Actualités Météo
Nouveau pic de pollution aux particules fines en Ile-de-France

Par Cyrille DUCHESNE, météorologue

Le temps calme et ensoleillé qui domine sur le nord de la France n'a pas que des bons côtés. En raison des conditions anticycloniques et de la faiblesse des vents, la pollution aux particules fines est importante et impacte la qualité de l'air, notamment en région Ile-de-France. Une situation qui persiste ce mercredi et pourra concerner d'autres régions, avant une amélioration prévue à partir de jeudi.

Nouveau pic de pollution aux particules fines en Ile-de-France

L'anticyclone responsable de la pollution en particules fines

Les mois d’hiver sont traditionnellement les plus propices à la pollution aux particules et ce pour plusieurs raisons. Lors de conditions anticycloniques et par nuit claire, comme c'est le cas actuellement, l’air se refroidit dans les basses couches tandis qu’il fait plus doux en altitude. Ce phénomène, qu'on appelle l'inversion thermique a pour effet de concentrer les polluants dans les basses couches. En journée, si les températures se radoucissent, le vent reste faible et les hautes pressions maintiennent les polluants à proximité du sol.

Les hautes pressions (anticyclone) jouent en plus le rôle d’un couvercle en empêchant les échanges entre les différentes couches de l’atmosphère, ce qui entraîne l’accumulation des polluants au fil des jours. C'est le cas ce mercredi, avec une qualité de l'air dégradée en Ile-de-France.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

L'organisme Airparif prévoit une concentration en particules fines PM10 comprise entre 50 et 65 µg/m³ soit un probable dépassement du seuil d'information et de recommandation fixé à 50 µg/m³

Des mesures restrictives pour limiter la pollution en Ile-de-France

Afin de limiter les émissions polluantes liées au trafic routier en Ile-de-France, les automobilistes sont invités à réduire de 20 km/h leur vitesse sur les autoroutes et voies rapides ainsi que sur les routes nationales et départementales.

Le préfet de police de Paris a également décidé la mise en place de la circulation différenciée ce mercredi. Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0, 1 et 2 sont autorisés à circuler entre 5h30 et minuit. 

Le préfet de police recommande de différer si possible, les déplacements routiers en Ile-de-France, de recourir au télétravail et de privilégier les modes de déplacements propres. A Paris, le stationnement résidentiel est gratuit ce mardi.

L’Agence régionale de santé recommande aux personnes fragiles, femmes enceintes, personnes de plus de 65 ans, de ne pas pratiquer d’activités physiques.

La pollution gagne de nombreuses régions ce mercredi avant de s'améliorer jeudi

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Le vent d'autan qui était soutenu ce mardi dans le sud-ouest avec des rafales de l'ordre de 70 km/h tombe ce mercredi avec le retour de faibles conditions de vent. La qualité de l'air se dégradera donc nettement sur toutes les plaines du sud-ouest concernant les particules fines. Les teneurs en PM 10 pourraient dépasser les seuils de recommandations, impliquant des mesures restrictives pour les automobilistes. L'amélioration devrait progressivement se mettre en place entre jeudi et vendredi avec la mise en place d'un flux de nord qui balayera la couche de polluants dans les très basses couches de l'atmosphère.

Un nouvel afflux de particules de sables du Sahara

Ce mercredi, un nouveau nuage de sable en provenance du Sahara survole la France. Cet épisode de transport de sable saharien s'annonce un peu moins important que les deux précédents survenus au mois de février. Le grand sud-ouest et le relief alpin sont les régions les plus exposées aux retombées de sable saharien avec un pic attendu ce mercredi.  La semaine passée, lors du passage du deuxième nuage, 7 départements du sud-ouest étaient concernés par une alerte pollution aux particules fines.

 

À lire aussi

Air froid et pollué pourquoi

Climat de mars : 60°C d'amplitude thermique !

Pollens et allergies : un risque faible pour ces prochains jours

L'actualité météo

Articles les plus lus