Actualités Météo
Retour de l'hiver en début de semaine : froid, giboulées et neige au menu !

Par Regis CREPET, météorologue

Le changement radical et brutal de temps annoncé dès le lundi de Pâques est confirmé. Il fera plonger les températures à un niveau de février et générera des giboulées et chutes de neige jusqu'à basse altitude sur une partie Est essentiellement et des conditions hivernales qui vont se maintenir jusqu'à mercredi prochain.

Retour de l'hiver en début de semaine : froid, giboulées et neige au menu !

Le printemps est la saison des contrastes parfois extrêmes de températures entre l'hiver finissant et la montée du printemps. Cette année, ce phénomène est particulièrement puissant entre la vague de chaleur précoce de ces derniers jours et l'arrivée d'une masse d'air d'origine directement polaire pour la semaine prochaine. Le lundi de Pâques sera la journée de transition avec l'arrivée du froid et de la neige...une dégradation hivernale de courte durée qui se maintiendra jusqu'à mercredi. Cette évolution est majoritairement confirmée.

Une baisse des températures en deux temps

La baisse des températures a déjà commencé en cette fin de semaine sur les deux tiers nord de la France avec la levée du vent de secteur nord-est. Elle a engendré une baisse  de plus de 10°C des températures depuis jeudi. Après le plateau de ce week-end, une deuxième baisse se produira par le nord de la France lundi. Elle sera liée à l'arrivée d'un front froid descendant des îles britanniques, poussé par de l'air polaire. Ce changement plongera la France dans une ambiance quasi hivernale, digne des mois de janvier-février, avec une chute des températures de 15° et 20°C d'une semaine sur l'autre sur les deux tiers du pays.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

Le point sur l'évolution de la dégradation entre lundi et mardi

La tendance hivernale du début de semaine est confirmée, avec comme journée de transition le lundi de Pâques. La baisse des températures au passage de cette perturbation est également confirmée, avec l'orientation du vent au secteur nord à nord-ouest. Ce vent sera soutenu et accentuera le ressenti froid.

Vers un risque de neige

Le fait de revoir des flocons après la séquence chaude de ces derniers jours peut sembler étonnant, et pourtant il n'est pas rare de voir de la neige en plaine en première décade d'avril. Même si cela est devenu plus rare ces dernières années, les fêtes pascales se sont parfois déroulées avec de la neige au sol au nord de la Loire.

Dans le contexte de cette semaine, l'air polaire va ainsi débouler après le passage du front froid lundi. Il faudra se méfier des giboulées si vous êtes sur la moitié nord de la France lundi soir et la nuit suivante. Mais les secteurs qui seront les plus exposés au risque de neige seront surtout les plateaux du nord-est et les reliefs du centre-est et cela dès 300 à 400 m d'altitude.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En termes de chronologie, l'évolution pluie-neige semble être la suivante :

- Lundi après-midi : pluie mêlée de neige au nord-est, avec le retour de la neige à gros flocons sur les Vosges et les Ardennes dès 500 à 600 m en fin de journée, s'abaissant vers 300 m le soir. Les conditions seront hivernales sur les routes des Vosges puis, en soirée, sur les hauts plateaux lorrains, le Morvan et la Franche-Comté.

- Nuit de lundi à mardi : la perturbation glisse de la Bourgogne-Frache-Comté vers l'Auvergne-Rhône-Alpes. Les températures chutent brutalement de 17 à 3°C en 1 à 2 heures à peine ! La pluie mêlée de neige fondante tombe alors en plaine et dans les villes sans tenue véritable au sol, mais les axes de reliefs pourront blanchir dès 600 m puis 400 m en fin de nuit. Les hauteurs seront donc blanchies mardi matin au-dessus de Clermont-Ferrand, Saint-Etienne ou encore Besançon. Prudence sur les routes des stations de montagne qui retrouveront une viabilité hivernale.

- Journée de mardi, nuit suivante jusqu'à mercredi : un temps froid avec du vent et des giboulées se met en place sur le tiers nord-est de la France. Des giboulées pourront donner du grésil voire de la neige sur les collines normandes et des Hauts-de-France, mais sans conséquence. En revanche, les giboulées de neige se succèdent sur les reliefs du centre-est, entre les monts d'Auvergne, le Jura, les Vosges et les Alpes du Nord mercredi où il pourrait tomber 10 à 15 cm de neige à 800 m d'altitude. Une incertitude subsiste sur la tenue éventuelle de la neige entre les Ardennes et les plateaux lorrains.

L'accalmie intervient mercredi après-midi, mais le gel s'accentuera à la faveur d'un ciel qui se dégage la nuit suivante.

Un risque de gel à surveiller pour la végétation

Le risque de gel sera important cette semaine, surtout entre mardi et jeudi matin, lorsque les nuits se dégageront. Notons que le froid sera rigoureux en montagne avec une masse d'air encore plus froide que cet hiver en altitude : des valeurs proches des records (entre -15° et -20°) pourront s'observer en haute montagne, et de -10° à -13°C dans les stations de ski des Alpes.

Mais en plaine et sur les collines, ce gel provoque de fortes et légitimes inquiétudes par rapport à l'avancée de la végétation. Si du gel en première décade d'avril n'est pas rare, on peut le redouter néanmoins. Avec l'échéance qui se rapproche, on peut définir les valeurs qui seront atteintes même si la couverture nuageuse nocturne et le vent joueront peut-être un rôle modérateur sur l'intensité des gelées et limiteront le rayonnement nocturne, donc du gel. Toutefois, on peut d'ores-et-déjà estimer une fourchette de gel comprise entre -2° et -4°C en plaine, le mercredi ou le jeudi matin devant être les matinées les plus froides (possiblement jusqu'à -6°C dans les plaines du centre-est et la Bourgogne !).

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Pour l'anecdote, indiquons que la matinée froide de mercredi prochain pourrait valoir une faible gelée dans le centre de Paris (station météo du parc Montsouris). Si c'était le cas, il s'agirait alors de la gelée la plus tardive à Paris depuis 13 ans (0°C le 7 avril 2008), et pour la première fois depuis 1955, la dernière gelée serait après le premier jour de chaleur (température supérieure à 25°C) à Paris.

 

À lire aussi

Météo hivernale ces prochains jours

Météo semaine prochaine : attention aux gelées parfois sévères, peu de pluies

Météo prochain week-end : entre pluies abondantes au sud et giboulées au nord

L'actualité météo

Articles les plus lus