Actualités Météo
Tempête, blizzard en montagne et giboulées : bilan d'un week-end agité !

Par Gilles MATRICON, météorologue

Le temps a été très agité ce week-end, avec des vents tempétueux, des giboulées, voire même quelques orages. Retour en image sur cette forte actualité météorologique.

Tempête, blizzard en montagne et giboulées : bilan d'un week-end agité !

Retrouvez notre communiqué spécial lié aux vents violents et à la neige

Cette agitation est liée au passage d'une profonde dépression sur le sud des îles britanniques, nommée "Luis", qui a entraîné samedi un fort coup de vent, avec des rafales tempétueuses sur le nord de la France.

Les bords de la Manche, les Vosges et la Haute-Corse particulièrement touchés

Les vents se sont renforcés simultanément près de la Manche et en Haute-Corse samedi  avec des rafales qui ont dépassé ponctuellement les 150 km/h. En Normandie à Fécamp (76), le vent a atteint 122 km/h et 121 km/h à Barneville-Carteret (50). Au cap de la Hève près du Havre (76), une rafale a atteint 157,3 km/h, il s'agit d'un record mensuel. Au cap Gris Nez (62), une rafale a atteint 140 km/h. En Bretagne, les vents les plus forts ont atteint 119 km/h à Ploumanac'h (22) et 120 km/h à Pommerit-Jaudy (22). 

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

En Corse, à Bocognano (2A), le vent a soufflé encore plus fort, à 177 km/h !

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

 

L'intérieur des terres également impacté

De fortes rafales de vent ont touché également tout le nord et le nord-est du pays, s'étendant vers centre du territoire. En région parisienne, dans l'intérieur des Hauts-de-France et sur le Grand Est, le vent a atteint 94 km/h à Nancy (54), 97 km/h à Luxeuil (70) et Mulhouse (68), 101 km/h à Nangis (77), Lillers (59), Arras (62) et Steenvoorde (59), 102 km/h à Albert (80), 108 km/h à Belmont (88), Buhl-Lorraine (57) et Caen (14). En Auvergne, le a vent soufflé a 112 km/h à Vernines (63). Dans les Vosges, le vent a atteint 126 km/h au Markstein (68) où un blizzard a apporté 20 cm de neige. Dans le Jura, la couche de neige fraîche était encore plus épaisse, atteignant dimanche matin 25 cm au-dessus de 1100 mètres d'altitude.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

La puissance du Jet-stream, un facteur aggravant

Cette dépression, Luis, était  particulièrement dynamique. Sa forte activité était liée à la virulence du Jet-stream (vents d'altitude) qui passait ce week-end juste au-dessus de la France, à près de 250 km/h.

Deux tempête en 24 heures en Corse

Samedi soir, le vent a faibli près de la Manche et dans le nord et le centre de la France en raison de l'éloignement de la dépression Luis vers la mer du Nord. Ce n'a pas été le cas pour les Alpes-Maritimes et en Corse où la plongée de l'air froid sur le golfe de Gênes a entraîné la formation d'une dépression à l'origine d'un deuxième volent coup de vent sur l'île de beauté en moins de 24 heures où des rafales à plus de 150 km/h ont été observées, et 110 km/h dans le secteur de Bastia. L'intérieur des Alpes-Maritimes a également été balayé par des vents violents, jusqu'à 137 km/h.

Tempête de neige sur le Jura et le nord des Alpes

Sur le Jura et le nord des Alpes, le passage de la perturbation liée à la dépression Luis a  provoqué d'abondantes chutes de neige dans la nuit de samedi à dimanche. Et ce n'est pas terminé puisqu'entre dimanche soir et mardi matin, on attend de nouvelles chutes de neige continues d'intensité modérée sur ces massifs avec 30 à 70 cm de neige fraîche vers 1200 mètres d'altitude, et localement 1 mètre vers 1800 mètres. Il s'agira d'une des plus importantes chutes de neige de cette saison hivernale 2020 / 2021 décidément atypique pour le Jura : après un enneigement record fin janvier, la douceur de février a fait entièrement fondre la neige et ce massif s'est trouvé avec un déficit d'enneigement record. Mi-mars et après les abondantes chutes de neige depuis samedi à mardi prochain, l'enneigement repassera largement excédentaire !

À lire aussi

Météo semaine prochaine : vers le retour d'un froid hivernal

Pollens et allergies : un risque faible pour ces prochains jours

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'à mi-novembre, vacances de la Toussaint incluses

L'actualité météo

Articles les plus lus