritime au cours de cette dernière heure, les orages sont remontés vers le département des Deux-Sèvres. Leur intensité s’est renforcée partiellement, avec localement des intensités horaires de 5 à 15 mm en moyenne comme à Montroy (17), Rocheservière (85) et la Roche-sur-Yon (85).

Jusqu'à 15h, les orages vont continuer leur remontée vers le bassin rennais et le département du Loir-et-Cher. En direction du sud-ouest, vers le Gers puis les Pyrénées, une autre ligne orageuse va se former. Entre 15h et 18h, c’est une ligne orageuse très étendue qui s’observera alors entre la Normandie, le Loiret puis en descendant vers le Limousin et les Pyrénées. Elle se décalera ensuite vers le nord et l’est en s’intensifiant. Les orages sont toujours prévus toucher l’Ile-de-France entre 19h et 21h.

A 12 heures, l'activité pluvio-orageuse se généralise à l'ensemble du littoral atlantique. Entre Lorient et Biarritz, l'orage gronde et les averses sont parfois mêlées à de la grêle ponctuellement. Ces pluies, averses et orageuses s'étendent vers l'intérieur des terres  rapidement.

A 11 heures, c'est tout l'arc atlantique qui est concerné par l'arrivée de la perturbation océane avec la multiplication des pluies et des orages. Dans l'est, la chaleur s'accentue rapidement et les 30°C sont déjà approchés en plaine d'Alsace et 28°C du val de Saône au Lyonnais. L'ambiance est particulèremenet lourde avec un ressenti de 35 sur Strasbourg et Colmar.

A 10 heures, les orages qui étaient remontés du bassin aquitain cette nuit au Centre-Val de Loire en début de matinée ont cessé. Le ciel s'est néanmoins chargé sur le bassin parisien où quelques gouttes sont signalées.

Mais déjà, une nouvelle dégradation orageuse se met en place sur le golfe de Gascogne et aborde d'ici 11 heures la côte aquitaine.

A 9 heures, des orages ont éclaté dans le sud-ouest et atteignent actuellement le Centre-Val de Loire. C'est en Gironde que les orages ont été les plus forts cette nuit.

La ville de Bordeaux a subi le passage d'un très violent orage avec 40 mm de pluies relevés entre 1 et 3 heures du matin, ce qui correspond à 2 à 3 semaines de pluies tombés en seulement 1 heure ! D'autres violents orages ont concerné localement la Charente-Maritime et la Loire-Atlantique.

En ce milieu de matinée, quelques orages éclatent dans le Loiret avant de remonter vers la Seine-et-Marne et l'Eure-et-Loir. Le temps deviendra assez calme ensuite jusqu'en fin de matinée, avant le déclenchement de nouveaux orages assez organisés du sud du Morbihan à la côte Vendéenne ainsi que sur le massif Pyrénéen.

À lire aussi

Météo semaine prochaine : forte instabilité jusqu'à jeudi

Météo prochain week-end : retour de la chaleur ou pas ?

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 22 août

L'actualité météo

Articles les plus lus