Actualités Météo
Noël et fêtes : le refroidissement se confirme

Par Regis CREPET, météorologue

Le refroidissement du temps est confirmé juste pour Noël, avec un temps hivernal, de saison, pour la fin de l'année. Si cette tendance est assez fiable dans sa globalité, elle demande quelques ajustements pour la période du changement de temps, entre le 24 et le 26 décembre : avec l'arrivée de l'air froid, de la neige est possible à basse altitude sur nos régions de l'est. Le point actualisé.

Noël et fêtes : le refroidissement se confirme

A ce jour, si la tendance météo est encore d'une fiabilité à confirmer, un scénario se dessine, avec le retour du froid entre Noël et le jour de l'An. Ce qui est moins fiable à ce jour est la durée de cet épisode de temps relativement froid. Voici les éléments les plus récents au vu des différents modèles numériques que nous utilisons.

Le contexte météo le plus probable : un refroidissement pour Noël

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Malgré une fiabilité très volatile pour la fin de l’année et la période des vacances scolaires, les principaux modèles numériques que nous utilisons semblent déterminer le retour d’un temps plus froid pour les derniers jours de ce mois de décembre. Le retour de ce temps relativement froid, de saison, se fera dès Noël, pour se généraliser entre le 25 et le 27 décembre. Par conséquent, la météo de vos vacances sera coupée en deux : le temps sera encore doux et humide pour la première semaine, puis plus froid  en deuxième semaine. Ce type de temps serait plutôt appréciable pour stopper la fonte de la neige en montagne liée à l'important redoux actuel, et apporter possiblement quelques belles journées de "froid sec". 

Rappelons cependant que le froid n'est pas toujours une bonne nouvelle, dans un contexte sanitaire et social souvent délicat en ce moment. En effet, l'arrivée du froid en fin d'année en réjouira certains, mais pourrait ne pas être une bonne nouvelle sur le front du Covid, le virus semblant circuler davantage lorsque le mercure baisse. Une récente corrélation entre la température ambiante et les formes graves du virus vient d'ailleurs d'être publiée (ici, en anglais) par des chercheurs français. 

Une prévision assez conforme aux statistiques

Statistiquement, on note que les fins décembre sont souvent caractérisées par le retour de conditions anticycloniques après Noël, avec un temps parfois assez froid vers la Saint Sylvestre. Ces dernières années, la configuration météorologique a été souvent semblable, avec majoritairement un temps anticyclonique au sud de la Loire, d’où le manque de neige observé assez souvent pour les vacances en montagne, avec des températures en baisse entre Noël et le Jour de l’An. Ce fut le cas en 2014. En 2015, le flux était orienté au sud-ouest avec une douceur record pour Noël. En 2016, le temps fut globalement sec et assez froid. En 2017, le temps fut cette fois assez perturbé, assez froid avec de la neige de dernière minute en montagne. En 2018 et 2019, le scénario anticyclonique s’est répété avec des températures très douces pour la saison, mais avec un temps très ensoleillé. Même l'hiver dernier, pourtant très doux, avait connu sa petite période de froid lors des premiers jours de janvier 2020, avec quelques journées sans dégel dans l'est de la France, sous les brouillards givrants.

Baisse des températures et risque de neige ?

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Nos infographies mettent l'accent sur l'arrivée de l'air plus froid pour Noël. Cependant, il subsiste des incertitudes, d'une part sur l'intensité du froid et sa durée, et surtout sur la période de transition, c'est à dire au moment du changement de temps. Le refroidissement semble acquis. Si certains modèles numériques envisagent un froid qui serait assez marqué et durable jusqu'en première semaine de janvier, ce scénario ne nous semble pas privilégié à ce jour, avec plutôt en perspective l'établissement d'un froid "modéré", de saison (ou légèrement plus marqué), qui pourrait persister jusqu'en début janvier, pour la rentrée scolaire. 

Nous attendons donc un refroidissement de quelques jours avec des températures repassant légèrement sous les moyennes de saison, et dont les journées du 26 et 27 décembre seraient les plus froides. La durée de cette parenthèse refroidie reste encore incertaine à ce jour, mais semble assez courte, avec un redoux relatif assez rapide vers le 30 décembre. Cependant, certains modèles météorologiques semblent indiquer une possible persistance du froid pour la première semaine de janvier, ce qu'il conviendra d'affiner.

Il s'agirait d'un froid plutôt "sec", engendré par le retour de l'anticyclone sur notre pays. Associé à de l'air d'origine continental, cet anticyclone serait propice à de nombreuses gelées par ciel nocturne dégagé. Mais des brouillards givrants pourraient être tenaces dans ce type de situation. Cependant, cette situation semble être assez courte finalement.

Une incertitude sur le changement de temps pour Noël

La période transitoire, c'est à dire le passage entre la période de temps doux et humide actuel à l'arrivée de l'air froid, pourrait se faire dès la nuit du 24 au 25 décembre sur la moitié nord de la France. Les vents tourneront au nord avec une perturbation descendant des îles britanniques, et progressant vers le sud de la France. Ce passage perturbé pourrait entraîner un temps froid et humide pendant un jour ou deux, avec un risque de neige à de plus basses altitudes, voire au niveau des plateaux de l'est et du nord-est de la France. La vitesse de progression de cette perturbation et le refroidissement plus ou moins rapide de la masse d'air conditionnera cette évolution encore peu fiable à ce jour.

Actualités France
Crédit : La Chaîne Météo

Vous l'avez compris des doutes subsistent quand à la prédominance nette de l'une ou l'autre de ces situations. Les jours prochains nous permettront d'affiner la direction que prennent les prévisions pour cette fin d'année que nous vous souhaitons dores et déjà agréable et placée sous le signe de la santé. 

À lire aussi

Montagne : y aura-t-il de la neige pour les vacances de Noël ?

Tendance à 4 semaines : météo des vacances d'été jusqu'à fin juillet

Prévisions saisonnières : vers un été chaud et orageux

L'actualité météo

Articles les plus lus