Actualités Météo
Muguet du 1er mai : tout savoir sur cette plante et sa tradition

Par Florent SCHINDLER

Chaque année, à la même époque, c'est l'effervescence dans les rues. Le 1er mai qui marque la Fête du travail, est également le seul jour de l'année ou associations comme particuliers peuvent vendre les fameuses clochettes à la sauvette. Mais cette tradition qui remonterait au XVIᵉ siècle doit se faire sous certaines conditions. Et pour peu que la météo ait été propice à son bon fleurissement.

Muguet du 1er mai : tout savoir sur cette plante et sa tradition

Après deux années marquées par la Covid-19 et des conditions de vente perturbées en raison du protocole sanitaire, les fameux brins de convallaria majalis seront de retour dans vos rues pour ce 1er mai, et devrait se vendre dans des conditions habituelles. 

De meilleures conditions météo cette année pour la vente à la sauvette

Ces dernières années, le 1er mai s’est souvent déroulé sous la pluie, parfois même généralisée sur le pays. Pour ce dimanche, la situation devrait être meilleure que l'année dernière. 

De belles éclaircies persisteront dans l'ouest et le nord-ouest avec quelques nuages de beau temps et la persistance d'un vent de nord-est modéré. Dans l'est et le sud, les nuages alterneront avec des éclaircies plus ou moins larges. Sur les reliefs, les nuages prendront plus d'ampleur et pourront donner lieu à des averses à caractère orageux dans l'après-midi ou la soirée.

Si vous tenez un stand, prévoyez de vous couvrir un peu le matin, il fera frais avec 4 à 8 °C sur la moitié nord. Dans le sud, grâce aux nuages, il fera plus doux le matin avec 8 à 12 °C. L'après-midi, l'ambiance sera plus agréable avec des maximales qui afficheront 15 à 18 °C au nord et de 18 à 23 °C au sud, auxquelles vous pourrez ajouter quelques degrés si vous êtes en plein soleil.

Cette année, le muguet a eu jusqu'à cinq jours d'avance grâce à une météo clémente et des températures douces. Les brins qui attendent d'être vendus sont stockés dans des chambres froides pour ralentir leur floraison en vue de leur vente ce dimanche.

Quelle est la météo idéale pour la floraison du muguet ?

Le muguet "sauvage" peut se planter à l’automne dans les régions aux hivers assez doux, mais cela ne garantit absolument pas une floraison le 1er mai. Il est aussi possible de le planter dès le début du printemps, en mars, après les dernières gelées hivernales. Cette année quelques gelées se sont produites en avril, mais le muguet n'a pas souffert du froid et sa production est bien maitrisée par les producteurs.

Si vous le plantez à l’ombre, comme dans un sous-bois, il aura tendance à encore mieux fleurir, car il préfère rester au frais. Le temps idéal pour sa récolte est une ambiance douce, sans gelée le matin et sans chaleur excessive. Tout à fait l'ambiance actuelle.

Attention, le muguet est une plante aussi jolie que toxique. Il renferme des substances qui peuvent être à l'origine d'une intoxication mortelle. L'eau du vase est également concernée. Et même fané et séché, il reste dangereux. Il doit être mis hors de portée des petits, mais aussi des animaux. Chaque année autour du 1er mai de nombreux cas d'intoxications sont recensés.

En cas d'ingestion, appelez rapidement le centre antipoison de votre région, ou votre vétérinaire.

Comment entretenir du muguet ?

L'entretien du muguet est assez simple. La différence viendra de la configuration dans laquelle vous en recevez : en pot ou en brin. En pot, le muguet s'arrose régulièrement et sans excès. Évitez de le mettre directement en plein soleil. Pour les brins, l'entretien est le même que pour des fleurs classiques : coupez chaque jour en biseau le bas des tiges et changez quotidiennement l'eau. Assurez-vous que les feuilles ne trempent pas dans le vase.

Pourquoi s'offre-t-on du muguet au 1er mai ?

La tradition du muguet de mai semble bien antérieure aux origines de la fête du travail. Elle remonterait au 1er mai 1560, quand Charles IX se vit offrir un brin de muguet alors qu’il était en visite dans le Dauphiné. Touché par cette intention, le roi aurait décidé d’en faire une tradition dès l'année suivante en en offrant aux dames de la cour. 

Disparue au fil des siècles, cette tradition refait surface avec le chansonnier Félix Mayol. Lors de sa première représentation, le 1er mai 1895, il reçut en effet un brin de muguet qu'il décida de conserver à sa boutonnière suite au succès de son spectacle. Il est possible que ce chansonnier ait ramené à la vie cette tradition du muguet qui s'impose en Ile-de-France à partir du XXème siècle. Les grands couturiers ont également participé à la popularité de cette plante en offrant du muguet à la même époque à leurs clientes et employées. 

Ce n'est qu'en 1941 que la fête des travailleurs est remplacée sous Pétain par la Fête du Travail. Le muguet est alors choisi en remplacement de l'églantine, rouge, jugée trop associée à la gauche et au communisme.

 

À lire aussi

Les ouragans : comment sont-ils nommés ?

La classification des ouragans

Qu'est-ce qu'un ouragan ?

L'actualité météo

Articles les plus lus