Actualités Météo
Météo semaine prochaine : beau temps printanier, douceur généralisée

Par Gilles MATRICON, météorologue

La semaine prochaine, les hautes pressions s'imposeront largement. La douceur restera d'actualité.

Météo semaine prochaine : beau temps printanier, douceur généralisée

Après un début de semaine hésitant, et même très perturbé près de la Méditerranée à cause d'une petite dépression qui circulera des Baléares vers la Corse, le temps calme se réinstallera partout et se poursuivra jusqu'en fin de semaine.

Fortes pluies et vent virulent au sud lundi

Lundi sera la journée la plus dégradée de la semaine, surtout dans le sud avec des pluies, abondantes en Languedoc-Roussillon et quelques ondées en remontant vers la Bretagne. Au nord de la Seine, les hautes pressions résisteront avec un soleil généreux.

Suite de la semaine : temps calme et bien ensoleillé

A partir de mardi et jusqu'en fin de semaine, les hautes pressions centrées sur l'Allemagne gagneront toute la France avec le retour d'un temps. Seule exception, le Languedoc Roussillon où les entrées maritimes resteront nombreuses, vent du Sud oblige. La façade atlantique, et surtout la Bretagne située en marge d'une perturbation atlantique, verra pas mal de nuages circuler dans le ciel jeudi, avec quelques gouttes possibles sur le Finistère.

Grande douceur persistante

L'anticyclone centré sur l'Allemagne bloquera les perturbations atlantiques. Il canalisera un flux de sud très doux sur la France. Le matin, il fera 5 à 10°C du nord au sud. Les gelées seront quasiment absentes, même dans l'est. L'après-midi, les maximales afficheront 16 à 18°C, avec des pointes à 20°C sur le sud de l'Aquitaine et en Auvergne-Rhône-Alpes. Ces valeurs se situeront souvent à un niveau de mi-avril. Seul le Languedoc-Roussillon conservera un peu de fraîcheur à cause des entrées maritimes persistantes.

À lire aussi

De l'hiver au printemps : pas de records mais une grande douceur durable

Jusqu'à 25 de ressenti la semaine prochaine !

Tendance à 4 semaines : météo jusqu'au 1er de l'an

L'actualité météo

Articles les plus lus