Actualités Météo
Sécheresse : retour de la pluie cette semaine, mais pas pour tous...

Par Cyril BONNEFOY, météorologue

L’agriculture subit à la fois les gelées et un manque de de pluie très important. Bonne nouvelle, puisque les pluies reviennent cette semaine par le sud avec de bons cumuls. Ces précipitations atteindront-elles le nord de la France également très durement frappé par la sécheresse ?

Sécheresse : retour de la pluie cette semaine, mais pas pour tous...

Ce début de printemps est particulièrement sec à l'échelle nationale avec un déficit quasi-généralisé. La profession agricole commence à s'inquiéter et un retour rapide des pluies serait plus que nécessaire dans un grand nombre de régions. En début de semaine prochaine, le temps deviendra nettement plus instable par le sud du pays. Mais jusqu'où ces pluies orageuses seraient capables de remonter ? Est-ce que toutes les régions seront concernées par le retour des pluies ? Voici quelques éléments de réponse. 

Un début de printemps très sec

Après un hiver bien arrosé à l’échelle nationale, voire excédentaire en termes de précipitations dans le sud-ouest (inondations), les nappes phréatiques ont pu en général se remplir sauf dans certaines régions comme le centre-est et le sud-est où leur niveau restait bas à modérément bas au 1er avril (source : BRGM). La récurrence des hautes pressions sur l’Europe du nord favorise un courant continental avec un flux d’est à nord-est. Cet air sec ne favorise pas les précipitations sur notre pays malgré quelques dégradations peu marquées. Le déficit par rapport à la normale atteint à ce jour 60 à 80%  du sud-ouest au nord-est et 30 à 60% de la Bretagne au bassin Parisien. Seul la région PACA tire un peu son épingle du jeu avec des valeurs plus proches de la moyenne, voire légèrement excédentaires dans les Alpes de Haute Provence.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Retour de pluies orageuses au sud cette semaine

Un changement de temps s’opère dimanche après-midi sur l’extrême sud et en début de semaine pour le reste de la moitié sud. De l’instabilité remontera de la péninsule ibérique et de Méditerranée et apportera des pluies orageuses souvent salvatrices pour ces régions. La fiabilité de cette prévision s'affine avec une importante dégradation confirmée sur tout le sud du pays, du bassin aquitain au Centre-Est, jusqu'en Méditerranée. Les plus fortes pluies souvent orageuses se produisant entre les Alpes et la Côte d’Azur ainsi que sur les Pyrénées.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Et au nord, quelle tendance ?

Une nouvelle fois, la moitié nord reste en marge de cette dégradation dans un flux d’est puis nord-est plus continental. Les régions au nord de la Loire resteront donc au sec, ces régions étant pourtant en déficit de pluie important (30 à 60%). Cela constitue donc un nouveau coup dur pour les agriculteurs qui pour certains ont déjà commencé à replanter leur semis (pois, betterave, orge…). La sécheresse superficielle n’aidera donc pas au démarrage de ces cultures. Si l’on regarde à plus longue échéance, il semble qu’il faille attendre début mai pour voir le retour de pluies conséquentes sur la moitié nord. La fiabilité, quant à cette évolution reste cependant limitée puisque les hautes pressions sur le nord de l’Europe pourraient un peu plus résister, ce qui semble être la récurrence ce printemps.

 

À lire aussi

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 17 octobre

Prévisions saisonnières jusqu'en décembre

Froid : jusqu'à quand peut-il encore geler ?

L'actualité météo

Articles les plus lus